Publié dans Politique

Corruption au Tribunal d'Anosy - Deux greffiers placés sous mandat de dépôt

Publié le mercredi, 22 novembre 2017

Des faits de corruption ont été démasqués au tribunal d'Anosy. Trois personnes, dont deux greffiers, sont impliquées dans cette affaire. Les suspects ont fait l'objet d'un déferrement par le Bureau indépendant anti - corruption. Tout a commencé au début du mois de novembre 2017 lorsque le Bianco a été saisi d'une doléance de corruption qui se serait passée auprès du tribunal d'Anosy. L'équipe d'Ambohibao a immédiatement mené une  enquête qui aurait permis de savoir que deux greffiers officiant auprès du tribunal de première instance d'Anosy auraient demandé une somme de un million Ariary à une personne contre l'octroi d'une décision de mise en liberté à une personne  prévenue d'une affaire pénale encore en cours de traitement.

A priori, les magistrats en charge de l'affaire n'étaient pas au courant de ces faits de corruption. D'ailleurs, le prévenu qui devait bénéficier d'une remise en liberté a été placé sous mandat de dépôt contrairement aux promesses des deux greffiers.  Outre les deux greffiers, la personne qui a payé le pot-de-vin a également fait l'objet d'une détention provisoire.
S.R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Présidentielle et législatives - Le HVM en ordre dispersé
  • Mouvement « Fanarenana ifotony » - Des réunions douteuses dans les Fokontany
  • Maître Willy - Razafinjatovo alias Olala « Le HVM veut me faire taire »
  • Election présidentielle - Les appels à la candidature d’Andry Rajoelina se multiplient
  • Journée internationale - Nelson Mandela L’amnésie du président Hery Rajaonarimampianina
  • Revendications syndicales - Christian Ntsay interpelle ses ministres
  • Soupçons de corruption à Tsimbazaza - 7 députés encourent une arrestation
  • Période électorale - Vers un verrouillage à double tour de la RNM et TVM
  • Projet rocade Est et Nord-Est - Enfin le lancement officiel
  • Présidentielle 2018 - La France pour une élection libre, inclusive et transparente

Editorial

  • Banale stratégie… !
    A la Une du journal que vous tenez à la main, il y a une semaine de cela, il a été fait mention « Scission au sein du HVM- Mahafaly et Paul Rabary, candidats à la présidentielle !» (La Vérité du 11 juillet 2018). En vérité, La Vérité de par sa pertinence et sa perspicacité à étaler au grand jour sinon tout haut ce que d’autres susurrent tout bas, n’hésite point à scruter et à dénoncer des « non-dits ». Car « toute Vérité est…bonne à dire ». Dans la réalité des faits, la scission au sein du HVM n’est plus un secret pour tous. Ce « grand » parti aux pieds d’argile vit mal sa croissance et sa…puissance. En effet, une grave crise de croissance bouillonne et mine l’intérieur du parti. Une crise de leadership que le noyau dirigeant de ce parti fondé, à la hâte, par le candidat de substitution  Hery Rajaonarimampianina, ne parvient pas à…

A bout portant

AutoDiff