Publié dans Politique

Conseil du fampihavanana malagasy - De très grosses pointures dans la course

Publié le jeudi, 03 août 2017

Hier et aujourd’hui, les chaines publiques rendent compte de la liste des 524 candidats dont les dossiers sont déclarés recevables pour les 22 des 33 postes proposés au sein du futur Conseil du fampihavanana malagasy (Cfm). De très grosses pointures de la vie sociopolitique du pays sont dans la course si nous ne citons que les professeurs des universités comme Régis Eugène Mangalaza et Lala Rarivomanantsoa.

 

Ce sont autant de figures bien connues de la formation philosophique à Madagascar et sous d’autres cieux. Certes, la problématique de la réconciliation nationale attire l’attention des enseignants-chercheurs comme le politologue André Rasolo de l’université d’Antananarivo et le professeur (océanographe basé à Toliara) Edouard Mara qui, de plus, était déjà membre du Filankevitry ny fampihavanana malagasy (Ffm), prédécesseur du Cfm. Dans l’ensemble, beaucoup de noms d’anciens hauts responsables étatiques sont entendus. Des ministres, parlementaires, chefs de région… sous des régimes successifs ont manifesté leur intérêt. Les officiers généraux et supérieurs, encore en exercice et retraités, ne sont pas non plus en reste. C’est le cas, par exemple, des Généraux Ndranto Rabarisoa (patron du Conseil militaire pour la défense nationale), René Ramarozatovo (directeur général du Bureau indépendant anti-corruption sous Marc Ravalomanana), Jules Mamizara et Noël Rakotondrasana (ministre de la Défense nationale sous la transition).

Enquête de moralité

Le milieu ecclésiastique se fait également représenter par ses porte-fanions comme le pasteur Paul Ramino. Il en est de même de la profession journalistique. Des noms familiers comme Jean-Aimé Rambeloson, Nary Ravonjy, Oliva Razaka, Gassar Affick… sont cités dans la liste. Mais certains membres du défunt Ffm à l’instar du collègue journaliste Alphonse Maka et de l’historien Daniel Raherisoanjato ne veulent pas lâcher prise. Bien d’autres profils intéressants comme des administrateurs-civils font aussi leur apparition. Tous ces candidats sont désormais soumis à une enquête de moralité en profondeur à laquelle tous les citoyens de bonne foi sont appelés à contribuer via des plateformes numériques créées à cet effet. Les candidats qui réussiront la première étape défileront un à un devant les neuf membres du Comité national de sélection présidé par le professeur Emmanuel Djacoba Tehindrazanarivelo (théologien). La balle est donc tombée dans notre jardin qu’il faut cultiver, selon Charles de Montesquieu dans son roman épistolaire « Lettres persanes ». Curieusement, les actuels hauts responsables s’abstiennent de prendre part à l’aventure de 5 ans, durée prévue du mandat du Cfm, contre leurs douillets fauteuils.

Manou Razafy

1 Commentaire

  • Posté par paua
    lundi, 07 août 2017

    témoignage sur un marabout serieux
    Bonjour le BENIN étant reconnus comme le pays du vodoun très puissant; il est un GRAND MARABOUT .
    voici ses contacte Téléphone; +229 94667997 whatsapp +229 62532338
    Avez-vous un problème de mariage?
    Avez-vous des problèmes avec la justice?
    Avez-vous des problèmes avec votre patron?
    Vous vous sentez menacer par votre entourage?
    Vous gaspillez de l'argent sans faire de réalisation?
    Vous avez des problèmes pour accoucher?
    Vous avez des problèmes pour être enceinte?
    Vous vous posez des questions sur les fausses couches?
    Vous voudriez connaitre votre avenir?
    Vous ne satisfassiez pas votre conjointe….
    Voudriez-vous que la chance vous sourire aux jeux et au boulot ?
    Votre patron vient de vous renvoyez du boulot…
    Votre copain (e ) vient de vous quittez.
    Vous ne vous sentez pas aimez pas les autres ?
    Vous cherchez un bon boulot..
    Une seule adresse : Veuillez le contacter +229 94667997 ou whatsapp +229 62532338 par email: bokononamandji@gmail.com
    https://www.facebook.com/Bokonon-amandji-1514174532207865/

    Rapporter

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Anivorano- Nord - Aucune affluence pour Ravalomanana
  • Voahangy Rajaonarimampianina - Une aversion pour la FJKM ?
  • Conjoncture - Les bourdes du régime
  • Présidentielle 2018 - Hery Rajaonarimampianina mal barré !
  • Antsiranana - Quid de la résidence présidentielle ?
  • Antsiranana - Marc Ravalomanana expulsé de son hôtel
  • Déplacement extérieur de Mahafaly - La délégation familiale à bord d'un jet privé aux frais de l'Etat
  • Anciens militaires - Grande mobilisation le 26 août
  • Affaire Free News et affaire Riana Andriamandavy VII - Traitement à deux vitesses
  • Fermeture Collège international la Lumière - Erdogan exige, Rajaonarimampianina exécute

Editorial

  • A plaindre !
    A plaindre. Tel est le sort réservé à ces médias appelés à exécuter une « mission impossible ». Défendre l'indéfendable, cirer la boueuse et sauver l'irrécupérable (l'« inavotrable »), autant d'engagements dont la réalisation exige des dons ou talents surnaturels, voire des exercices acrobatiques que les exécutants seraient en passe de rater. Tellement, la prestation voulue demande des efforts inhumains et des compétences savantes, hautement qualifiées, que les prestataires risqueraient de ne pas pouvoir réaliser. Il n'est pas question, ici, de sous-estimer le savoir-faire journalistique de certains confrères dont l'expertise en la matière ne souffre d'aucune insuffisance ni d'avoir la nécessité de passer par le feu de la preuve. Seulement, on ne peut ne pas être désolé de l'entremise inconcevable à laquelle quelques « amis » de la profession, de la presse s'entend, s'étaient impliqués la tête baissée !

A bout portant

BONS PLANS WEEK-END

  •  Vendredi 25 novmebre 2016:

    - Fara kely, Fara Gloum et Mahandry au Piment café

    - Joëlle Claude  : au Cercle-germano malagasy à Analakely

    - "Who's next" au Dome Rta à 17h

    - Journée dédiée à la jeunesse suivi d'un spectacle oratoire le "Cinbé village" et le "zumba coloré" au Village de la Francophonie à Andohatapenaka

    - Grand concert intégrationnel au Village de la Francophonie à 15h suivi d'un défilé de mode et un "Zoma magnifique" avec Mika et Davis à 21h

    Samedi 26 novembre 2016:

    - "Ndao hifety isika jiaby": thème du jour au Village de la Francophonie

    Dimanche 27 novembre 2016:

    - "Ce n'est qu'un au revoir" thème du jour au Village de la Francophonie

    - "Ciné village", finale du tournoi de slam, carnaval de clôture, grand concert de musique classique, récit du mythe d'Ibonia, un chant d'au revoir du village, un jeu de drapeau: "Ce n'est qu'un au revoir mes frères" à 19h au Village de la Francophonie

  • Se surpasser, encore et toujours. Avant de s’envoler pour d’autres cieux, Bodo rendra hommage à ses fans à l’« Akany Nambinitsoa », Talatamaty. Ce sera son dernier cabaret-concert de cette année. Une occasion à ne pas rater pour les amateurs de cette grande dame de la musique malagasy. Le show commencera à partir de 20h.
     
  • Après l’avant-gout de la célébration du 20ème anniversaire du groupe « ‘Zay » qui a eu lieu à l’hôtel Carlton, Anosy, ce dernier revient sur le devant de la scène. Ainsi, le groupe réalisera un autre concert au Palais des sports de Mahamasina ce dimanche après-midi. Durant quelques heures, « ‘Zay » résumera les 20 ans de sa carrière à travers ses titres. Nary et compagnie ressusciteront leurs tubes les plus connus. Outre les musiciens, l’instrument à vent « Anjaniony » bercera le public. Le concert débutera à partir de 15h.
     
  • Une belle ambiance et de la bonne musique attendront les abonnés de l’Amitié Fandian à Ankadindramamy à partir de 21h. Mahery, Nini (Kiaka), Poun ou encore Green Banane animeront la soirée « after work » de cet endroit qui est devenu, à chaque fin de week-end, le lieu de rendez-vous incontournable pour certaines familles et des amis. Le répertoire sera composé des succès de ces artistes, en plus des duos et trios exceptionnels. 

  •  Des artistes véhiculant des styles de musique différents se réuniront au Pk 0 Soarano. La musique traditionnelle, celle urbaine et la musique des hauts-plateaux berceront les cœurs des  abonnés de cet endroit dans une soirée dénommée « Cabaret in Tanà ». Ry kala vazo, Jimmy Harison, Tana Group et Tovo J’hay partageront la scène pour assurer une ambiance parfaite.
  • Dans le cadre du festival « Madajazzcar », un cabaret avec Mampionona quintet, Hakon Storm, Mathisen feat Lova Bil, @ Tonny Mahefa Razafiarison & Volahasiniaina Linda aura lieu à l’hotel du Louvre, Antaninarenina à partir de 19h 30.
     
     
AutoDiff