Publié dans Politique

Ambilobe Hery Rajaonarimampianina hué par l’assistance

Publié le lundi, 19 mars 2018

La visite du Président Hery Rajaonarimampianina dans la ville d’Ambilobe hier dans la matinée n’a pas eu l’effet escompté. En effet, l’effervescence n’était pas au rendez-vous. Les partisans du Hvm ont dû recourir aux élèves du lycée et Geg pour grossir leurs rangs devant l’hôtel de ville,  à la grande déception du locataire d’Iavoloha qui pensait pouvoir ravir le succès enregistré par l’ancien Président de la Transition Andry Nirina Rajoelina lors de la descente effectuée par ce dernier à Ambilobe. C’est à peine s’il y avait le 1/5 de la foule venue au meeting du leader de la Révolution orange au stade municipal.
Tant bien que mal, Hery Rajaonarimampianina s’est adressé à l’assistance sur l’objet de sa visite. C’est en rapport avec les dégâts occasionnés par le cyclone "Eliakim" devait-il déclarer.  Il a remis à l’occasion 400 sacs de riz, 200 sacs d’haricot et 1000 feuilles de tôles pour venir en aide aux sinistrés dudit district. Il importe de savoir par exemple que sur les 200 sacs de riz offerts 8 reviennent à la commune urbaine d’Ambilobe laquelle compte 11 fokontany. Or chaque fokontany, devait indiquer un responsable de ladite commune, compte au moins 200 sinistrés. « Chaque sinistré bénéficiera peut-être d’un kapoaka de riz », a expliqué notre interlocuteur.


Frustration
Comme il fallait s’y attendre, Hery Rajaonarimampianina a mis à profit son déplacement à Ambilobe pour réitérer ses promesses sur la réhabilitation de la Rn6 reliant Ambanja à Antsiranana et Ambilobe à Vohémar. Il pensait sans doute que sa déclaration allait être accueillie par une ovation mais ce ne fut pas le cas. C’était plutôt des huées du public qui étaient entendues. Certes, il y eut quelques timides applaudissements mais  à la demande de l’orateur ou de ses partisans.  Frustré, les observateurs de la localité ont des raisons de croire que Hery Rajaonarimampianina l’était. Il est aussitôt reparti après son discours pour rejoindre le village de  Beramanja situé à environ 22 km d’Ambilobe à bord de son hélicoptère. N’en déplaise à certains parlementaires mais la cote de Hery Rajaonarimampianina à quelques mois des élections continue de chuter.
A.Lepêcheur

1 Commentaire

  • Posté par ramahay mandimby
    mardi, 20 mars 2018

    rehefa ry rajoelina no mandehandeha mitety tanàna dia inona zany no ataony ?
    amiko propagande alohan'ny fotoana ko zany
    aza dia manao lainga eo re ry journaliste fa ny marina lazaina a!

    Rapporter

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Présidentielle 2018 - La France pour une élection libre, inclusive et transparente
  • Grande Messe à Toamasina - Le Cardinal Tsarahazana crève l’abcès sur les mensonges d’Etat
  • Secteur énergétique - Haro du SEFAFI sur les mauvaises pratiques
  • Cardinal Désiré Tsarahazana - « Prions ensemble pour que notre foi se reflète dans nos actes »
  • Scission au sein du HVM - Mahafaly et Paul Rabary, candidats à la présidentielle
  • Cardinal Désiré Tsarahazana - Un discours rempli d’amour et de reconnaissance
  • Affaire CEG d’Analamahitsy - Les zones d’ombre persistent
  • Impartialité durant les élections - Jean Eric Rakotoarisoa rassure
  • Patrimoine de l’Etat - Le HVM fait sa braderie
  • Election présidentielle 2018 - Andry Rajoelina le candidat le mieux préparé

Editorial

  • Calendrier irrévocable
    Un arbre de taille haute, sur le sommet de la colline, attire les foudres. C’est un phénomène physique  naturel. Dans une communauté humaine donnée, quelqu’un qui a réussi dans sa vie et parvient à se hisser au top de sa carrière attise des animosités. AndryNirinaRajoelina, ancien président de la Transition, de retour au pays, entame un périple de descentes sur terrains. A la bonne surprise générale ou à la désolation totale pour certains, c’est selon, le leader du Mapar/Tgv cartonne partout où il passe. Il a été accueilli de Mahajanga à Fianarantsoa, tout récemment, en passant par Antsohihy puis Soanierana-Ivongo jusqu’à Marolambo, pour ne citer que ces quelques localités-repères, par une population entièrement en phase et enthousiasme. L’Initiative pour l’émergence de Madagascar (IEM), détaillée en long et en large durant tout le parcours par son président-fondateur en personne, reçoit un écho plus que favorable. L’IEM est la bienvenue partout où…

A bout portant

AutoDiff