Publié dans Politique

Rapport des députés du TIM et du MAPAR - Rendez-vous avec les Tananariviens ce samedi à l’Hôtel de ville

Publié le dimanche, 15 avril 2018

 Les députés du « Tiako i Madagasikara » et ceux du  « Miaraka amin’ny prezida Andry Rajoelina », élus dans les six Arrondissements de la Capitale, vont s’entretenir directement avec la population en fin de semaine. L’annonce a été faite lors de la conférence-débat tenue par les parlementaires du TIM et du MAPAR, et retransmise sur la télévision Viva et Tv Plus samedi dans la nuit. Une conférence au cours de laquelle les élus des deux entités politiques ont débattu principalement des questions relatives aux lois électorales. La rencontre avec la population tananarivienne sera l’occasion pour les 11 députés du TIM et du MAPAR confondus de faire un rapport sur les évènements qui ont eu lieu à l’Assemblée nationale. « Il s’agit d’un droit et d’un devoir en tant que parlementaires », ont fait remarquer les députés. Rendez-vous a été pris pour ce samedi 21 avril dans la fin de la matinée sur le parvis de l’Hôtel de Ville d’Analakely.

Les parlementaires ont affiché leur détermination à tenir cette rencontre coûte que coûte. « Pourquoi le député Jaona Elite a-t-il été autorisé à tenir une rencontre avec la population de l’Atsimondrano, et pas nous ? », préviennent d’ailleurs déjà les députés du TIM et du MAPAR. D’après les informations également, les députés de la Capitale ont invité leurs confrères et consœurs des autres Circonscriptions de la Grande-île à assister à cette rencontre. Répondant par ailleurs aux attaques diligentées par des gens du régime, ces derniers affirment par ailleurs que, comme le parti HVM qui est au pouvoir, le TIM et le MAPAR disposent également d’un grand vivier de fonctionnaires…
La Rédaction

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Elections Liens suspects entre - Mbola Rajaonah et le DSI de la CENI
  • Trucage des résultats électoraux - Des têtes vont tomber au niveau des SRMV
  • TIM – HVM - Une alliance vouée à l’échec !
  • Lalao Ravalomanana à la tête de la mairie - La plus grosse déception des Tananariviens
  • Laniera Ivato - Un Indopakistanais dépossède 950 Malagasy de leurs biens
  • Prétendu « achat de voix » pendant la propagande - Un candidat répond aux observateurs européens
  • Visite de Ravalomanana aux Barea - Une offense au football malagasy
  • Fianarantsoa I, Mananjary … - Des preuves flagrantes de manipulation de voix
  • Insécurité urbaine - Nassir de Conforama kidnappé
  • Anomalies électorales - Le camp Rajoelina saisira la HCC

La Une

Editorial

  • Arrogante !
     Contre vents et marées, la CENI publia officiellement les résultats provisoires de l’élection du Président de la République du 7 novembre 2018. Le schéma d’un deuxième tour se confirme. En dépit des anomalies et des irrégularités constatées, soulevées et dénoncées par l’ensemble des candidats, la Commission ne fait qu’à sa tête et se moque royalement de ces légitimes réserves. Elle  défend, farouchement, par la voix de son président, Maitre Hery Rakotomanana, la supposée légitimité de sa démarche. Toujours selon cet avocat de renom, trois piliers sous-tendent les actions, à savoir : la transparence, la neutralité et l’indépendance. Personne ne conteste ni remet en cause la pertinence ou la nécessité de ces bases cardinales. Seulement, certain comportement des dirigeants de cette honorable Institution les contredit. Ainsi, des faits avérés troublants laissent planer le doute quant à l’existence réelle de la transparence, à la fiabilité de la neutralité et à la véracité de…

A bout portant

AutoDiff