Publié dans Politique

Dossiers Claudine R. - Les plus graves restent à venir

Publié le mardi, 18 avril 2017

La procédure judiciaire engagée contre la conseillère spéciale du Président de la République, Claudine Razaimamonjy ne concerne que deux dossiers sur les 6 déjà entre les mains du Bianco. Les quatre autres, déjà en cours, seraient plus complexes et de loin plus graves que les deux premiers qui, on le sait, ont pourtant déjà conduit au placement sous mandat de dépôt de la concernée. Autant dire que, si le Bianco et la Chaîne pénale anti-corruption maintiennent leur logique, cette proche du couple présidentiel  est loin d’être sortie de l’auberge.

Jusqu’ici en effet, tels qu’ils sont listés par le service de l’administration pénitentiaire, les chefs d’inculpation qui pèsent sur Claudine Razaimamonjy sont les suivants : détournements de deniers publics, complicité de détournements de deniers publics, abus de fonction, recel, favoritisme, complicité de favoritisme et blanchiments de capitaux. On aura remarqué que tout ceci repose sur des faits. Des documents qui circulaient depuis quelques mois déjà sur cette baronne du Hvm font état de cas encore plus aberrants que les susmentionnés. Il s’agirait en effet de marchés publics purement fictifs mais qui auraient  pourtant fait l’objet de décaissement effectif d’argent public de montants colossaux. Il en est ainsi par exemple de la construction d’un pont que les descentes sur terrain n’arrivent pas à situer.

Ou encore des marchés dont les communes bénéficiaires ne sont mentionnées nulle part. L’on ignore quelles auraient pu être les artifices utilisés pour pouvoir attester du « service fait », sésame requis pour pouvoir décaisser la somme, contrepartie de tout marché public. Toujours est-il que, si l’on se réfère au mode opératoire mis en œuvre pour les autres irrégularités déjà débusquées jusqu’ici, les auteurs des malversations ne s’embarrasseraient nullement de la moindre procédure pour se contenter tout simplement de faire pression sur le maire de la Commune ayant bénéficié du virement de la somme convoitée.

Dans tous les cas, c’est sûrement la panique actuellement auprès de ceux qui, moyennant un pourcentage, ont accepté d’être les prête-noms dans de tels marchés fictifs. Leur culpabilité est en effet établie du simple fait de l’absence de service fait. Difficile dans ce cas de faire valoir une quelconque absence de mauvaise foi. Le seul moyen de bénéficier d’une éventuelle circonstance atténuante, si minime soit-elle, est de collaborer avec la Justice en « balançant » le(s) donneur(s) d’ordre.
Hery M.

1 Commentaire

  • Posté par TAHINA
    mercredi, 19 avril 2017

    Le RASSEMBLEMENT Citoyen pour la REFONDATION de qualité de la Gouvernance et la stratégie du Développement de Madagascar communique : Nous, enfants de Madagascar, (Raiamandreny, Ray aman-dreny, Tanora, Ankizy, sy ireo Taranaka malagasy mbola ho avy) nous avons le devoir de BIEN apprendre et COMPRENDRE ces 57 années (1960-2017) de DESTRUCTIONS préméditées calculées de Madagascar, de PILLAGE MASSIF des Ressources et des RICHESSES à Madagascar et en même temps l’ECRASEMENT du PEUPLE malagasy la TÊTE et le DOS dans ce fossé d’APPAUVRISSEMENT sauvage, d’insécurités, d’escroqueries, de peur, de privation de liberté d’expression, de diversions, de tromperies, d’EMPOISONNEMENT des ELECTIONS pour une POURRITURE PERMANENTE de nos TOUTES nos Institutions… Madame Claudine Razaimamonjy n’est qu’une personne prête-nom « personne de PAILLE » c’est LIMPIDE car derrière cette dame se cachent naïvement TROIS personnes qui organisent le DETOURNEMENT MASSIF et QUOTIDIEN d’argent public les abus et recèles de biens sociaux Mr Rajaonarimampianina son Premier Ministre Solonandrasana et Mr Rivo Rakotovao président de leur parti HVM financièrement OCCULTE sans AUCUN contrôle citoyen indépendant du financement. Mr Rajaonarimampianina a lui-même inventé « le projet présidentiel » sans AUCUN contrôle citoyen indépendant du financement, et plus grave encore les passations de marché OCCULTE de gré à gré des marchés aux ETRANGERS sans AUCUN contrôle citoyen indépendant des mouvements financiers… N’oublions jamais que Mr Rajaonarimampianina est devenu Président de la République par une élection EMPOISONNEE par la CENI, le FINANCEMENT voyou OCCULTE sans limitation des dépenses sans AUCUN contrôle citoyen indépendant, les bulletins de vote imprimés à l’étranger et le « matériel » informatique « France-Afrique francmaçon»… LA POURRITURE mais SANS SURPRISE… Et ce sont ENCORE ces BANDES de VOYOUS qui prétendent « organiser » l’élection présidentielle 2018. Dans un contexte de mondialisation VIDE de gouvernance crédible sans règles crédibles de droit international et devenue financiarisée depuis 1990 livrée à un capitalisme SAUVAGE, AUCUN pays au monde, AUCUNE Institution Internationale n’ont pour premier OBJECTIF le DEVELOPPEMENT QUALITATIF et REEL de Madagascar. C’est à NOUS Enfants de Madagascar d’arrêter unilatéralement et définitivement ces 57 Années 1960-2017 d’EMPOISONNEMENT de nos ELECTIONS de POURRITURE SANS SURPRISE de nos INSTITUTIONS, de DESTRUCTION de Madagascar et d’ECRASEMENT dans l’appauvrissement du peuple Malagasy. C’est maintenant à NOUS enfants de Madagascar d’OPERER une véritable REFONDATION de qualité de nos Institutions et de mettre en œuvre une véritable Stratégie de DEVELOPPEMENT de qualité de Madagascar.
    Pr TAHINA Johnson
    Enseignant d’Université : Professeur pluridisciplinaire d’Economie/ de Mondialisation/ de Relations Economiques Internationales/ de Droit et des Institutions/ Gestions et Management/Stratégie de développement.
    Président fondateur de Madagascar Animation Culturelle Education Citoyenne Refondation et Stratégie du Développement

    Rapporter

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Marc Ravalomanana - Des déplacements sous surveillance
  • Peste - Deux nouveaux décès à Toamasina
  • Exploitation forestière illicite - Le sort de l’élu du Menabe très attendu
  • Assemblée des Nations unies - Rajaonarimampianina snobé par les grands chefs d’Etat
  • Double kidnapping d’Arnaud et d’Annie - La vérité attendue à partir de ce jour
  • Syndicats magistrats - greffiers - Grève générale et illimitée décrétée
  • Retouche de la Constitution - Une mission du futur président élu selon Camille Vital
  • Corruption et abus de fonction à Morondava - Un officier supérieur et un élu dans le viseur de la justice
  • Conjoncture socio–économique - Le régime se limite aux promesses trimestrielles
  • Expulsion de l'île Juan de Nova - Plainte des pêcheurs malagasy contre la marine française

La Une

Editorial

  • Aux abois !
    Le régime HVM de Rajaonarimampianina se trouve coincé. Une situation désespérée et diamétralement opposée avec le discours pompeux prononcé d’il y a quelques jours sur le haut de la tribune des Nations Unies. Les réalités vécues sur terrain contrastent, en tout point de vue, aux déclarations, parfois insensées, clamées par nos dirigeants à l’extérieur du pays. Des fois, ils oublient que la plupart de ces pays qu’ils visitent ont des chancelleries bien représentées sur place. De par leur insane manière de voir et de gérer les choses, surtout de leur entêtement à continuer sur des fausses et dangereuses pistes, tout va de travers dans le pays. Les gros ennuis s’accumulent et  la population végète dans des conditions de vie misérables.

A bout portant

BONS PLANS WEEK-END

  •  Vendredi 25 novmebre 2016:

    - Fara kely, Fara Gloum et Mahandry au Piment café

    - Joëlle Claude  : au Cercle-germano malagasy à Analakely

    - "Who's next" au Dome Rta à 17h

    - Journée dédiée à la jeunesse suivi d'un spectacle oratoire le "Cinbé village" et le "zumba coloré" au Village de la Francophonie à Andohatapenaka

    - Grand concert intégrationnel au Village de la Francophonie à 15h suivi d'un défilé de mode et un "Zoma magnifique" avec Mika et Davis à 21h

    Samedi 26 novembre 2016:

    - "Ndao hifety isika jiaby": thème du jour au Village de la Francophonie

    Dimanche 27 novembre 2016:

    - "Ce n'est qu'un au revoir" thème du jour au Village de la Francophonie

    - "Ciné village", finale du tournoi de slam, carnaval de clôture, grand concert de musique classique, récit du mythe d'Ibonia, un chant d'au revoir du village, un jeu de drapeau: "Ce n'est qu'un au revoir mes frères" à 19h au Village de la Francophonie

  • Se surpasser, encore et toujours. Avant de s’envoler pour d’autres cieux, Bodo rendra hommage à ses fans à l’« Akany Nambinitsoa », Talatamaty. Ce sera son dernier cabaret-concert de cette année. Une occasion à ne pas rater pour les amateurs de cette grande dame de la musique malagasy. Le show commencera à partir de 20h.
     
  • Après l’avant-gout de la célébration du 20ème anniversaire du groupe « ‘Zay » qui a eu lieu à l’hôtel Carlton, Anosy, ce dernier revient sur le devant de la scène. Ainsi, le groupe réalisera un autre concert au Palais des sports de Mahamasina ce dimanche après-midi. Durant quelques heures, « ‘Zay » résumera les 20 ans de sa carrière à travers ses titres. Nary et compagnie ressusciteront leurs tubes les plus connus. Outre les musiciens, l’instrument à vent « Anjaniony » bercera le public. Le concert débutera à partir de 15h.
     
  • Une belle ambiance et de la bonne musique attendront les abonnés de l’Amitié Fandian à Ankadindramamy à partir de 21h. Mahery, Nini (Kiaka), Poun ou encore Green Banane animeront la soirée « after work » de cet endroit qui est devenu, à chaque fin de week-end, le lieu de rendez-vous incontournable pour certaines familles et des amis. Le répertoire sera composé des succès de ces artistes, en plus des duos et trios exceptionnels. 

  •  Des artistes véhiculant des styles de musique différents se réuniront au Pk 0 Soarano. La musique traditionnelle, celle urbaine et la musique des hauts-plateaux berceront les cœurs des  abonnés de cet endroit dans une soirée dénommée « Cabaret in Tanà ». Ry kala vazo, Jimmy Harison, Tana Group et Tovo J’hay partageront la scène pour assurer une ambiance parfaite.
  • Dans le cadre du festival « Madajazzcar », un cabaret avec Mampionona quintet, Hakon Storm, Mathisen feat Lova Bil, @ Tonny Mahefa Razafiarison & Volahasiniaina Linda aura lieu à l’hotel du Louvre, Antaninarenina à partir de 19h 30.
     
     
AutoDiff