Publié dans Politique

Corruption dans l’administration - Un maire et un géomètre sous détention provisoire

Publié le dimanche, 19 novembre 2017

Le grand ménage dans lutte contre la corruption menée par le Bianco continue. En attendant la clôture de ces grands dossiers, le Bureau indépendant  anti – corruption a traité une dizaine de dossiers à Ambatondrazaka cette semaine. D’après nos  informations, ces dossiers concerneraient des faits  de corruption au sein des services de la Police nationale, de la Gendarmerie nationale, de la Commune urbaine, des services  topographiques et des domaines,  et de la Région. 

 

19 personnes sont impliquées dans ces dossiers  qui sont déjà entre les mains de la Justice. Le déferrement des suspects a eu lieu jeudi et vendredi derniers au Tribunal de  première instance  d’Ambatondrazaka. Aux dernières nouvelles, deux personnes à savoir le maire d’Andrebakely Sud ainsi qu’un géomètre ont été placés sous mandat de dépôt à l’issue de ce déferrement. Notons que plusieurs domaines de l’administration dont les services des Forces de l’ordre et ceux des domaines figurent d’ailleurs parmi les plus touchés par la corruption si l’on se réfère aux rapports annuels du Bianco.

Toujours en matière de corruption, d’autres grands dossiers, attendent  déjà la même issue, à l’instar du dossier concernant la Villa Elizabeth qui est également en cours de  traitement par le Bianco.  Rappelons que plusieurs personnes ont déjà été auditionnées par le Bianco.

S.R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Loi des finances - De nouveau amendée par les députés
  • Loi des finances - De nouveau amendée par les députés
  • Bois de rose stocké à Iavoloha - Rolly Mercia pris en flagrant délit de mensonge
  • Saisie de bois de rose chez TIKO Sambaina - Opération menée par Rolly Mercia
  • 69 ans aujourd’hui - Marc Ravalomanana plombé par son âge
  • Ministère de la Justice - Tout manquement professionnel n’est toléré
  • Andry Rajoelina dans le Vakinankaratra - Des élus locaux témoignent des abus du régime Ravalomanana
  • Hôtel de ville - Hajo Andrianainarivelo démonte le mensonge de Marc Ravalomanana
  • Selon Rolly Mercia - Ravalomanana est un « vorace sans scrupules et sans vergogne »
  • Premier débat de l'entre-deux-tours - Rajoelina cloue le bec à Ravalomanana

Editorial

  • Suicide collectif !
    En Occident (France, Suisse et Canada), un phénomène rare brisait l'émotion des gens. En effet, une secte communément appelée l'Ordre du temple solaire (OTS) fondé par Luc Jouret et consorts en 1984 parvenait à convaincre ses adeptes, apparemment fanatisés, à se suicider ensemble entre les années 94 et 97 faisant 74 victimes. Pour des raisons diverses, l'insolite phénomène « s'institutionnalise » au Japon.

A bout portant

AutoDiff