Publié dans Politique

Claudine Razaimamonjy - Réapparition miraculeuse à l’Hjra

Publié le mercredi, 03 mai 2017

La réapparition inattendue de Claudine Razaimamonjy dans la presse déchaîne les rumeurs et spéculations. Plus d’une dizaine de jours après sa réadmission à l’Hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona (Hjra), celle qui est présentée comme étant une conseillère spéciale du Président de la République Claudine Razaimamonjy est finalement réapparue, par le biais notamment des photos de presse. Une réapparition qui suscite énormément de questions. 

Personne n’avait vu la propriétaire de l’hôtel A&C depuis son retour de l’île Maurice. Pour rappel, cette opératrice économique a effectué son retour sur le territoire malagasy, le 22 avril dernier à bord d’un avion privé, au terme de son évacuation sanitaire dans l’île sœur. Un communiqué du ministère de la Communication et des Relations avec les Institutions a affirmé que Claudine Razaimamonjy a été immédiatement reconduite à l’Hjra. Hormis ses proches, personne n’a toutefois pu voir la dame depuis ce retour. Des rumeurs ont alors commencé à courir selon lesquelles cette proche du Chef de l’Etat se serait envolée vers Fianarantsoa. Cette réapparition a eu le mérite de lever un doute.

Ceci étant dit, ce retour au-devant de l’actualité ne fait que susciter d’autant plus les questions.  Les circonstances dans lesquelles cette femme d’affaires, sur qui continue de peser un mandat de dépôt prononcé par la chaîne pénale anti-corruption, est réapparue, ne sont pas pour calmer les critiques. Il faut en effet noter, d’une part, que seuls quelques médias triés sur le volet, par les soins des proches de cette prévenue, ont pu couvrir cette visite du substitut du procureur. Des presses qui se trouvent être tous des médias d’obédience proche du régime Hvm dont Claudine Razaimamonjy est un membre active. 

Par ailleurs, les observateurs n’ont pas pu s’empêcher de soulever un fait : s’agissait-il d’une descente d’un substitut du procureur, accompagnée pour l’occasion d’une poignée de journalistes au service de réanimation chirurgicale ou l’inverse soit une descente de journalistes supervisée par un magistrat du Parquet ? Car les versions des presses qui ont relaté la descente divergent sur ce sujet…

Les agissements du sénateur Riana Andriamandavy VII n’ont par ailleurs fait que raviver les soupçons de certains. En effet, deux jours avant la réapparition de sa belle-sœur dans la presse, l’élu de Fianarantsoa s’était signalé en empêchant la tenue d’une visite de contrôle menée par un autre substitut du procureur.  Il aurait pourtant suffi que le parlementaire de la Chambre haute ouvre la porte de la chambre 126 à la magistrate venue pour faire un contrôle afin que tous les doutes sur la présence physique de Claudine Razaimamonjy soient dissipés. Reste également une question posée par l’opinion, à savoir pourquoi cette réapparition miraculeuse a eu lieu juste après la visite empêchée du premier substitut du procureur. Certains observateurs seraient tentés d’affirmer qu’il ne s’agissait là que d’une opération médiatique destinée à faire taire la polémique sur la présence physique de la prévenue Claudine Razaimamonjy dans sa chambre d’hôpital.

En tout cas, l’opinion sait désormais que Claudine Razaimamonjy a été à l’Hjra avant-hier en début de soirée. L’on ne sait en revanche pas si la propriétaire de l’hôtel A&C s’y trouvait  depuis son retour de l’île Maurice….

L.A.

Fil infos

  • Traite de personnes vers l’Arabie Saoudite - Une passeuse condamnée à 5 ans d’emprisonnement
  • Problèmes de la JIRAMA - “Je prendrai mes responsabilités”, affirme le Chef d’Etat
  • Stade de Mahamasina - La réhabilitation incontournable !
  • Détournement de deniers publics - Liberté provisoire refusée pour Claudine Razaimamonjy et le maire d’Ambohimahamasina
  • Revendication des îles éparses - La cohésion nationale, condition primordiale du succès
  • Vague de limogeage à la JIRAMA - La Direction générale fait fausse route
  • Mairie d'Antananarivo - Des sénateurs appellent à voter pour Naina Andriantsitohaina
  • Accident mortel de la circulation - Le MD automatique, une aberration
  • Corruption et détournements - Un ministre de la Transition et deux ministres HVM devant la Haute Cour de Justice
  • Naina Andriantsitohaina - « Il est temps de penser à la population »

Editorial

  • Le pacte gagnant
    L’union fait la force ! Cet adage populaire universel n’a jamais déçu. Il est valable à toute situation, à toute culture et à tout pays.  La force bat tous les obstacles et fait gagner à toute bataille ! Grâce aux efforts concertés des Alliés durant la Grande guerre (39-45) que les abominables forces nazies avaient pu être repoussées et écrasées. Les soutiens au candidat n° 4, Naina Andriantsitohaina, affluent. Des mouvements associatifs de toutes les sensibilités ou des régions différentes de l’île, des formations politiques de toutes tendances, des personnalités diverses, des élus (parlementaires ou autres) et de simples citoyens se décident à prêter main forte à Naina. Et d’autres vont encore venir.  

A bout portant

AutoDiff