Publié dans Politique

Cyclone à la Primature - 113 membres du cabinet de l’ex-PM limogés

Publié le lundi, 11 juin 2018

S’il est vrai que parmi les missions de l’Organisation Internationale du  Travail (OIT) figurent la recherche du bien-être du travailleur, du plein-emploi ainsi que la sécurité de l’emploi, il n’a pas fallu longtemps au nouveau Premier ministre Ntsay Christian et non moins ancien représentant résidant du Bureau International du travail (BIT) à Madagascar pour s’apercevoir du sureffectif flagrant qui prévalait à la Primature, particulièrement au niveau du Cabinet de la Primature. Aussi, par la note de service N° 238 – PM/CAB, le locataire de Mahazoarivo a ordonné à son Secrétaire Général de procéder  à l’abrogation des nominations de 113 membres du cabinet de l’ancien  Premier ministre, dont 4 Conseillers spéciaux permanents, 21 Conseillers spéciaux non permanents, 20 Conseillers techniques permanents,  42 Conseillers techniques non permanents, 13 Chargés de mission permanent et enfin 12 Chargés de mission non permanent. Ci-après la liste exhaustive de ces fraîchement limogés. 

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Habitation - Des logements sociaux sur 58 ha à Ivato
  • Délestage - La JiRAMA avance une cause technique et environnementale
  • Epidémie de rougeole - Vaccination gratuite des enfants dans 22 districts
  • Assassinat de Richard Ratsimandrava - Un témoin oculaire révèle des faits troublants
  • Président Andry Rajoelina à Addis-Abeba - Sortie internationale, politique et économique
  • Bois de rose, fraude douanière, corruption… - Mbola Rajaonah interpellé
  • Maire de Toamasina et conseillers municipaux - Une Saint -Valentin pas comme les autres
  • Trafic de bois de rose - Arrestation spectaculaire d’Eddy Maminirina
  • Président Andry Rajoelina - « La JIRAMA autorisée à importer directement du fuel lourd »
  • Gendarmerie nationale - Haro sur la corruption et les abus

La Une

Editorial

  • Impunité zéro
    De grosses têtes tombent, du moins commencent à tomber. De gros bonnets ou de gros poissons se font coincés dans le filet des limiers. Le temps de l’impunité est révolu. Finie l’époque où seuls les menus fretins payèrent les pots cassés. Le Président de la République, Rajoelina Andry Nirina, lors de son discours d’investiture déclarait qu’il va mener une bataille sans merci et sans pitié contre la corruption, le pillage des richesses naturelles, souvent endémiques, toutes formes d’exactions frauduleuses, les détournements de deniers publics et le gaspillage du Trésor public, etc. Il déclenchera également la lutte intransigeante contre l’insécurité. Dans la foulée, notre jeune et courageux Chef d’Etat prendra aussi des mesures urgentes afin de soulager, à long terme, le malheur de son peuple. Et pour couronner le tout, Rajoelina  s’engagea  à éradiquer, dans tout le pays, toutes les formes d’impunité. Le régime IEM tranche avec tous ses prédécesseurs  dans…

A bout portant

AutoDiff