Publié dans Politique

Mandat de dépôt d’Augustin Andriamananoro - Des associations montent au créneau

Publié le vendredi, 16 décembre 2016

Jeudi, l’ancien ministre Augustin Andriamananoro a été place sous mandat de dépôt à Antanimora. Pour réclamer sa libération et l’arrêt de toute poursuite à son encontre, les leaders du Mapar dont il est le vice-président national, ont tenu une conférence de presse à Ambodivona dans l’après-midi de jeudi.

Hier, plusieurs Organisations de la société civile (Osc) fidèles à l’ancien Président de la Transition Andry Rajoelina ont joint leur voix pour dénoncer cette détention. Dans une déclaration commune lue à Ampandrana, l’association  « Pro-Andry Nirina Rajoelina », le « Club des supporters-Andry Nirina Rajoelina » et le « Tanora miandrandra ny ho avy » ont dénoncé les violations répétées des droits de l’Homme et des valeurs malgaches, ainsi que les intimidations, violences et abus de pouvoir perpétrés sur les personnes qui osent se dresser pour protéger leur patrie. Ces Osc fustigent également l’extrême pauvreté ainsi que l’insécurité grandissante qui prévalent dans le pays. Dans leur déclaration, les Rakotomavo Fanja et consorts ont ainsi réclamé le respect des engagements et des promesses, la cessation des emprisonnements et des poursuites menées contre les défenseurs de la patrie et des richesses nationales.  « L’amour de la patrie n’est pas un crime », soutiennent-ils, revendiquant au passage la cessation des sanctions contre ceux qui osent défendre leurs idées. La libération sans conditions d’Augustin Andriamananoro figure aussi parmi les revendications de ces associations, tout comme la mise en place d’un véritable Etat de droit, la redistribution équitable des richesses nationales aux Malgaches, ainsi que la fin de l’impunité pour les dirigeants.
L.A.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Election présidentielle 2018 - Les candidats pressentis du HVM
  • Elections anticipées - Une obligation et non une option !
  • Contre une présidentielle anticipée - Le HVM et ses sbires divaguent
  • Venue du Pape à Madagascar - « Je ne peux pas promettre à 100 % », dixit le Cardinal Tsarahazana
  • Andry Rajoelina - « La nomination des ministres autres que MAPAR et TIM était à notre insu »
  • Choix de ministres HVM indésirables - Peaux de banane de Rajaonarimampianina contre Ntsay Christian
  • Sortie de crise - Les sans-grades se ridiculisent
  • Quatrième République - Les artisans de la descente aux enfers du régime
  • Vie de parti politique - La famille « recomposée » du HVM s'entretue
  • Le contexte politique vu par Jeune Afrique - Madagascar : un parfum de fin de règne pour Rajaonarimampianina

Editorial

  • L'amer à boire !!
    Non, ce n'est pas l'amer à boire ! La formation du nouveau Gouvernement dirigé par le Premier ministre de consensus Ntsay Christian nous colle toujours à la peau. Les commentaires positifs ou négatifs vont bon train. Les esprits s'échauffent.  Des déçus et des satisfaits ! Du nectar pour certains ! De l'amer à boire, pour d'autres ! Madagascar, telle une pauvre parturiente, gravement malade, qui consulta le sorcier du village, le seul guérisseur du coin, n'avait pas tellement le choix. Le « toubib », la HCC, lui recommanda une potion à avaler d'un seul coup. Un problème ! La potion magique est difficile à avaler. Mais, il fallait le faire. L'enfant risquait sa vie.

A bout portant

AutoDiff