Publié dans Politique

Commune urbaine d'Antananarivo - Haro sur l'escroquerie

Publié le jeudi, 12 avril 2018

Le secrétaire général de la Commune urbaine d'Antananarivo, Heriniaina Razafimahefa, a mis en garde contre les agissements des escrocs dans certains quartiers de la grande ville. Des personnes mal intentionnées collectent illégalement de l'argent auprès des marchands au nom et à la place des autorités municipales. Ils mettent des pressions sous forme de chantage sur leurs victimes. Les quartiers de Mahamasina, Anosy, Analakely et Ambohijatovo sont leurs principaux terrains de chasse de prédilection les jours du marché.

Face à la situation, le responsable précise que la seule perception des droits d'occupation des marchés est celle contre laquelle un ticket en bonne et due forme est délivré aux concernés. Le collaborateur du maire Lalao Ravalomanana indique également que tout mandataire de l'administration municipale est muni d'un ordre de mission formel. Il porte un badge délivré par son département d'attache. Tout un chacun a le droit de relever à toute fin de vérification utile les inscriptions sur cette pièce d'identification professionnelle.
L'équipe d'Analakely rappelle que tout paiement au nom de la Municipalité se fait au guichet unique créé à cet effet à la mairie. Les victimes de ces escrocs sont encouragées à ne pas hésiter à dénoncer les méfaits avérés auprès des responsables municipaux à Analakely. « Il y a lieu de prendre des mesures drastiques pour stopper les actes visant à salir l'image de la Capitale de Madagascar », a souligné le secrétaire général. Une sévère mise en garde est lancée à l'endroit des auteurs de telles pratiques frauduleuses.
M.R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Concurrence au sein du HVM - Rivo Rakotovao tacle l'ex - ministre Paul Rabary
  • Vie politique - Qui a peur des élections ?
  • Assemblée nationale - Quid de la déchéance des députés « caméléons » ?
  • Election présidentielle 2018 - Les candidats pressentis du HVM
  • Elections anticipées - Une obligation et non une option !
  • Contre une présidentielle anticipée - Le HVM et ses sbires divaguent
  • Venue du Pape à Madagascar - « Je ne peux pas promettre à 100 % », dixit le Cardinal Tsarahazana
  • Andry Rajoelina - « La nomination des ministres autres que MAPAR et TIM était à notre insu »
  • Choix de ministres HVM indésirables - Peaux de banane de Rajaonarimampianina contre Ntsay Christian
  • Sortie de crise - Les sans-grades se ridiculisent

La Une

Editorial

  • Sale jeu !
    A quel jeu se livre-t-on exactement ? Sur terrain, une équipe hétéroclite dirigée par un « technocrate et n'appartenant à aucune formation politique » du nom de Ntsay Christian joue un match capital. En réalité, il s'agit d'un match où « tout le monde », coach, capitaine, joueurs, supporters et même les spectateurs sur le gradin, n'a pas le droit ni l'intérêt de perdre. A tout prix, l'équipe doit gagner !

A bout portant

AutoDiff