Publié dans Politique

Antsiranana - Marc Ravalomanana expulsé de son hôtel

Publié le jeudi, 17 août 2017

La guerre entre le clan Rajaonarimampianina et le clan Ravalomanana est en train de prendre une toute autre dimension. Dernier développement dans ce feuilleton sans fin, Marc Ravalomanana et son épouse ont été expulsés comme des moins que rien de l'hôtel dans lequel ils séjournaient depuis mardi à Antsiranana pour assister à la célébration du jubilé du 50e anniversaire de l'Eglise réformée de Madagascar ou Fjkm et du 200e anniversaire de l'arrivée de la mission Lms (London Missionary Society) qui s'ouvre ce jour pour se conclure dimanche. Cette expulsion serait motivée par la venue du couple présidentiel Rajaonarimampianina qui descendrait également dans cet hôtel à la fin de cette semaine.

Hier dans la fin de la journée, suite à une réunion de l'Organe mixte de contrôle (Omc) et en l'absence des concernés, la chambre occupée par le couple Ravalomanana a été vidée des effets des occupants. Dans la fin de la soirée, des éléments de l'Etat - major mixte opérationnel ont quadrillé l'hôtel pour empêcher Marc et Lalao Ravalomanana d'y entrer. Or ces derniers n'ont pas voulu quitter les lieux et sont restés campés devant l'hôtel jusqu'à tard dans la nuit. Selon les informations, la réservation de la chambre occupée par le couple Ravalomanana a été faite au nom d'une tierce personne. En tout cas, depuis l'interdiction du quinzième anniversaire de la célébration anniversaire qui devait se tenir à Mahamasina au début du mois de juillet, les hostilités ont été clairement lancées. Chaque occasion ou presque est devenue un terrain propice pour l'affrontement entre le clan Ravalomanana et la troupe Rajaonarimampianina. Et ni l'un ni l'autre ne semble prêt à lâcher l'affaire pour l'instant. Les yeux des observateurs seront rivés vers Antsiranana ces prochaines heures où un face à face entre l'ex et l'actuel chef de l'Etat est attendu.
Recueillis par L.A.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Jeter de l’argent par la fenêtre - Une nouvelle récidive du régime ce samedi
  • Andry Rajoelina au forum de l'IEM - « Remplacer le fatalisme par l'optimisme »
  • Atteinte à la sûreté de l’Etat - Rasoamaromaka sort libre de son audition
  • Initiative pour l’Emergence de Madagascar - Plus de 2000 participants au forum international
  • Condamnation de l'écologiste Raleva - Un « chef d'accusation ridicule », selon Amnesty international
  • Interdiction de manifester dans les Provinces - Les porte-paroles du Gouvernement désavoués
  • Mouvement des 73 députés - Rasoamaromaka H. accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat
  • Décision de la HCC - La déchéance ou la loi de la jungle
  • Place du 13 mai - Le mouvement des 73 députés gagne un nouveau souffle !
  • Eglise catholique apostolique romaine - Un quatrième Cardinal pour Madagascar

La Une

Editorial

  • Les incorruptibles
    Brian De Palma, le célèbre réalisateur américain, mit jour en 1987, le légendaire film « The untouchables » et adapté sur l'écran français « Les incorruptibles ». Interprété sur le plateau par des acteurs mythiques tels, entre autres, Kevin Costner, Sean Connery ou Robert De Niro, Andy Garcia, le film rencontra un immense succès à travers le monde. En gros, c'est l'histoire de la traque du…charismatique mafieux « Al Capone » durant les années trente, à Chicago. Pour venir à bout de sa mission, l'agent Eliot Ness (Kevin Costner), dut recourir au service des hommes répondant aux critères  de sa trempe, à savoir, intraitables et surtout  incorruptibles (untouchables).

A bout portant

AutoDiff