Publié dans Politique

Période cyclonique - Le régime Hvm débordé de problèmes

Publié le dimanche, 07 janvier 2018

A peine l'année commencée, le régime Rajaonarimampianina croule déjà sous les problèmes. Le dernier bilan du passage d'Ava, premier cyclone de l'année, est de plus de 12 000 sinistrés ainsi que de nombreuses infrastructures routières, scolaires et sanitaires endommagées. Un bilan qui pourrait encore s'alourdir dans les prochains jours. Puisque la saison de pluie rime souvent avec période cyclonique pour Madagascar, le passage du cyclone Ava ne sera donc qu'un avant - goût de ce qui attend les dirigeants.

D'autant plus que dans ses prévisions pour la saison cyclonique 2017 - 2018, la direction générale de la météorologie  annonce une période cyclonique très active. Une période qui signifie surtout la continuité du cauchemar pour les citoyens qui n'arrivent pas à sortir la tête de l'eau face aux nombreuses difficultés du moment. A l'inflation générant la hausse des prix du riz et des produits de première nécessité, le délestage, l'insécurité, la baisse du pouvoir d'achat, s'ajouteront les caprices de Dame Nature qui ne cesseront de surenchérir en cette saison cyclonique.
Attente d'une manne financière
Du côté des dirigeants, cette période cyclonique constitue pourtant une aubaine pour espérer une nouvelle manne financière de la part des bailleurs de fonds. Les faits d'actualité de ces derniers jours laissent, d'ailleurs, fortement penser que les caisses de l'Etat se vident. Le dernier discours de Hery Rajaonarimampianina à l'occasion de la cérémonie de présentation de vœux des corps constitués au Palais d'Iavoloha, vendredi dernier, n'a fait que confirmer les rumeurs. Le Chef de l'Etat a, en effet, fait abstraction de toute hausse de salaire des fonctionnaires dans son allocution. Une omission volontaire qui serait due à une politique d'austérité appliquée en haut lieu. Austérité qui ne s'applique pourtant pas au cercle des dirigeants puisqu'elle n'a pas empêché le régime Hvm de faire des dépenses folles en invitant plus d'un millier de convives au Palais d'Iavoloha. A l'heure où les préparatifs électoraux en vue de la présidentielle battent leur plein, le régime semble davantage disposé à assurer ses bases politiques qu'à garantir le bien - être du peuple.
Pour bon nombre d'observateurs, Ava et les autres éventuels cyclones seront un argument de plus pour le régime de formuler une nouvelle demande de financement auprès de la communauté internationale.
S.R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Loi des finances - De nouveau amendée par les députés
  • Loi des finances - De nouveau amendée par les députés
  • Bois de rose stocké à Iavoloha - Rolly Mercia pris en flagrant délit de mensonge
  • Saisie de bois de rose chez TIKO Sambaina - Opération menée par Rolly Mercia
  • 69 ans aujourd’hui - Marc Ravalomanana plombé par son âge
  • Ministère de la Justice - Tout manquement professionnel n’est toléré
  • Andry Rajoelina dans le Vakinankaratra - Des élus locaux témoignent des abus du régime Ravalomanana
  • Hôtel de ville - Hajo Andrianainarivelo démonte le mensonge de Marc Ravalomanana
  • Selon Rolly Mercia - Ravalomanana est un « vorace sans scrupules et sans vergogne »
  • Premier débat de l'entre-deux-tours - Rajoelina cloue le bec à Ravalomanana

Editorial

  • Suicide collectif !
    En Occident (France, Suisse et Canada), un phénomène rare brisait l'émotion des gens. En effet, une secte communément appelée l'Ordre du temple solaire (OTS) fondé par Luc Jouret et consorts en 1984 parvenait à convaincre ses adeptes, apparemment fanatisés, à se suicider ensemble entre les années 94 et 97 faisant 74 victimes. Pour des raisons diverses, l'insolite phénomène « s'institutionnalise » au Japon.

A bout portant

AutoDiff