Publié dans Politique

Désinformations - Parlons-en, parlons vrai !

Publié le vendredi, 08 septembre 2017

Il semble évident que la diffusion d’une information selon laquelle Madagascar serait une terre d’accueil pour des réfugiés syriens gêne beaucoup au sein du régime Hery vaovao ho an’i Madagasikara. Ces derniers jours, les dirigeants sont sortis de leurs réserves pour crier à la désinformation. Pour beaucoup d’observateurs, c’est l’hôpital qui se fout de la charité. La désinformation semble en effet figurer en première ligne de la méthode de gouvernance du régime Hvm.


Les dirigeants actuels sont habitués à charcuter la vérité  et à manipuler les informations exactes. Pour rappel, la désinformation est un processus de communication qui consiste à utiliser les médias pour transmettre des informations partiellement erronées dans le but de tromper ou d'influencer l'opinion publique et de l'amener à agir dans une certaine direction. Un domaine dans lequel le régime actuel est devenu un maître. La réalisation de projets présidentiels, à l’exemple de la construction d’un Flyover, constitue un exemple parlant de désinformation par le régime Hvm. Selon l’échéancier communiqué par Iavoloha à la fin de l’année 2014, les travaux devaient commencer au début de l’année 2015 pour se terminer en décembre de la même année. Annoncé avec tamtam et publié sur le siteweb de la Présidence de la République, force est pourtant de constater qu’à moins d’un an et demi de la fin du mandat de Hery Rajaonarimampianina, aucun début de construction ne semble à l’ordre du jour… Autre exemple, la fausse démission du Premier ministre Jean Ravelonarivo… La lettre de démission signée par l'ancien Premier ministre Jean Ravelonarivo, publiée dans la presse, date seulement du 10 avril 2016 alors que cette lettre, acte générateur du décret de dissolution du Gouvernement, a été annoncée par la Présidence, comme acceptée depuis le vendredi 8 avril dernier. Il s’agit donc ni plus ni moins que d’une diffusion d’une fausse nouvelle. La saga du code de la communication également est une désinformation.  Le régime Hvm a affirmé que le texte adopté par le Parlement et promulgué provient des journalistes. Bon nombre d’articles de l’avant- projet de texte élaboré avec les partenaires techniques et financiers ont été charcutés par les dirigeants de telle manière à ne servir que leurs seuls intérêts ou à les protéger. Rappelons également l’affaire de détournement de deniers publics à Ambohimahamasina… Au milieu de la tourmente, Mahafaly Solonandrasana, Premier ministre et ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation dont le nom avait été cité nommément dans le rapport des inspecteurs d’Etat dans cette affaire, s’était engagé, sur la radio France internationale (Rfi), au nom de la transparence à présenter sous peu tous les documents qui attesteraient de sa bonne foi. Un an après l’opinion attend toujours. Concernant l’affaire Claudine Razaimamonjy, les tenants du régime font également montre de velléité manifeste d’induire l’opinion en erreur affirmant notamment que « le dossier n’est point une affaire d’Etat, mais tout simplement un dossier pénal traité par la Justice, parmi tant d’autres et touchant le commun des justiciables ». Faut-il pourtant rappeler que cette affaire implique le détournement de plusieurs milliards d’ariary de l’argent des contribuables par une dame réputée être proche du couple présidentiel.  Dans le cadre de cette affaire, de nombreux hauts responsables étatiques ont tenté moult interventions, pour ne citer que le cas du ministre de la Justice Charles Andriamiseza qui a organisé une conférence de presse au beau milieu de la nuit pour réclamer la libération immédiate de la patronne de l’hôtel « A&C » qui était alors placée en garde à vue au siège du Bianco à Ambohibao. A propos du remaniement,  certains zélateurs du régime Hvm avaient indiqué que les informations autour de ce changement étaient que de la pure désinformation. Pourtant, le remaniement a bel et bien eu lieu et ce moins de 72 heures après…
Recueillis par A.R.

1 Commentaire

  • Posté par Richardmah
    dimanche, 10 septembre 2017

    teen drug rehab
    alcohol rehab centers
    addicted to heroin after one use
    drug and alcohol rehab
    cannabis addiction treatment

    Rapporter

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Moramanga - Un Français expulse 3 600 Malagasy de leurs terres
  • Lalatiana Rakotondrazafy - « Des choses illogiques dans les propos du Pm »
  • Hery Rajaonarimampianina - Un déplacement « secret » en Angola
  • Recommandations du parlement européen - Mahafaly Olivier Solonandrasana sur la défensive
  • Séminaire annuel de la société civile - Révélations fracassantes du Maire de Sainte-Marie
  • Corruption dans l’administration - Un maire et un géomètre sous détention provisoire
  • Destitution de Robert Mugabe - Leçon à retenir pour les Présidents amoureux !
  • Docteur honoris causa - Qui a induit en erreur Hery Rajaonarimampianina ?
  • Mauvaise gouvernance - Les Evêques dénoncent les mensonges et la démagogie en haut lieu
  • Séjour irrégulier à Madagascar - L'Etat joue avec le feu

Editorial

  • L’Europe dicte… !
    Le verdict est tombé ! Le Parlement européen adopte une série de résolutions touchant entre autres les prochaines échéances électorales et la situation politique locale relative surtout à certaines affaires judiciaires brûlantes et pendantes du pays. En effet, le Parlement des 28-1 de l’Europe,  à l’issue d’une séance du mercredi 15 novembre 2017, adopta une résolution le jeudi 16 recommandant ou… ordonnant, entre autres, dans la  perspective de 2018, une élection inclusive, transparente et crédible c’est-à-dire acceptée par tous. 

A bout portant

AutoDiff