Publié dans Politique

Riana Andriamandavy VII en Communication - La presse scandalisée !

Publié le lundi, 11 juin 2018

Le summum de la provocation. La grande famille de la presse a sursauté hier après la nomination des membres du nouveau Gouvernement de Christian Ntsay. Certains continuent même de se pincer pour savoir s’il s’agit de la réalité ou d’une plaisanterie de mauvais goût concoctée par le régime HVM. Parmi les noms cités par le Secrétaire Général de la Présidence, celui du ministre de la  Communication, Riana Andriamandavy VII a scandalisé les journalistes. Le désormais ex – sénateur HVM succèdera donc à  Harry Laurent Rahajason.  Du coup, les réactions se sont enchaînées sur les réseaux sociaux. De nombreux journalistes ont officiellement déclaré leur appréhension, voire leur colère à la suite de cette nomination.  Si l’on devait retracer son parcours de ces dernières années, il faut dire que ce sénateur et non moins  beau – frère de la fameuse Claudine Razaimamonjy est tristement célèbre par la série d’infractions commises par celui-ci.

D’abord, l’attroupement des gros bras devant le siège du Bianco pour faire pression lors de la garde à vue de sa belle-sœur, ponctué par le caillassage en règle du portail de cette haute autorité judiciaire de la République l’année dernière. Le sénateur a bravé le règlement des détenus en passant une  nuit entière avec sa famille dans la chambre de Claudine Razaimamonjy alors que cette dernière est placée en garde à vue. Un statut qui ne lui permet pas de recevoir à sa guise des visiteurs. A cela s’ajoute la menace de mort à l’encontre de la présidence du Syndicat des Magistrats de Madagascar (SMM), Fanirisoa Ernaivo, qui a fait l’objet d’une plainte en bonne et due forme déposée par cette dernière mais qui est restée lettre morte jusqu’ici. Sa nomination au sein du Gouvernement sonne comme une continuation, sinon une consécration de la culture de l’impunité. Bref, ce parlementaire (donc un faiseur de lois), pour défendre bêtement une présumée hors-la-loi, s’est mis lui-même hors la loi, est nommé ministre de la République, un membre de l’Exécutif censé appliquer, respecter et faire respecter la…loi. C’est sans doute la pilule la plus difficile, voire impossible à avaler dans ce  « nouveau » Gouvernement…   

Sandra R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Prétendu « achat de voix » pendant la propagande - Un candidat répond aux observateurs européens
  • Visite de Ravalomanana aux Barea - Une offense au football malagasy
  • Fianarantsoa I, Mananjary … - Des preuves flagrantes de manipulation de voix
  • Insécurité urbaine - Nassir de Conforama kidnappé
  • Anomalies électorales - Le camp Rajoelina saisira la HCC
  • Trafic à la douane - Mbola Rajaonah interdit de sortie du territoire
  • Représentant auprès de la CENI - Le camp Rajoelina plie bagage
  • Haingo Rasolofonjoa - « Il faut préserver avant tout la paix sociale dans ce contexte difficile »
  • District de Tsaratanana - Un kidnappeur notoire éliminé
  • Distribution d’argent - Démenti formel des Ampanjaka

Editorial

  • Flou déroutant !
    Pour des raisons qui restent à définir sinon à  éclaircir, la CENI s’entête à œuvrer dans un cadre embrouilliaminique. Le manque de visibilité dans lequel les travaux relatif aux décomptages et aux traitements des voix issues de l’élection présidentielle du 7 novembre 2018 s’effectuent, irrite les esprits. L’entêtement de l’équipe du Maitre Hery Rakotoarimanana à continuer de publier des contestés déconcertent plus d’un. Elle juge inappropriée la requête des proches collaborateurs de certains candidats, entre autres ceux du MAPAR d’Andry Nirina Rajoelina, de revoir le mécanisme de traitement des procès-verbaux (P.V.) émanant directement des Bureaux de vote (B.V.). Les décalages sont flagrants ! Il se trouve que le candidat n° 13 soit  le plus perdant dans cet imbroglio. Mais en fin de compte, la majorité des candidats se sentent tous lésés à travers ce mic-mac. Mais, la CENI ne veut rien en savoir ! 

A bout portant

AutoDiff