Publié dans Politique

Affaire société AAA Andranomanelatra - Les Etats-Unis se frottent les mains!

Publié le mardi, 13 mars 2018

Quelques heures seulement après la diffusion du communiqué de l'ambassade des Etats-Unis sur le cas des vaches laitières de la société triple A, l'Etat malagasy a fléchi sur sa position. Vendredi dernier, les autorités de la région Vakinankaratra ont en effet autorisé à certains employés de ladite société à pénétrer dans l'enceinte et ce afin de nourrir les vaches, privées de nourriture et d'eau  depuis des jours. Loin de se reconnaître fautif dans son entreprise, l'Etat malagasy par le biais de son ministre des Affaires étrangères a convoqué hier l'ambassadeur des Etats-Unis, Robert Yamate, en son bureau à Anosy.

D'après les propos du ministre, rapportés par une chaîne de télévision privée, son hôte se serait excusé de cet incident. Celui qui a déclaré en France avant son chef hiérarchique les dates des élections présidentielles, aurait insisté auprès de l'ambassadeur des Etats-Unis la souveraineté nationale. Implicitement, le président du conseil d'administration d'Air Madagascar limogé, voulait faire passer le message que le représentant de Donald Trump  dans la Grande île ne doit pas s'immiscer dans cette affaire  opposant l'Etat Malagasy et une société privée.

C'est à travers un communiqué de presse que l'ambassade des Etats-Unis a manifesté sa satisfaction quant au dénouement de l'affaire des « vaches qui meurent ». « Cette situation démontre que l'on peut produire des résultats positifs lorsque toutes les parties prenantes prennent en considération la santé et le bien -être des animaux sans défense », lit-on sur le communiqué paru hier sur le site de l'Us Embassy à Madagascar. Aucune trace de ce que le Ministre qualifie d'excuse bien que le diplomate américain stipule que  « nous apprécions particulièrement les efforts entrepris  par les autorités responsables d'avoir résolu ce problème spécifique ». Tout est bien qui finit bien….

R.M.

2 Commentaires

  • Posté par Raleva
    mardi, 13 mars 2018

    parce que les vaches n'ont pas choisi leurs dirigeants, contrairement aux malgaches.

    Rapporter
  • Posté par Antony
    mardi, 13 mars 2018

    Tout est dit mais, ne trouvez-vous pas que les autres pays se soucient plus de la vie des vaches que de celle des Malgaches ? C'est vrai et je vais répondre pourquoi. Ce que je vais dire peut faire mal mais c'est la vérité.
    Les autres pays nous disent nos torts, ils essaient de nous diriger dans le droit chemin mais nous, nous continuons notre route. Pour eux, c'est peine perdue de nous faire entendre raison. Donc, il vaut mieux se préoccuper de la vie des animaux que de celle des malgaches.
    Si vous ne croyez pas, dites moi lequel de nos dirigeants ou de ces prétendants dirigeants ont vraiment l'intention de changer ? Je dirai même plus, qui d'entre-nous, malgaches, reconnait qu'il a tout faux ?
    Vous savez quoi, si nous attendions la volonté de Dieu, c'est de nous faire exactement comme les fils d'Israël qui errent 40 ans dans le désert.
    Enfin, j'espère sincèrement que quelqu'un me comprenne.

    Rapporter

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Jeter de l’argent par la fenêtre - Une nouvelle récidive du régime ce samedi
  • Andry Rajoelina au forum de l'IEM - « Remplacer le fatalisme par l'optimisme »
  • Atteinte à la sûreté de l’Etat - Rasoamaromaka sort libre de son audition
  • Initiative pour l’Emergence de Madagascar - Plus de 2000 participants au forum international
  • Condamnation de l'écologiste Raleva - Un « chef d'accusation ridicule », selon Amnesty international
  • Interdiction de manifester dans les Provinces - Les porte-paroles du Gouvernement désavoués
  • Mouvement des 73 députés - Rasoamaromaka H. accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat
  • Décision de la HCC - La déchéance ou la loi de la jungle
  • Place du 13 mai - Le mouvement des 73 députés gagne un nouveau souffle !
  • Eglise catholique apostolique romaine - Un quatrième Cardinal pour Madagascar

La Une

Editorial

  • Les incorruptibles
    Brian De Palma, le célèbre réalisateur américain, mit jour en 1987, le légendaire film « The untouchables » et adapté sur l'écran français « Les incorruptibles ». Interprété sur le plateau par des acteurs mythiques tels, entre autres, Kevin Costner, Sean Connery ou Robert De Niro, Andy Garcia, le film rencontra un immense succès à travers le monde. En gros, c'est l'histoire de la traque du…charismatique mafieux « Al Capone » durant les années trente, à Chicago. Pour venir à bout de sa mission, l'agent Eliot Ness (Kevin Costner), dut recourir au service des hommes répondant aux critères  de sa trempe, à savoir, intraitables et surtout  incorruptibles (untouchables).

A bout portant

AutoDiff