Publié dans Politique

Tournée IEM à Mahanoro - Les Tangalamena remettent la clé à Andry Rajoelina

Publié le mercredi, 04 juillet 2018

Dernière ligne droite pour la tournée de l'ancien président de la Transition, Andry Rajoelina, dans la partie Est de l'île. Hier, ce fut au tour de la population de Mahanoro d'accueillir l'ancien homme fort du régime transitoire. Comme il fallait s'y attendre, le stade municipal de Mahanoro fut comble. Parmi l'assistance figurait également les députés élus à Toamasina I et II, Moramanga, Vavatenina, Mahanoro ainsi que la députée de Mahajanga et non moins secrétaire nationale du MAPAR, Ninah et le député Rossy.

Durant la série de discours, un représentant du TGV - MAPAR n'a pas manqué de rappeler la dernière visite d'Andry Rajoelina dans le district il y 4 ans de cela, c'est-à-dire pendant le régime transitoire. « Merci de ne pas avoir oublié Mahanoro parmi les districts que vous avez visités et nous serons toujours derrière vous quoi que vous entrepreniez ».
Le député de Mahanoro a, pour sa part, évoqué les nombreux problèmes des habitants dont le piteux état de la route, la pauvreté d'une grande partie de la population malgré la richesse en produits naturels, la condition précaire des enseignants.
« Ces gens ont parcouru 70 km rien que pour vous rencontrer », a - t - il précisé à l'endroit du président de l'Initiative pour l'Emergence de Madagascar.
Geste hautement symbolique
Par la suite, Andry Rajoelina s'est vu remettre une clé géante par les Tangalamena et les députés. Un geste simple mais hautement symbolique qui conforte le leader du MAPAR dans ses éventuelles ambitions présidentielles. D'ailleurs, la candidature du président de l'IEM pour la course à la magistrature suprême a été réclamée pour la énième fois. « Président, ouvrez la voie vers le développement, nous vous faisons entièrement confiance », ont - ils déclaré.
Dans son allocution, Andry Rajoelina a, d'emblée, réitéré l'amour réciproque qu'il partage avec la population de Mahanoro. « Vous m'avez confié la clé. Cette même clé servira à sauver Madagascar et à apporter des solutions pour le développement », a-t-il affirmé. Il a rappelé les raisons de son silence pendant ces 4 dernières années et son retour sur la scène politique qui est motivé par le désir de prendre des responsabilités vis-à-vis du pays. Et de soutenir que
« j'ai entendu vos appels de détresse et je tiens à vous encourager : ne perdez pas espoir. Même si nous sommes encore dans la misère et
l'obscurité, la lumière et le développement viendront bientôt ». Un message d'espoir qu'il a tenu à envoyer à l'attention des jeunes, des parents qui sont venus de très loin pour se confier et adresser des doléances. L'ex - président de la Transition a martelé que l'IEM constitue l'unique issue pour sauver le pays.
La Rédaction

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Habitation - Des logements sociaux sur 58 ha à Ivato
  • Délestage - La JiRAMA avance une cause technique et environnementale
  • Epidémie de rougeole - Vaccination gratuite des enfants dans 22 districts
  • Assassinat de Richard Ratsimandrava - Un témoin oculaire révèle des faits troublants
  • Président Andry Rajoelina à Addis-Abeba - Sortie internationale, politique et économique
  • Bois de rose, fraude douanière, corruption… - Mbola Rajaonah interpellé
  • Maire de Toamasina et conseillers municipaux - Une Saint -Valentin pas comme les autres
  • Trafic de bois de rose - Arrestation spectaculaire d’Eddy Maminirina
  • Président Andry Rajoelina - « La JIRAMA autorisée à importer directement du fuel lourd »
  • Gendarmerie nationale - Haro sur la corruption et les abus

La Une

Editorial

  • Impunité zéro
    De grosses têtes tombent, du moins commencent à tomber. De gros bonnets ou de gros poissons se font coincés dans le filet des limiers. Le temps de l’impunité est révolu. Finie l’époque où seuls les menus fretins payèrent les pots cassés. Le Président de la République, Rajoelina Andry Nirina, lors de son discours d’investiture déclarait qu’il va mener une bataille sans merci et sans pitié contre la corruption, le pillage des richesses naturelles, souvent endémiques, toutes formes d’exactions frauduleuses, les détournements de deniers publics et le gaspillage du Trésor public, etc. Il déclenchera également la lutte intransigeante contre l’insécurité. Dans la foulée, notre jeune et courageux Chef d’Etat prendra aussi des mesures urgentes afin de soulager, à long terme, le malheur de son peuple. Et pour couronner le tout, Rajoelina  s’engagea  à éradiquer, dans tout le pays, toutes les formes d’impunité. Le régime IEM tranche avec tous ses prédécesseurs  dans…

A bout portant

AutoDiff