Publié dans Politique

Marchés publics - 5 ministères clés pour Claudine Razaimamonjy

Publié le mercredi, 14 juin 2017

Suite au transfert de Claudine Razaimamonjy à la maison centrale d’Antanimora et en attendant d’éventuels rebondissements, l’attention des observateurs est dorénavant davantage focalisée sur les affaires touchant cette proche du Président Hery Rajaonarimampianina. Partiellement satisfait de cette incarcération tardive, le Syndicat des magistrats de Madagascar (Smm) a d’emblée réagi en réclamant également la tête des complices de l’opératrice économique. Rappelons à titre d’information que Claudine Razaimamonjy a été placée sous mandat de dépôt le 7 avril dernier suite à son audition au niveau de la Chaîne pénale anti-corruption (Cpac) pour les deux premiers dossiers lui concernant. Le directeur général du Bureau indépendant anti-corruption (Bianco), Jean Louis Andriamifidy avait confirmé dans la foulée que 4 autres affaires lui concernant sont encore en cours de traitement au niveau de la villa La Piscine d’Ambohibao. 

On croit entendre que ces 4 autres dossiers seraient plus complexes et de loin plus graves que les 2 premiers qui ont pourtant déjà conduit au placement sous mandat de dépôt de la concernée. Une autre manière de dire que cette proche du couple présidentiel est loin d’être sortie de l’auberge, si bien sûr le Bianco et la Cpac restent dans leur logique. Pour les deux premiers dossiers qui ont conduit au placement sous mandat de dépôt de la concernée, les chefs d’inculpation sont : détournements de deniers publics, complicité de détournements de deniers publics, abus de fonction, recel, favoritisme, complicité de favoritisme et blanchiments de capitaux.

Chasses gardées 

Des documents qui circulent depuis plusieurs mois sur cette proche du Chef de l’Etat font état de cas encore plus déraisonnables que ceux cités plus haut. Il s’agirait en effet de marchés publics purement fictifs mais qui auraient pourtant fait l’objet de décaissement effectif d’argent public de montants démesurés. Dans ce domaine, certains départements ministériels seraient, selon les mêmes documents, de véritables chasses gardées pour Claudine Razaimamonjy. Le département ministériel de l’Intérieur et de la Décentralisation dirigé par le Premier ministre Mahafaly Solonandrasana Olivier, celui de la Santé, celui de l’Education nationale, celui de l’Enseignement technique et celui des Sports feraient ainsi partie des ministères pour lesquels la propriétaire de l’A&C d’Ivato aurait un fort penchant…

Il est difficile de déterminer les artifices utilisés pour pouvoir attester du service fait, lequel est la clé pour pouvoir décaisser la somme, contrepartie de tout marché public. En tout cas, pour les autres irrégularités déjà mises au jour, les auteurs de malversations ne se sont pas embarrassés de la moindre procédure pour se contenter simplement de faire pression sur le  maire de la Commune ayant bénéficié du virement de la somme convoitée, à l’exemple du cas d’Ambohimahamasina qui avait défrayé la chronique l’an dernier. Selon le même mode opératoire cité plus haut, des sociétés-écrans ou des prête-noms sont pour la plupart du temps utilisées dont celles qui reviennent le plus souvent sont Raharimanantsoa Jacqueline et Randriantsara Linah Sylvie... Pour répondre à l’interpellation du Smm, le Bianco sait vers où diriger son regard. L’incarcération de l’opératrice économique est, pour bon nombre d’observateurs, un feu vert donné au Bianco pour la poursuite de la procédure judiciaire. 

Recueillis par A.R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Corruption dans l’administration - Un maire et un géomètre sous détention provisoire
  • Destitution de Robert Mugabe - Leçon à retenir pour les Présidents amoureux !
  • Docteur honoris causa - Qui a induit en erreur Hery Rajaonarimampianina ?
  • Mauvaise gouvernance - Les Evêques dénoncent les mensonges et la démagogie en haut lieu
  • Séjour irrégulier à Madagascar - L'Etat joue avec le feu
  • Ambanja - Recrudescence de vol de vanille immature
  • Affaire « Villa Elisabeth » - Plusieurs individus auditionnés par le Bianco
  • Salon international de l'habitat - Evolution du professionnalisme des acteurs de la construction
  • Antsakabary - L'exaction policière filmée
  • Coliseum Antsonjombe - La Première dame snobe les collégiens

Editorial

  • De façon draconienne !
     Les grands pays occidentaux, au tout début de l’industrialisation et du grand boum des activités industrielles entre les 18e et 19e siècles, furent des pays d’accueil. En effet, la révolution industrielle qui exigeait pour une pleine expansion et une rentabilité rapide demandait une main-d’œuvre abondante et …moins chère. Les Etats-Unis, l’Angleterre et la France, à titre d’exemple, recevaient à bras ouverts les migrants arrivés sur leurs sols.

A bout portant

AutoDiff