Publié dans Politique

Solonandrasana « démissionné » - Mamy Ratovomalala pressenti ministre de l’Intérieur

Publié le mercredi, 11 avril 2018

Une information qui s’est propagée tard dans la soirée d’hier rapporte qu’il aurait été demandé à Solonandrasana Olivier de démissionner du poste de ministre  de l’Intérieur, poste qu’il occupait jusqu’ici cumulativement avec celui de Premier ministre. Il serait remplacé par Mamy Ratovomalala, ancien ministre des mines sous la Transition. Si le départ du premier de l’immeuble Patte d’éléphant ne devrait étonner outre mesure pour avoir été attendu depuis belle lurette, en revanche le choix du second suscite moult interrogations. Le supposé remplaçant de Solonandrasana Olivier n’a pas en effet, a priori, le profil requis. A l’approche des élections, il aurait été plus judicieux de nommer au poste très technique de ministre de l’Intérieur une personne rompu aux arcanes de l’administration publique.

Or, Mamy Ratovomalala n’est ni un administrateur civil, ni un sortant d’une quelconque branche de l’Enam. Certaines mauvaises langues d’insinuer même que sa nomination en tant que ministre des mines durant la Transition aurait été des « erreurs de casting ». Du coup, il est fort à soupçonner que la nomination du Directeur de campagne de Camille Vital aux dernières élections présidentielle n’est motivée par aucune considération technique mais relève d’un pur calcul politicien. L’homme serait chargé d’une mission précise.

 La Rédaction 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Habitation - Des logements sociaux sur 58 ha à Ivato
  • Délestage - La JiRAMA avance une cause technique et environnementale
  • Epidémie de rougeole - Vaccination gratuite des enfants dans 22 districts
  • Assassinat de Richard Ratsimandrava - Un témoin oculaire révèle des faits troublants
  • Président Andry Rajoelina à Addis-Abeba - Sortie internationale, politique et économique
  • Bois de rose, fraude douanière, corruption… - Mbola Rajaonah interpellé
  • Maire de Toamasina et conseillers municipaux - Une Saint -Valentin pas comme les autres
  • Trafic de bois de rose - Arrestation spectaculaire d’Eddy Maminirina
  • Président Andry Rajoelina - « La JIRAMA autorisée à importer directement du fuel lourd »
  • Gendarmerie nationale - Haro sur la corruption et les abus

La Une

Editorial

  • Impunité zéro
    De grosses têtes tombent, du moins commencent à tomber. De gros bonnets ou de gros poissons se font coincés dans le filet des limiers. Le temps de l’impunité est révolu. Finie l’époque où seuls les menus fretins payèrent les pots cassés. Le Président de la République, Rajoelina Andry Nirina, lors de son discours d’investiture déclarait qu’il va mener une bataille sans merci et sans pitié contre la corruption, le pillage des richesses naturelles, souvent endémiques, toutes formes d’exactions frauduleuses, les détournements de deniers publics et le gaspillage du Trésor public, etc. Il déclenchera également la lutte intransigeante contre l’insécurité. Dans la foulée, notre jeune et courageux Chef d’Etat prendra aussi des mesures urgentes afin de soulager, à long terme, le malheur de son peuple. Et pour couronner le tout, Rajoelina  s’engagea  à éradiquer, dans tout le pays, toutes les formes d’impunité. Le régime IEM tranche avec tous ses prédécesseurs  dans…

A bout portant

AutoDiff