Publié dans Politique

Nivo Ratiarison / Claudine Razaimamonjy - Même cause, effets différents ?

Publié le mardi, 18 avril 2017

Tous les deux sont empêtrés dans des histoires de détournements de deniers publics. Mais Nivo Ratiarison et Claudine Razaimamonjy ne sont pas sur les mêmes barreaux de l’échelle pour les tenants du régime. 

 

Malgré les accusations de détournements de deniers publics qui pèsent contre elle, Claudine Razaimamonjy continue de disposer d’un soutien sans faille du pouvoir actuel. A l’inverse, les dirigeants actuels sont restés relativement discrets dans l’affaire Nivo Ratiarison, accusé lui aussi de détournements de deniers publics… L’ancien directeur de cabinet du ministère de la Communication et des Relations avec les Institutions a été jugé par la Cour criminelle ordinaire, la semaine dernière et a écopé de 5 ans de travaux forcés et de 80 millions d’ariary d’amende. Une peine qu’il partage avec Simonette Raharimalala, responsable commercial et marketing. Les deux sont accusés d’avoir détourné un montant d’environ 400 millions d’ariary qui devait être versé dans la caisse de l’Office de la radiotélévision malagasy (Ortm) en 2015-2016. Ils sont coupables de détournements de deniers publics et d’abus de fonction, entre autres.  Avant son procès, l’ex-journaliste avait été entendu par les enquêteurs du Bureau indépendant anti-corruption (Bianco) l’an dernier, puis déféré à la Chaîne pénale anti-corruption. Inculpée elle aussi dans des affaires de détournements de deniers publics, d’une valeur de 500 millions d’ariary, Claudine Razaimamonjy est restée intouchable. Cette conseillère du Président de la République Hery Rajaonarimampianina s’est même permise de snober deux convocations du Bianco avant d’être interpellée manu militari il y a deux semaines. Loin de la mise au ban, la richissime propriétaire de l’hôtel A&C est et reste une icône des bleus et personne au sein de la sphère dirigeante ne s’en offusque. Pire, l’Etat ne l’a jamais lâchée, il l’a même protégée. Notamment en permettant l’« évasion » sanitaire de la Dame vers l’île Maurice.  Mais alors, pourquoi ce traitement de faveur ? Y a-t-il un deux poids, deux mesures entre deux personnalités, empêtrées toutes deux dans des affaires de détournements de deniers publics ? Pourquoi respecter le fait que Nivo Ratiarison soit condamné, et refuser que Claudine Razaimamonjy, présumée innocente jusqu’à preuve du contraire, passe par la case « prison » en attendant son procès ?

L.A.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Jeter de l’argent par la fenêtre - Une nouvelle récidive du régime ce samedi
  • Andry Rajoelina au forum de l'IEM - « Remplacer le fatalisme par l'optimisme »
  • Atteinte à la sûreté de l’Etat - Rasoamaromaka sort libre de son audition
  • Initiative pour l’Emergence de Madagascar - Plus de 2000 participants au forum international
  • Condamnation de l'écologiste Raleva - Un « chef d'accusation ridicule », selon Amnesty international
  • Interdiction de manifester dans les Provinces - Les porte-paroles du Gouvernement désavoués
  • Mouvement des 73 députés - Rasoamaromaka H. accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat
  • Décision de la HCC - La déchéance ou la loi de la jungle
  • Place du 13 mai - Le mouvement des 73 députés gagne un nouveau souffle !
  • Eglise catholique apostolique romaine - Un quatrième Cardinal pour Madagascar

La Une

Editorial

  • Les incorruptibles
    Brian De Palma, le célèbre réalisateur américain, mit jour en 1987, le légendaire film « The untouchables » et adapté sur l'écran français « Les incorruptibles ». Interprété sur le plateau par des acteurs mythiques tels, entre autres, Kevin Costner, Sean Connery ou Robert De Niro, Andy Garcia, le film rencontra un immense succès à travers le monde. En gros, c'est l'histoire de la traque du…charismatique mafieux « Al Capone » durant les années trente, à Chicago. Pour venir à bout de sa mission, l'agent Eliot Ness (Kevin Costner), dut recourir au service des hommes répondant aux critères  de sa trempe, à savoir, intraitables et surtout  incorruptibles (untouchables).

A bout portant

AutoDiff