Publié dans Politique

« China-Africa Investment Forum » à Marrakech - Andry Rajoelina au rendez – vous des décideurs

Publié le dimanche, 17 décembre 2017

Malgré son silence médiatique, l’ancien président de la Transition Andry Rajoelina n’est pas pour autant absent de la scène internationale. En effet,  l’ex – homme fort du régime transitoire a répondu présent au  « China-Africa Investment Forum », à Marrakech, au Maroc les 27 et 28 novembre derniers. Une présence remarquée puisque  le leader du Mapar a été accueilli en tant qu’ancien Chef de l’Etat malagasy. Co-organisé par le ministère marocain de l'Industrie, de l'Investissement, du Commerce et de l'Economie numérique du Royaume du Maroc, Jeune Afrique Media Group et BOAO Business Consulting, ce forum est décrit comme un rendez – vous des décideurs chinois et africains. En marge de ce forum, l’ancien Chef de l’Etat a eu un entretien privé avec le ministre marocain de l’Industrie et du Commerce, Moulay Hafid Elalamy considéré comme l’un des membres les plus influents du Gouvernement marocain et ayant un accès privilégié au roi du Maroc Mohammed VI.

 Renforcement des liens internationaux

 Andry Rajoelina a également eu l’occasion de s’entretenir avec plusieurs personnalités influentes à l’instar du vice – président du China Africa Development Fund, Wang Yong, du Pdg du Cdc International Capital (la branche de la Caisse des dépôts française dédiée aux partenariats d’investissements internationaux), Laurent Vigier ou encore du secrétaire général adjoint de la présidence du Mali, Moustapha Ben Barka. Il a également dialogué avec Jean Claude Kassi Brou, ministre de l’Industrie et des Mines de la Côte d’Ivoire ainsi que Mehdi Jomaa, ancien Premier ministre tunisien. Durant son périple en terre marocaine, l’ex – président de la Transition a été accompagné par son ancien ministre des Télécommunications et non moins compagnon de lutte au sein du Mapar, Augustin Andriamananoro. Un renforcement du réseautage international en vue de l’échéance de 2018 ? En tout cas, Andry Rajoelina continue d’entretenir le suspens quant à son éventuelle candidature à ce tant attendue élection présidentielle. Ce ne sont pourtant pas les sollicitations de ses partisans qui manquent !

   S.R.

50 Commentaires

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Affaire Houcine Arfa - Les pénitentiaires demandent la libération de leurs pairs
  • Insécurité - Le propriétaire de « Kalidas » kidnappé en plein jour !
  • Décès de Léon Rajaobelina - La Présidence humiliée !
  • Présidence de la République La crise de confiance étalée au grand jour
  • Affaire Houcine Arfa - « Que le Bianco se saisisse des dénonciations ! »
  • Perception de droit de visa par Ametis - Un détournement de deniers publics
  • Calendrier des élections- Un suspense inquiétant
  • Trafic de personnes vers la Chine - Une fille malgache vendue à 24 millions d’ariary
  • Hery Rajaonarimampianina - Miser beaucoup sur l’énergie
  • Visas aux frontières - Piraterie publique-privée sur les 200 milliards de recette annuelle

Editorial

  • Irrécupérables !
     Pour la énième fois, en début de semaine, les étudiants de l’Université d’Ankatso étaient sortis de leurs gonds. Effectivement, ils s’émancipèrent de leur domaine, l’université, pédagogiquement parlant, pour exprimer publiquement et ouvertement leur vive colère. Il y a eu des échauffourées avec les Forces de l’ordre. En cause, le faux bond du Ministère de tutelle. Rappel des faits, le week-end dernier, à l’issue d’une houleuse réunion entre les représentants, d’une part, du Ministère de l’Enseignement Supérieur (Mesupres) et ceux des étudiants, de l’autre, relative au paiement des bourses, il a été convenu que les responsables du Mesupres afficheront, sans faute, le lundi prochain le calendrier des paiements des bourses. Rendez-vous que les gens du Ministère ont, tout simplement, raté. Et les techniciens du Mesupres se rabattent au cataclysme naturel (Ava) pour se dédouaner.

A bout portant

AutoDiff