Publié dans Politique

Conjoncture socio–économique - Le régime se limite aux promesses trimestrielles

Publié le jeudi, 21 septembre 2017

3 mois pour résoudre le problème de l’insécurité, 3 mois pour stabiliser le prix du riz… Ces promesses ont été respectivement faites, dans le courant de la semaine, par le Premier ministre, Mahafaly Olivier Solonandrasana face à la recrudescence alarmante de l’insécurité et le ministre du Commerce et de la Consommation, Chabani Nourdine à propos du coût élevé du riz.

Les promesses des tenants du régime se limitent désormais à une échéance de 3 mois renouvelable. Des engagements qui commencent à lasser la population à tel point que leur annonce se fait dans l’indifférence générale. Du coup, personne n’aura la patience de vérifier si la promesse sera effectivement tenue après la durée évoquée.
Depuis le temps que le phénomène d’insécurité fait jaser le commun des Malagasy, le sursaut du Gouvernement ne s’est effectué qu’à un an de la fin de mandat du régime Rajaonarimampianina. Idem pour le riz qui a connu une énorme crise vers la fin de l’année dernière et continue à rendre la vie dure pour les consommateurs.
Problèmes irrésolus
Malgré les multitudes de promesses, les problèmes restent pourtant irrésolus. En ce moment, d’autres problèmes s’ajoutent même au lot de préoccupations auxquelles  les citoyens sont confrontés au quotidien.  Parmi eux, le délestage déguisé en coupures récurrentes de l’électricité. Les usagers déplorent même des coupures d’eau dans certains endroits, notamment les zones périphériques de la Capitale. Il y a également les litiges fonciers qui connaissent un accroissement inquiétant frôlant  une explosion sociale. A se demander, à quel moment le régime décidera enfin à prendre ses responsabilités pour éviter que la situation n’empire.
Faut – il pourtant rappeler que la durée du mandat présidentiel est de 5 ans. Une durée à laquelle le Président Hery Rajaonarimampianina s’est engagé à œuvrer pour l’amélioration des conditions de vie des Malagasy. 5 longues années durant lesquelles le Chef de l’Etat et son équipe ont été très généreux en promesses et démagogies mais avares en actes !
S.R.

2 Commentaires

  • Posté par professo
    vendredi, 22 septembre 2017

    Thank you mama reeva for the wonders your MAGIC RING has done for me and family,a while ago i was depressed and stuck on what to do,all the money i made was going through my hands, constant fights with my wife,worked but no promotion and barely any salary increment,but today i testify that the magic ring that cost me only 150$ has changed everything;i was promoted at work;salary was increased;my wife loves me more than ever before and my luck has changed,everything i do now is appreciated and successful. Mamas number is +27786116099 if you also need help

    Rapporter
  • Posté par mikas
    vendredi, 22 septembre 2017

    en 3ans rien n'a été fait, difficile de pensé un changement en mois

    Rapporter

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Violences policières à Antsakabary - La vidéo remise en mains propres à la Police
  • Séjour irrégulier au pays - Expulsion confirmée des 12 Pakistanais
  • Propagande présidentielle 2018 - Départ avant l'heure de Hery Rajaonarimampianina
  • Port de Toamasina - La société Mictsl dicte sa loi
  • Corruption au Tribunal d'Anosy - Deux greffiers placés sous mandat de dépôt
  • Villa Elisabeth - Le contractant avec l'Etat, un escroc !
  • Critiques tous azimuts - Le pouvoir Rajaonarimampianina se fait tirer les oreilles
  • Moramanga - Un Français expulse 3 600 Malagasy de leurs terres
  • Lalatiana Rakotondrazafy - « Des choses illogiques dans les propos du Pm »
  • Hery Rajaonarimampianina - Un déplacement « secret » en Angola

Editorial

  • Noyautage indécent
    A la guerre comme à la guerre ! On attaque. On neutralise. Et tous les moyens sont bons. Le pouvoir en place, en position de force, ne lésine pas sur toutes les astuces pour terrasser l'adversaire, l'opposition. La presse, le quatrième pouvoir dit-on, l'une des armes les plus efficaces entre les mains des deux camps, constitue la cible idéale. Le mode opératoire, vieux comme le monde, consiste à étouffer les médias indépendants ou proches du camp d'en face.

A bout portant

AutoDiff