Publié dans Politique

« China-Africa Investment Forum » à Marrakech - Andry Rajoelina au rendez – vous des décideurs

Publié le dimanche, 17 décembre 2017

Malgré son silence médiatique, l’ancien président de la Transition Andry Rajoelina n’est pas pour autant absent de la scène internationale. En effet,  l’ex – homme fort du régime transitoire a répondu présent au  « China-Africa Investment Forum », à Marrakech, au Maroc les 27 et 28 novembre derniers. Une présence remarquée puisque  le leader du Mapar a été accueilli en tant qu’ancien Chef de l’Etat malagasy. Co-organisé par le ministère marocain de l'Industrie, de l'Investissement, du Commerce et de l'Economie numérique du Royaume du Maroc, Jeune Afrique Media Group et BOAO Business Consulting, ce forum est décrit comme un rendez – vous des décideurs chinois et africains. En marge de ce forum, l’ancien Chef de l’Etat a eu un entretien privé avec le ministre marocain de l’Industrie et du Commerce, Moulay Hafid Elalamy considéré comme l’un des membres les plus influents du Gouvernement marocain et ayant un accès privilégié au roi du Maroc Mohammed VI.

 Renforcement des liens internationaux

 Andry Rajoelina a également eu l’occasion de s’entretenir avec plusieurs personnalités influentes à l’instar du vice – président du China Africa Development Fund, Wang Yong, du Pdg du Cdc International Capital (la branche de la Caisse des dépôts française dédiée aux partenariats d’investissements internationaux), Laurent Vigier ou encore du secrétaire général adjoint de la présidence du Mali, Moustapha Ben Barka. Il a également dialogué avec Jean Claude Kassi Brou, ministre de l’Industrie et des Mines de la Côte d’Ivoire ainsi que Mehdi Jomaa, ancien Premier ministre tunisien. Durant son périple en terre marocaine, l’ex – président de la Transition a été accompagné par son ancien ministre des Télécommunications et non moins compagnon de lutte au sein du Mapar, Augustin Andriamananoro. Un renforcement du réseautage international en vue de l’échéance de 2018 ? En tout cas, Andry Rajoelina continue d’entretenir le suspens quant à son éventuelle candidature à ce tant attendue élection présidentielle. Ce ne sont pourtant pas les sollicitations de ses partisans qui manquent !

   S.R.

94 Commentaires

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Tournée IEM dans la SAVA - Andry Rajoelina répond à ses détracteurs
  • Manifestation des enseignants - Le Premier ministre voit des dessous politiques
  • Présidentielle et législatives - Le HVM en ordre dispersé
  • Mouvement « Fanarenana ifotony » - Des réunions douteuses dans les Fokontany
  • Maître Willy - Razafinjatovo alias Olala « Le HVM veut me faire taire »
  • Election présidentielle - Les appels à la candidature d’Andry Rajoelina se multiplient
  • Journée internationale - Nelson Mandela L’amnésie du président Hery Rajaonarimampianina
  • Revendications syndicales - Christian Ntsay interpelle ses ministres
  • Soupçons de corruption à Tsimbazaza - 7 députés encourent une arrestation
  • Période électorale - Vers un verrouillage à double tour de la RNM et TVM

Editorial

  • Quel message !
    100 ans ! S’il était encore resté vivant, parmi les siens, Madiba aurait 100 ans mercredi dernier. En effet, Nelson Rolihlahla Mandela, de son vrai nom, est né le 18 juillet 1918 à Mvezo, dans la province de Cap et mort à l’âge de 95 ans, le 5 décembre 2013 à Johannesburg, Afrique du Sud.Faisant partie d’une rare élite noire dans une République sud-africaine (RSA) ségrégationniste, dirigée d’une main de fer par les Blancs, Nelson Mandela, avocat de son état, s’engagea dès son jeune âge dans la lutte contre toutes formes d’injustice, d’inégalité et de non-respect des droits humains. Il fonçait tout droit dans la bataille, parfois armée, contre la politique de ségrégation raciale appliquée par les tenants du pouvoir.

A bout portant

AutoDiff