Publié dans Politique

Régime Hvm - S’expliquer pour mieux couler !

Publié le mardi, 17 avril 2018

Au fur et à mesure que la durée de vie du régime Hery Rajaonarimampianina au pouvoir s’amenuise, les critiques et autres formes de contestation s’accroissent. Les membres du régime Hvm enchainent les explications forcées qui visent, a priori, à répondre à leurs détracteurs ainsi qu’aux critiques mais qui sonnent fausses voire insultantes pour les simples citoyens.  Pas plus tard qu’hier, le président du Sénat Rivo Rakotovao a répondu aux rumeurs de paiement des pseudo – partisans qui venaient assister à chacun des évènements organisés par le « Hery Vaovao ho an’i Madagasikara ». Ainsi, le leader des hommes en cravate bleue a affirmé dans une radio privée que « nos partisans font parfois part de leur souhait d’assister à certains de nos évènements mais n’ont pas les moyens de se déplacer. Du coup, nous les aidons en s’occupant de leur déplacement ». Un argument qui sonne davantage comme un mépris qu’une véritable explication. En effet, le fait de distribuer de l’argent est devenu monnaie courante à chaque évènement organisé par le Hvm à en croire les témoignages de ces « nombreux partisans » du Hvm. L’on se rappelle également du lendemain de l’adoption très controversée des lois électorales à l’Assemblée nationale il y deux semaines. En effet, les membres du Gouvernement se sont relayés pour s’exprimer sur le sujet. Même le ministre des Affaires étrangères est sorti de son silence pour s’exprimer sur le sujet.

 

En grande perte de crédibilité 

Force est de constater que le régime ne fait même plus d’efforts pour donner des explications pertinentes à son peuple face à ses nombreuses bourdes. Cela n’a pour conséquence d’ailleurs que de faire baisser de jour en jour la crédibilité des tenants du régime jusqu’à l’échelle zéro. L’on ne peut oublier les fameuses explications du député élu à Atsimondrano, Randriarimalala Harijaona alis Jaona Elite à propos  du très médiatisé rassemblement Hvm à l’hôtel Paon d’or Ivato à la veille de l’adoption des lois électorales à Tsimbazaza. Selon lui, ce rendez – vous aurait été dans le but de se concerter sur les 487 articles des lois en question. Pourtant, des photos ont circulé sur les réseaux sociaux et montrant les parlementaires ainsi que les membres du Gouvernement dont le Premier ministre en pleine réjouissance. De surcroit, aucun d’entre eux ne tenait dans ses mains un quelconque document indiquant qu’il s’agissait d’une « concertation législative ». Acculé par une vidéo montrant des parlementaires en train de brasser de l’argent,  le député Benja Urbain Andriantsizehana en a rajouté une couche en affirmant qu’il s’agissait « du paiement des déplacements et des carburants des députés issus des régions ». Pourtant, la vidéo en question était explicite et le concerné avait même déclaré haut et fort que « ceux qui n’ont pas levé la main ne seront pas payés ». Bref, le régime Hvm est devenu spécialiste dans l’art des explications qualifiées de « bidon » à qui les citoyens n’accordent plus de crédit. 

Sandra R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Jeter de l’argent par la fenêtre - Une nouvelle récidive du régime ce samedi
  • Andry Rajoelina au forum de l'IEM - « Remplacer le fatalisme par l'optimisme »
  • Atteinte à la sûreté de l’Etat - Rasoamaromaka sort libre de son audition
  • Initiative pour l’Emergence de Madagascar - Plus de 2000 participants au forum international
  • Condamnation de l'écologiste Raleva - Un « chef d'accusation ridicule », selon Amnesty international
  • Interdiction de manifester dans les Provinces - Les porte-paroles du Gouvernement désavoués
  • Mouvement des 73 députés - Rasoamaromaka H. accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat
  • Décision de la HCC - La déchéance ou la loi de la jungle
  • Place du 13 mai - Le mouvement des 73 députés gagne un nouveau souffle !
  • Eglise catholique apostolique romaine - Un quatrième Cardinal pour Madagascar

La Une

Editorial

  • Les incorruptibles
    Brian De Palma, le célèbre réalisateur américain, mit jour en 1987, le légendaire film « The untouchables » et adapté sur l'écran français « Les incorruptibles ». Interprété sur le plateau par des acteurs mythiques tels, entre autres, Kevin Costner, Sean Connery ou Robert De Niro, Andy Garcia, le film rencontra un immense succès à travers le monde. En gros, c'est l'histoire de la traque du…charismatique mafieux « Al Capone » durant les années trente, à Chicago. Pour venir à bout de sa mission, l'agent Eliot Ness (Kevin Costner), dut recourir au service des hommes répondant aux critères  de sa trempe, à savoir, intraitables et surtout  incorruptibles (untouchables).

A bout portant

AutoDiff