Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Politique

Roi Mohammed VI à la mosquée - Des nombreux fidèles refoulés

Publié le vendredi, 25 novembre 2016

Le Roi du Maroc Mohammed VI s’est rendu à la mosquée d’Antananarivo pour la prière de vendredi, hier. La portion de route qui mène à ladite mosquée a été réhabilitée et ladite mosquée a été également aménagée à cette occasion par le pouvoir. 

 

Une aubaine pour les usagers de cette route. A coup sûr, celle-ci n’aurait jamais fait l’objet d’une quelconque réhabilitation si le Roi Mohammed VI n’avait pas choisi la mosquée d’Antananarivo pour la prière de vendredi. Les environs étaient étroitement surveillés et grouillaient d’éléments des Forces de l’ordre. Ces derniers ont encore fait parler d’eux et ont fait preuve d’excès de zèle. Certes, il y va de la sécurité de cet hôte de marque, mais de là à interdire l’entrée de la mosquée aux fidèles musulmans pour la prière de vendredi est intolérable. Des fidèles ont demandé à être fouillés s’ils doutent d’eux mais les éléments des Forces de l’ordre n’ont rien voulu savoir. Il y eut une vive altercation entre des fidèles de la mosquée d’Antananarivo et les éléments des Forces de l’ordre. Les fidèles musulmans ne voyaient pas la raison pour laquelle les Forces de l’ordre ne les autorisent pas à prier. « Nous sommes musulmans et nous sommes venus ici pour prier. Faites votre travail mais laissez nous entrer », ont-ils crié. Comme l’heure de la prière était venue, les fidèles musulmans en question ont dû prier à même le sol devant l’entrée de la mosquée. L’indignation de la foule qui attendait le passage du Roi Mohammed VI à l’extérieur de la mosquée ne s’est pas fait attendre. Les éléments des Forces de l’ordre se sont fait huer.

Le Roi de Maroc, loin de se douter de ce qui s’est passé à l’entrée de la mosquée à sa sortie, a tenu à faire un bain de foule. Les fidèles présents à l’occasion se sont bousculés pour lui serrer la main. De nature simple et modeste, le Roi Mohammed VI a également serré la main des gens qui l’attendaient à l’extérieur de la mosquée.  En tout cas, l’ambiance avait de quoi susciter la jalousie de Hery Rajaonarimampianina dont la cote de popularité est très basse. A noter que 5 000 Corans ont été offerts à cette occasion par le Roi de Maroc aux musulmans de Madagascar.

 A. Lepêcheur

Fil infos

  • Emergence de Madagascar - Une majorité présidentielle s'avère indispensable à l'Assemblée nationale
  • Acquisition illicite de terrains - Un vice-président du Sénat soupçonné de détournement de biens publics
  • Violence basée sur le genre - Mialy Rajoelina prête à organiser une conférence internationale à Madagascar
  • Gestion de la Capitale - L'immobilisme de Lalao Ravalomanana agace
  • Président de la République  à Antsiranana - « Les travaux du « velirano » commenceront dans un mois »
  • Braquage chez Accès Banque - Coup de filet sur les présumés auteurs principaux
  • Industrie sucrière de Brickaville - Andry Rajoelina siffle la fin des conflits
  • « Fihariana » - Trois projets financés 
  • Immigration clandestine - Une dizaine d’Africains débusqués dans la forêt du Nord
  • Projet « Fihariana » - Un self-made-man, Andry Rajoelina se soucie des jeunes

La Une

Editorial

  • Par amour !
    « Et l'amour en est le plus grand ! » Tel est le thème-phare cher au TGV/MAPAR. Une « profession de foi » que Rajoelina Andry Nirina porte en lui dans la profondeur de son cœur et de son âme, et cela, depuis sa tendre enfance et qu'il aime témoigner à tout vent, n'importe où et n'importe quand. A Ambilobe ou à Amboasary Atsimo ou à Toamasina ou à Antsiranana ou même à … Paris, Zandry Kely ne cesse de partager à quiconque qui veut l'entendre son amour pour sa patrie, pour ses compatriotes surtout ceux dans la tourmente. Une conviction voire un credo que le leader de la Révolution Orange, Rajoelina Andry, devenu Président de la République de Madagascar entend « prêcher » haut et fort. Le livre « Par Amour de la Patrie », à l'allure d'une autobiographie, qu'il publiait chez « Les guetteurs du Vent » à…

A bout portant

AutoDiff