Publié dans Politique

Ramena – Antsiranana II - Abus de pouvoir d’un ancien maire

Publié le mardi, 17 avril 2018

Il n’est plus maire de la commune rurale de Ramena district d’Antsiranana II mais il continue d’imposer sa loi. Il, c’est Antoine Martin Ranaivoarisoa lequel durant les nombreuses années où il était à la tête de ladite commune faisait ce que bon lui semblait. Faut-il rappeler les terres vendues abusivement  ou accaparées à Ramena par cet ancien élu durant son règne. Nombre de ses victimes à l’époque ont dénoncé son abus de pouvoir et saisi la justice mais il a toujours réussi à passer entre les mailles du filet de celle-ci. Actuellement, profitant de son titre de conseiller d’un sénateur, il cherche à dicter ses lois au bureau exécutif de la commune rurale de Ramena.

Cet ancien élu, selon nos sources, projette d’empêcher les camions des transporteurs de sable qui opèrent à Ramena de circuler sur la route nationale reliant ledit village à Antsiranana alors qu’il s’agit d’une route nationale dans un but précis. « Antoine Martin veut tout monopoliser à Ramena et voudrait  que les transporteurs de sable se plient à ses exigences afin de tirer davantage de profit », ont déclaré des habitants de ladite commune. « Du temps où il était maire, Antoine Martin défiait son conseil municipal et prenait des décisions unilatérales. Je me souviens par exemple que durant son dernier mandat la ristourne sur une quantité de  sable de 5 m3 et moins de 5 m3 était respectivement de 30 000 ariary et 25 000 ariary.  Mais avant de passer le fanion à son successeur, curieusement, il a révisé à la baisse la ristourne en question et a fixé celle-ci à 2000 ariary par m3. Tout porte à croire qu’une partie de la première ristourne finissait dans les poches de cet ancien maire », a expliqué un raiamandreny de la localité. Pour revenir au bras de fer que cet ancien maire cherche à engager avec les transporteurs de sable d’Antsiranana I et II, on croit savoir qu’il a ordonné à un adjoint au maire de ladite commune de signer des documents sur son sinistre projet sans passer par l’organe délibérant. Mais selon nos sources, le conseil municipal ne compte pas se laisser faire. A noter que sans que l’on sache pourquoi le maire de la commune rurale de Ramena, selon nos sources, aurait peur d’Antoine Martin. Comme nous l’avons dit, cet ancien maire fait partie du cabinet d’un sénateur de cette partie Nord de la Grande île mais en aucun cas, devaient indiquer des proches de ce parlementaire, celui-ci n’est pas responsable des actes du premier. On croit savoir que les transporteurs vont saisir les autorités compétentes et le BIANCO sur cette affaire. Attendons de connaître la suite de celle-ci.
A.Lepêcheur

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Jeter de l’argent par la fenêtre - Une nouvelle récidive du régime ce samedi
  • Andry Rajoelina au forum de l'IEM - « Remplacer le fatalisme par l'optimisme »
  • Atteinte à la sûreté de l’Etat - Rasoamaromaka sort libre de son audition
  • Initiative pour l’Emergence de Madagascar - Plus de 2000 participants au forum international
  • Condamnation de l'écologiste Raleva - Un « chef d'accusation ridicule », selon Amnesty international
  • Interdiction de manifester dans les Provinces - Les porte-paroles du Gouvernement désavoués
  • Mouvement des 73 députés - Rasoamaromaka H. accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat
  • Décision de la HCC - La déchéance ou la loi de la jungle
  • Place du 13 mai - Le mouvement des 73 députés gagne un nouveau souffle !
  • Eglise catholique apostolique romaine - Un quatrième Cardinal pour Madagascar

La Une

Editorial

  • Les incorruptibles
    Brian De Palma, le célèbre réalisateur américain, mit jour en 1987, le légendaire film « The untouchables » et adapté sur l'écran français « Les incorruptibles ». Interprété sur le plateau par des acteurs mythiques tels, entre autres, Kevin Costner, Sean Connery ou Robert De Niro, Andy Garcia, le film rencontra un immense succès à travers le monde. En gros, c'est l'histoire de la traque du…charismatique mafieux « Al Capone » durant les années trente, à Chicago. Pour venir à bout de sa mission, l'agent Eliot Ness (Kevin Costner), dut recourir au service des hommes répondant aux critères  de sa trempe, à savoir, intraitables et surtout  incorruptibles (untouchables).

A bout portant

AutoDiff