Publié dans Politique

Corruption au Centre d’immatriculation Ambohidahy - 2 personnes sous mandat de dépôt

Publié le mercredi, 15 mars 2017

Les actions du Bureau indépendant anti-corruption (Bianco) ont porté leurs fruits. L’organe d’Ambohidahy a mis à jour un réseau de corruption. 11 personnes responsables au niveau du Centre d’immatriculation Ambohidahy ont été déférées hier à la Chaîne pénale anti-corruption des 67 Ha dans le cadre d’une affaire de corruption.

A l’issue des auditions devant le magistrat, 2 personnes auraient été placées sous mandat de dépôt. D’après les informations recueillies, le procès ne reprendra que le 7 avril prochain. Apparemment, le changement vers le biométrique appâte certaines personnes malveillantes. Cette fois-ci, c’est le renouvellement des cartes grises et des permis de conduire en biométrique qui est au cœur de l’actualité. Saisi d’une doléance sur des faits suspectés de corruption perpétrés par un réseau opérant au niveau du Centre d’immatriculation Ambohidahy (Cim), le Bianco a en effet mené ses propres enquêtes qui ont débouché sur l’arrestation des membres dudit réseau. Les agents du Bianco se sont enquis des informations sur place, ont surveillé et observé le mode d’opération de ces individus.

D’après les informations, les enquêtes du Bianco, achevées cette semaine, ont mis en exergue des faits de faux et d’usage de faux en écriture publique connexe à des faits de corruption passive et active dans la réception des demandes et transformations de permis et de cartes grises biométriques, ainsi que dans la mutation et l’immatriculation de véhicules. Plusieurs actes d’investigation ont été effectués, notamment des fouilles, des auditions, des perquisitions et des mesures de mise en garde à vue. Ainsi, 11 personnes, membres de ce réseau de corruption démantelé dont des responsables du Cim, ont été déférées par Ambohidahy auprès de la Justice. Notons que la date limite du renouvellement du permis de conduire et de la carte grise en biométrique est fixée au 31 mars 2017 au niveau de tous les centres d’immatriculation de Madagascar. A l’approche de cette date butoir, de nombreux titulaires de permis se bousculent toutefois encore aux portillons des centres d’immatriculation. De longues files d’attente sont de nouveaux visibles, ce qui pourrait amener le pouvoir à repousser encore une nouvelle fois l’échéance. Actuellement, 80 % des permis de conduire et des cartes grises auraient été remplacés.
Recueillis par L.A.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Andry Rajoelina - « La nomination des ministres autres que MAPAR et TIM était à notre insu »
  • Choix de ministres HVM indésirables - Peaux de banane de Rajaonarimampianina contre Ntsay Christian
  • Sortie de crise - Les sans-grades se ridiculisent
  • Quatrième République - Les artisans de la descente aux enfers du régime
  • Vie de parti politique - La famille « recomposée » du HVM s'entretue
  • Le contexte politique vu par Jeune Afrique - Madagascar : un parfum de fin de règne pour Rajaonarimampianina
  • Premier ministre Christian Ntsay « Il faut laisser le gouvernement travailler »
  • Non à Riana Andriamandavy VII - Forte mobilisation des journalistes
  • Conjoncture politique - Les Nations Unies appellent au renforcement du dialogue
  • Mahafaly Solonandrasana à la Primature - La gabegie au quotidien !

La Une

Editorial

  • Une aubaine inespérée !
    Le rendez-vous planétaire du sport roi, le mondial du football s'est ouvert le jeudi 14 juin à Moscou, en Russie. En effet, la Fédération de Russie reçoit en cette année 2018 la 21e compétition de la Coupe du monde de football. Un évènement phare qui retient l'attention de tous les amoureux du ballon rond à travers le monde entier. Même les pays, longtemps considérés comme n'accordant pas un intérêt majeur à ce charismatique jeu, affichent de plus en plus d'attention.

A bout portant

AutoDiff