Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Politique

Premier ministre Christian Ntsay « Il faut laisser le gouvernement travailler »

Publié le mercredi, 13 juin 2018

« Il faut laisser le gouvernement travailler », a assuré Christian Ntsay, hier, 48 heures après la nomination des membres de son gouvernement. Pour le nouveau numéro deux de l’Exécutif,  il ne faut pas préjuger de l’efficacité de la nouvelle formation gouvernementale. Au cours d’une interview en marge de la visite de courtoisie de l’Ambassadeur de l’Union européenne à Madagascar Antonio Sanchez Benedito, hier au Palais de Mahazoarivo, le locataire  des lieux a demandé de la patience et de la confiance face aux critiques qui frappent son gouvernement. 

« Nous verrons les résultats par la suite. Il ne faut pas juger le gouvernement avant même que les ministres n’aient commencé à travailler effectivement. Je m’engage, en tant que Premier ministre, à ce que le changement revendiqué se reflète dans le travail qui sera mené », a répondu le Premier ministre, interrogé sur l’efficacité de son gouvernement  composé d’éléments hétéroclites.  Depuis sa formation, lundi dernier, la composition du gouvernement continue de faire jaser. Une formation où, pour rappel, cohabitent des ministres HVM, du TIM et du MAPAR, bien que ces deux dernières entités ne semblent faire que de la figuration. La question de l’efficacité d’un gouvernement aussi hétéroclite se pose ainsi dans l’opinion.  « La Haute Cour constitutionnelle nous impose de dialoguer et de se rapprocher. Le gouvernement a été mis en place pour permettre à ceux qui ne pouvaient pas dialoguer de dialoguer, et ceux qui ne pouvaient pas se rapprocher de se rapprocher, afin d’avancer vers des élections libres, propres et transparentes », a indiqué Christian Ntsay. 

Au cours de son intervention, le nouvel homme fort de Mahazoarivo a souligné qu’il est vrai que beaucoup ne sont pas satisfaits de la composition de son gouvernement mais que le plus important était de préserver les intérêts de la Nation. Une manière pour Christian Ntsay de répondre aux questions relatives au fait que la mise en place du gouvernement n’a pas suffi à diminuer la température de l’atmosphère politique malgache.  Le gouvernement, dit-il, a été mis en place, et reflète un consensus comme pour sa nomination. Durant son interview, le Premier ministre a lancé le vœu pour un climat plus apaisé, car ce qui est primordial ce sont les élections. A ce sujet, le successeur de Mahafaly Solonandrasana indique que les dates des élections destinées à sortir le pays de la crise seront publiées incessamment.  Christian Ntsay a profité de l’occasion pour remercier le représentant de l’Union européenne à Madagascar, Antonio Sanchez Benedito, qui est venu à Mahazoarivo pour renforcer le partenariat de l’UE et son appui à Madagascar dans le processus de sortie de crise par le biais des élections.

La Rédaction

Fil infos

  • Emergence de Madagascar - Une majorité présidentielle s'avère indispensable à l'Assemblée nationale
  • Acquisition illicite de terrains - Un vice-président du Sénat soupçonné de détournement de biens publics
  • Violence basée sur le genre - Mialy Rajoelina prête à organiser une conférence internationale à Madagascar
  • Gestion de la Capitale - L'immobilisme de Lalao Ravalomanana agace
  • Président de la République  à Antsiranana - « Les travaux du « velirano » commenceront dans un mois »
  • Braquage chez Accès Banque - Coup de filet sur les présumés auteurs principaux
  • Industrie sucrière de Brickaville - Andry Rajoelina siffle la fin des conflits
  • « Fihariana » - Trois projets financés 
  • Immigration clandestine - Une dizaine d’Africains débusqués dans la forêt du Nord
  • Projet « Fihariana » - Un self-made-man, Andry Rajoelina se soucie des jeunes

La Une

Editorial

  • Par amour !
    « Et l'amour en est le plus grand ! » Tel est le thème-phare cher au TGV/MAPAR. Une « profession de foi » que Rajoelina Andry Nirina porte en lui dans la profondeur de son cœur et de son âme, et cela, depuis sa tendre enfance et qu'il aime témoigner à tout vent, n'importe où et n'importe quand. A Ambilobe ou à Amboasary Atsimo ou à Toamasina ou à Antsiranana ou même à … Paris, Zandry Kely ne cesse de partager à quiconque qui veut l'entendre son amour pour sa patrie, pour ses compatriotes surtout ceux dans la tourmente. Une conviction voire un credo que le leader de la Révolution Orange, Rajoelina Andry, devenu Président de la République de Madagascar entend « prêcher » haut et fort. Le livre « Par Amour de la Patrie », à l'allure d'une autobiographie, qu'il publiait chez « Les guetteurs du Vent » à…

A bout portant

AutoDiff