Publié dans Politique

Affaire société AAA Andranomanelatra - Les Etats-Unis se frottent les mains!

Publié le mardi, 13 mars 2018

Quelques heures seulement après la diffusion du communiqué de l'ambassade des Etats-Unis sur le cas des vaches laitières de la société triple A, l'Etat malagasy a fléchi sur sa position. Vendredi dernier, les autorités de la région Vakinankaratra ont en effet autorisé à certains employés de ladite société à pénétrer dans l'enceinte et ce afin de nourrir les vaches, privées de nourriture et d'eau  depuis des jours. Loin de se reconnaître fautif dans son entreprise, l'Etat malagasy par le biais de son ministre des Affaires étrangères a convoqué hier l'ambassadeur des Etats-Unis, Robert Yamate, en son bureau à Anosy.

D'après les propos du ministre, rapportés par une chaîne de télévision privée, son hôte se serait excusé de cet incident. Celui qui a déclaré en France avant son chef hiérarchique les dates des élections présidentielles, aurait insisté auprès de l'ambassadeur des Etats-Unis la souveraineté nationale. Implicitement, le président du conseil d'administration d'Air Madagascar limogé, voulait faire passer le message que le représentant de Donald Trump  dans la Grande île ne doit pas s'immiscer dans cette affaire  opposant l'Etat Malagasy et une société privée.

C'est à travers un communiqué de presse que l'ambassade des Etats-Unis a manifesté sa satisfaction quant au dénouement de l'affaire des « vaches qui meurent ». « Cette situation démontre que l'on peut produire des résultats positifs lorsque toutes les parties prenantes prennent en considération la santé et le bien -être des animaux sans défense », lit-on sur le communiqué paru hier sur le site de l'Us Embassy à Madagascar. Aucune trace de ce que le Ministre qualifie d'excuse bien que le diplomate américain stipule que  « nous apprécions particulièrement les efforts entrepris  par les autorités responsables d'avoir résolu ce problème spécifique ». Tout est bien qui finit bien….

R.M.

2 Commentaires

  • Posté par Raleva
    mardi, 13 mars 2018

    parce que les vaches n'ont pas choisi leurs dirigeants, contrairement aux malgaches.

    Rapporter
  • Posté par Antony
    mardi, 13 mars 2018

    Tout est dit mais, ne trouvez-vous pas que les autres pays se soucient plus de la vie des vaches que de celle des Malgaches ? C'est vrai et je vais répondre pourquoi. Ce que je vais dire peut faire mal mais c'est la vérité.
    Les autres pays nous disent nos torts, ils essaient de nous diriger dans le droit chemin mais nous, nous continuons notre route. Pour eux, c'est peine perdue de nous faire entendre raison. Donc, il vaut mieux se préoccuper de la vie des animaux que de celle des malgaches.
    Si vous ne croyez pas, dites moi lequel de nos dirigeants ou de ces prétendants dirigeants ont vraiment l'intention de changer ? Je dirai même plus, qui d'entre-nous, malgaches, reconnait qu'il a tout faux ?
    Vous savez quoi, si nous attendions la volonté de Dieu, c'est de nous faire exactement comme les fils d'Israël qui errent 40 ans dans le désert.
    Enfin, j'espère sincèrement que quelqu'un me comprenne.

    Rapporter

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Tournée IEM dans la SAVA - Andry Rajoelina répond à ses détracteurs
  • Manifestation des enseignants - Le Premier ministre voit des dessous politiques
  • Présidentielle et législatives - Le HVM en ordre dispersé
  • Mouvement « Fanarenana ifotony » - Des réunions douteuses dans les Fokontany
  • Maître Willy - Razafinjatovo alias Olala « Le HVM veut me faire taire »
  • Election présidentielle - Les appels à la candidature d’Andry Rajoelina se multiplient
  • Journée internationale - Nelson Mandela L’amnésie du président Hery Rajaonarimampianina
  • Revendications syndicales - Christian Ntsay interpelle ses ministres
  • Soupçons de corruption à Tsimbazaza - 7 députés encourent une arrestation
  • Période électorale - Vers un verrouillage à double tour de la RNM et TVM

Editorial

  • Quel message !
    100 ans ! S’il était encore resté vivant, parmi les siens, Madiba aurait 100 ans mercredi dernier. En effet, Nelson Rolihlahla Mandela, de son vrai nom, est né le 18 juillet 1918 à Mvezo, dans la province de Cap et mort à l’âge de 95 ans, le 5 décembre 2013 à Johannesburg, Afrique du Sud.Faisant partie d’une rare élite noire dans une République sud-africaine (RSA) ségrégationniste, dirigée d’une main de fer par les Blancs, Nelson Mandela, avocat de son état, s’engagea dès son jeune âge dans la lutte contre toutes formes d’injustice, d’inégalité et de non-respect des droits humains. Il fonçait tout droit dans la bataille, parfois armée, contre la politique de ségrégation raciale appliquée par les tenants du pouvoir.

A bout portant

AutoDiff