Publié dans Politique

Affaire « Villa Elisabeth » - Plusieurs individus auditionnés par le Bianco

Publié le jeudi, 16 novembre 2017

Rebondissement dans l’affaire « Villa Elisabeth ». Le dossier a fait l’objet d’une saisine du Bureau indépendant anti – corruption qui a ouvert une enquête dans ce sens. Les premières investigations ont déjà démarré. D’après une source au courant du dossier, plusieurs individus, dont les identités n’ont pas été révélées, ont été entendus au siège du Bianco sis à la Villa La Piscine à Ambohibao. 

 

Reste à savoir si ces personnes « concernées » par l’affaire ont été  auditionnées en tant que  suspects ou en tant que témoins ? L’on s’interroge également s’il s’agit de hauts responsables ou non.  Rappelons que cette affaire de vente de terrain qui abrite la Villa Elizabeth, a éclaté à seulement quelques jours après l’enterrement du Professeur Zafy Albert. Une résidence qui lui a été accordée en sa qualité d’ancien Président de la République mais qui a été vendue à la société Madaterrain en tant que partie intégrante du domaine St Antoine IV. La société Madaterrain a par la suite, cédé la propriété à une société dénommée 

« Prim Immobilier ».

Renvoi  de responsabilités D’après les dernières révélations de Serge Zafimahova, porte-parole de la famille du défunt Professeur, au cours d’une sortie médiatique le 9 novembre dernier, le régime de Transition n’était nullement responsable de cette vente. Il a également qualifié de  « cinéma » l’annonce tonitruante d’annulation de vente faite conjointement par le ministre des Finances et du Budget et consorts. Du côté du régime, l’actuel ministre auprès de la Présidence chargé des Projets présidentiels, de l’Aménagement du territoire et de l’Equipement (M2pate), Benjamina Ramarcel Ramanantsoa a renvoyé la balle à ses prédécesseurs. L’issue de l’enquête du Bianco est donc très attendue car permettra de faire la lumière sur cette histoire. Affaire à suivre de très près !

 S.R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Présidentielle et législatives - Le HVM en ordre dispersé
  • Mouvement « Fanarenana ifotony » - Des réunions douteuses dans les Fokontany
  • Maître Willy - Razafinjatovo alias Olala « Le HVM veut me faire taire »
  • Election présidentielle - Les appels à la candidature d’Andry Rajoelina se multiplient
  • Journée internationale - Nelson Mandela L’amnésie du président Hery Rajaonarimampianina
  • Revendications syndicales - Christian Ntsay interpelle ses ministres
  • Soupçons de corruption à Tsimbazaza - 7 députés encourent une arrestation
  • Période électorale - Vers un verrouillage à double tour de la RNM et TVM
  • Projet rocade Est et Nord-Est - Enfin le lancement officiel
  • Présidentielle 2018 - La France pour une élection libre, inclusive et transparente

Editorial

  • Banale stratégie… !
    A la Une du journal que vous tenez à la main, il y a une semaine de cela, il a été fait mention « Scission au sein du HVM- Mahafaly et Paul Rabary, candidats à la présidentielle !» (La Vérité du 11 juillet 2018). En vérité, La Vérité de par sa pertinence et sa perspicacité à étaler au grand jour sinon tout haut ce que d’autres susurrent tout bas, n’hésite point à scruter et à dénoncer des « non-dits ». Car « toute Vérité est…bonne à dire ». Dans la réalité des faits, la scission au sein du HVM n’est plus un secret pour tous. Ce « grand » parti aux pieds d’argile vit mal sa croissance et sa…puissance. En effet, une grave crise de croissance bouillonne et mine l’intérieur du parti. Une crise de leadership que le noyau dirigeant de ce parti fondé, à la hâte, par le candidat de substitution  Hery Rajaonarimampianina, ne parvient pas à…

A bout portant

AutoDiff