Publié dans Politique

Loi sur les élections - Les délits du Gouvernement

Publié le jeudi, 22 mars 2018

Le Conseil des ministres hier a convoqué les parlementaires pour une troisième session extraordinaire consécutive, laquelle débutera ce jour. L'adoption des projets de loi électoraux, notamment le projet de loi organique relative au régime général des élections et des référendums à Madagascar, sera une nouvelle fois au centre de tous les débats. Des dispositions de ce texte sont considérées comme démocraticides et génératrices de crise par les députés  du Tiako i Madagasikara, du Miaraka amin'ny prezida Andry Rajoelina et par de nombreux députés indépendants. Pour permettre à tout un chacun de se faire une idée des craintes des députés ci-après un tableau récapitulatif des divergences entre le projet de loi organique relative au régime général des élections et des référendums à Madagascar soumis par le Gouvernement Mahafaly Solonandrasana Olivier , l'ancien Code électoral ainsi que des remarques et propositions d'amendements.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Présidentielle et législatives - Le HVM en ordre dispersé
  • Mouvement « Fanarenana ifotony » - Des réunions douteuses dans les Fokontany
  • Maître Willy - Razafinjatovo alias Olala « Le HVM veut me faire taire »
  • Election présidentielle - Les appels à la candidature d’Andry Rajoelina se multiplient
  • Journée internationale - Nelson Mandela L’amnésie du président Hery Rajaonarimampianina
  • Revendications syndicales - Christian Ntsay interpelle ses ministres
  • Soupçons de corruption à Tsimbazaza - 7 députés encourent une arrestation
  • Période électorale - Vers un verrouillage à double tour de la RNM et TVM
  • Projet rocade Est et Nord-Est - Enfin le lancement officiel
  • Présidentielle 2018 - La France pour une élection libre, inclusive et transparente

Editorial

  • Banale stratégie… !
    A la Une du journal que vous tenez à la main, il y a une semaine de cela, il a été fait mention « Scission au sein du HVM- Mahafaly et Paul Rabary, candidats à la présidentielle !» (La Vérité du 11 juillet 2018). En vérité, La Vérité de par sa pertinence et sa perspicacité à étaler au grand jour sinon tout haut ce que d’autres susurrent tout bas, n’hésite point à scruter et à dénoncer des « non-dits ». Car « toute Vérité est…bonne à dire ». Dans la réalité des faits, la scission au sein du HVM n’est plus un secret pour tous. Ce « grand » parti aux pieds d’argile vit mal sa croissance et sa…puissance. En effet, une grave crise de croissance bouillonne et mine l’intérieur du parti. Une crise de leadership que le noyau dirigeant de ce parti fondé, à la hâte, par le candidat de substitution  Hery Rajaonarimampianina, ne parvient pas à…

A bout portant

AutoDiff