Publié dans Politique

Antsiranana - Marc Ravalomanana expulsé de son hôtel

Publié le jeudi, 17 août 2017

La guerre entre le clan Rajaonarimampianina et le clan Ravalomanana est en train de prendre une toute autre dimension. Dernier développement dans ce feuilleton sans fin, Marc Ravalomanana et son épouse ont été expulsés comme des moins que rien de l'hôtel dans lequel ils séjournaient depuis mardi à Antsiranana pour assister à la célébration du jubilé du 50e anniversaire de l'Eglise réformée de Madagascar ou Fjkm et du 200e anniversaire de l'arrivée de la mission Lms (London Missionary Society) qui s'ouvre ce jour pour se conclure dimanche. Cette expulsion serait motivée par la venue du couple présidentiel Rajaonarimampianina qui descendrait également dans cet hôtel à la fin de cette semaine.

Hier dans la fin de la journée, suite à une réunion de l'Organe mixte de contrôle (Omc) et en l'absence des concernés, la chambre occupée par le couple Ravalomanana a été vidée des effets des occupants. Dans la fin de la soirée, des éléments de l'Etat - major mixte opérationnel ont quadrillé l'hôtel pour empêcher Marc et Lalao Ravalomanana d'y entrer. Or ces derniers n'ont pas voulu quitter les lieux et sont restés campés devant l'hôtel jusqu'à tard dans la nuit. Selon les informations, la réservation de la chambre occupée par le couple Ravalomanana a été faite au nom d'une tierce personne. En tout cas, depuis l'interdiction du quinzième anniversaire de la célébration anniversaire qui devait se tenir à Mahamasina au début du mois de juillet, les hostilités ont été clairement lancées. Chaque occasion ou presque est devenue un terrain propice pour l'affrontement entre le clan Ravalomanana et la troupe Rajaonarimampianina. Et ni l'un ni l'autre ne semble prêt à lâcher l'affaire pour l'instant. Les yeux des observateurs seront rivés vers Antsiranana ces prochaines heures où un face à face entre l'ex et l'actuel chef de l'Etat est attendu.
Recueillis par L.A.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Violences policières à Antsakabary - La vidéo remise en mains propres à la Police
  • Séjour irrégulier au pays - Expulsion confirmée des 12 Pakistanais
  • Propagande présidentielle 2018 - Départ avant l'heure de Hery Rajaonarimampianina
  • Port de Toamasina - La société Mictsl dicte sa loi
  • Corruption au Tribunal d'Anosy - Deux greffiers placés sous mandat de dépôt
  • Villa Elisabeth - Le contractant avec l'Etat, un escroc !
  • Critiques tous azimuts - Le pouvoir Rajaonarimampianina se fait tirer les oreilles
  • Moramanga - Un Français expulse 3 600 Malagasy de leurs terres
  • Lalatiana Rakotondrazafy - « Des choses illogiques dans les propos du Pm »
  • Hery Rajaonarimampianina - Un déplacement « secret » en Angola

La Une

Editorial

  • Noyautage indécent
    A la guerre comme à la guerre ! On attaque. On neutralise. Et tous les moyens sont bons. Le pouvoir en place, en position de force, ne lésine pas sur toutes les astuces pour terrasser l'adversaire, l'opposition. La presse, le quatrième pouvoir dit-on, l'une des armes les plus efficaces entre les mains des deux camps, constitue la cible idéale. Le mode opératoire, vieux comme le monde, consiste à étouffer les médias indépendants ou proches du camp d'en face.

A bout portant

AutoDiff