Publié dans Politique

Loi sur les élections - Les délits du Gouvernement

Publié le jeudi, 22 mars 2018

Le Conseil des ministres hier a convoqué les parlementaires pour une troisième session extraordinaire consécutive, laquelle débutera ce jour. L'adoption des projets de loi électoraux, notamment le projet de loi organique relative au régime général des élections et des référendums à Madagascar, sera une nouvelle fois au centre de tous les débats. Des dispositions de ce texte sont considérées comme démocraticides et génératrices de crise par les députés  du Tiako i Madagasikara, du Miaraka amin'ny prezida Andry Rajoelina et par de nombreux députés indépendants. Pour permettre à tout un chacun de se faire une idée des craintes des députés ci-après un tableau récapitulatif des divergences entre le projet de loi organique relative au régime général des élections et des référendums à Madagascar soumis par le Gouvernement Mahafaly Solonandrasana Olivier , l'ancien Code électoral ainsi que des remarques et propositions d'amendements.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Ampefiloha Ampatsakana - Un carrefour infernal
  • Trafics douaniers - Mbola Rajaonah devant le Pôle anti-corruption la semaine prochaine
  • Présence confirmée de Mohamed Alabbar, le créateur de Dubaï-city
  • Investiture du Président Rajoelina - 6 Chefs d'Etat présents à Mahamasina
  • Impostures et mensonges de Ny Rado R. - Des victimes prêtes à la confrontation
  • Investiture du Président Andry Rajoelina - Des invités de marque attendus
  • PM d'Andry Rajoelina - Les députés d'accord sur un nom
  • Election de Andry Rajoelina - Des félicitations à l'allure de demande de pardon !
  • Futur Gouvernement - De nouvelles têtes en perspective !
  • Ny Rado Rafalimanana - Un vantard de première catégorie !

La Une

Editorial

  • Concept de l'alternance
    Larousse définit, entre autres, le mot « alternance » en ces termes : « succession de pouvoir, dans un cadre démocratique, de deux tendances politiques différentes ». Selon le calendrier établi, la passation de pouvoir entre le Président sortant Rajaonarimampianina Rakotoarimanana Hery Martial et le Président nouvellement élu Rajoelina Andry Nirina doit se passer ce jour du vendredi 18 janvier 2019. Moment de très grande importance dans la mesure où Madagascar réalise un pas géant voire historique vers l'assise de la démocratie. Une étape essentielle pour la consolidation des acquis, si minimes soient-ils, sur le principe de la succession au pouvoir par la voie des urnes.

A bout portant

AutoDiff