Publié dans Politique

Période cyclonique - Le régime Hvm débordé de problèmes

Publié le dimanche, 07 janvier 2018

A peine l'année commencée, le régime Rajaonarimampianina croule déjà sous les problèmes. Le dernier bilan du passage d'Ava, premier cyclone de l'année, est de plus de 12 000 sinistrés ainsi que de nombreuses infrastructures routières, scolaires et sanitaires endommagées. Un bilan qui pourrait encore s'alourdir dans les prochains jours. Puisque la saison de pluie rime souvent avec période cyclonique pour Madagascar, le passage du cyclone Ava ne sera donc qu'un avant - goût de ce qui attend les dirigeants.

D'autant plus que dans ses prévisions pour la saison cyclonique 2017 - 2018, la direction générale de la météorologie  annonce une période cyclonique très active. Une période qui signifie surtout la continuité du cauchemar pour les citoyens qui n'arrivent pas à sortir la tête de l'eau face aux nombreuses difficultés du moment. A l'inflation générant la hausse des prix du riz et des produits de première nécessité, le délestage, l'insécurité, la baisse du pouvoir d'achat, s'ajouteront les caprices de Dame Nature qui ne cesseront de surenchérir en cette saison cyclonique.
Attente d'une manne financière
Du côté des dirigeants, cette période cyclonique constitue pourtant une aubaine pour espérer une nouvelle manne financière de la part des bailleurs de fonds. Les faits d'actualité de ces derniers jours laissent, d'ailleurs, fortement penser que les caisses de l'Etat se vident. Le dernier discours de Hery Rajaonarimampianina à l'occasion de la cérémonie de présentation de vœux des corps constitués au Palais d'Iavoloha, vendredi dernier, n'a fait que confirmer les rumeurs. Le Chef de l'Etat a, en effet, fait abstraction de toute hausse de salaire des fonctionnaires dans son allocution. Une omission volontaire qui serait due à une politique d'austérité appliquée en haut lieu. Austérité qui ne s'applique pourtant pas au cercle des dirigeants puisqu'elle n'a pas empêché le régime Hvm de faire des dépenses folles en invitant plus d'un millier de convives au Palais d'Iavoloha. A l'heure où les préparatifs électoraux en vue de la présidentielle battent leur plein, le régime semble davantage disposé à assurer ses bases politiques qu'à garantir le bien - être du peuple.
Pour bon nombre d'observateurs, Ava et les autres éventuels cyclones seront un argument de plus pour le régime de formuler une nouvelle demande de financement auprès de la communauté internationale.
S.R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Trafic de bois de rose - Accusations gratuites contre Maminiaina Ravatomanga
  • Andry Rajoelina à Antsirabe - La population du Vakinankaratra conquise !
  • Vie de parti - Le HVM dépouillé des ses éléments « acceptables »
  • Course à la magistrature suprême - Des détraqués salissent l’image du candidat du TGV
  • Présidentielle 2018 - Hajo Andrianainarivelo fera tout pour faire élire Andry Rajoelina
  • Election présidentielle - Guerre de leadership dans le camp du régime
  • RN 4 - Embuscade spectaculaire à Mahatsinjo, un bébé blessé
  • Démission DG Kraoma Malagasy - Suite à la vente d'actions de la société aux Russes ?
  • Préfets et chefs de région au congrès du HVM - Des sanctions attendues !
  • Insécurité à Madagascar - Un des grands échecs du régime Rajaonarimampianina

La Une

Editorial

  • Essai transformé !
    Les cent jours de la « période d’essai » de Ntsay Christian touchèrent à leur fin ce vendredi 14 septembre 2018. Nommé le 14 juin 2018, exactement trois mois et dix jours, le nouveau locataire de Mahazoarivo tenait d’une main de fer la barre du pays. Il est d’usage comme dans toute entreprise digne de l’être d’accorder un temps d’essai à un employé ou cadre nouvellement recruté au terme duquel la Direction se réserve le droit d’apprécier à sa juste valeur la nouvelle recrue pour une confirmation ou pour un simple rejet.

A bout portant

AutoDiff