Publié dans Politique

Maison centrale d’Antanimora - Le quartier des mineurs doté d’une chapelle

Publié le vendredi, 01 septembre 2017

Fait nouveau à la prison d’Antanimora. Une chapelle a été inaugurée dans le quartier des détenus mineurs, hier matin. Cet évènement s’inscrit aussi dans le cadre de l’ouverture officielle de la commémoration des 10 ans de l’Aumônerie nationale au sein de l’Eglise Fjkm. Sur place hier, un culte a préludé à la présentation officielle de la stèle, et ce, en l’honneur des généreux donateurs dont surtout la famille Stephen Andriantsimbazafy. 

Cette dernière est plutôt connue pour ses nombreuses actions sociales en faveur des plus défavorisés, entre autres les sans-abris qui occupent les lieux publics tels que les tunnels de la Capitale. Outre donc ses habituelles œuvres caritatives, ladite famille donatrice a décidé de se consacrer davantage sur le sort des prisonniers d’Antanimora, notamment les mineurs.  A ce dessein, elle bénéficie de l’appui de l’association Bethlehema, qui regroupe pour sa part des aumôniers d’obédience Fjkm. L’initiative de la famille Andriantsimbazafy a été saluée par les autorités officielles concernées dont le Sg du ministère de la Justice, qui ont d’ailleurs rehaussé l’inauguration d’hier par leur présence. La construction de ladite chapelle tombe ainsi à point nommé en vue du salut de l’âme des quelque 125  mineurs qui y sont actuellement incarcérés.  L’évènement d’hier fut également une occasion pour apprendre que seuls 21 d’entre eux ont été jugés tandis que les 104 autres ne le sont toujours pas. A la fin du culte dans le tout pimpant temple, le représentant de ces derniers, lors de sa prise de parole, n’a pas manqué de demander au ministère de tutelle d’accélérer les procédures de jugement.
Franck Roland

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Lois électorales et dérives démocratiques - Les députés opposants s'en remettent à la Communauté internationale
  • Hery Rajaonarimampianina - Départ en catimini à l'extérieur ?
  • Menaces contre des députés Tim-Mapar - Plainte de réserve contre le préfet et des gros bras
  • Syndicat des artistes - Halte aux abus des autorités !
  • Privation de discours à Vohipeno - La colère très mal placée de Hery Rajaonarimampianina
  • Déplacements de Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina - Le régime aux abois
  • Manifestations publiques interdites - Les catholiques font de la résistance
  • Régime Hvm - S’expliquer pour mieux couler !
  • Rencontre avec les Tananariviens - Manifestation des députés Tim -Mapar maintenue
  • Ramena – Antsiranana II - Abus de pouvoir d’un ancien maire

La Une

Editorial

  • Encore intacte !
    Les quatre longues années d'absence d'Andry Nirina Rajoelina, ancien Chef d'Etat intronisé au moment de la Transition, n'ont pas eu raison de la popularité de ce jeune meneur d'hommes  auprès des Malagasy. Le capital-confiance dont il jouissait  n'a jamais fait l'objet de la moindre écorchure ni montré la trace d'aucune égratignure.

A bout portant

AutoDiff