Publié dans Politique

Cardinal Désiré Tsarahazana - Un discours rempli d’amour et de reconnaissance

Publié le mardi, 10 juillet 2018

15h15. Telle est l’heure exacte de l’arrivée de son éminence, le Cardinal Désiré Tsarahazana, hier à l’aéroport international d’Ivato. Un grand comité, composé des évêques venus des quatre coins de la Grande île, des réligieux, des laïques mais aussi des responsables étatiques, est venu expressément pour accueillir cette grande personnalité tant attendue. C’est donc l’Archévêque de l’Archidiocèse d’Antananarivo, Monseigneur Odon Razanakolona,  qui a parlé au nom de tous pour lui souhaiter la bienvenue mais aussi pour lui faire part de tout le bonheur ressenti par le peuple malagasy, en cette grande occasion.

Après cet acceuil, le Cardinal Désiré Tsarahazana a également tenu à exprimer sa gratitude dans un discours rempli d’amour.
« En ce jour, mon cœur est rempli de joie, et vous voir si nombreux m’apporte encore plus de courage à lutter pour l’évangilisation de notre pays. Pour moi, cette journée est la preuve que notre église a sa place dans l’église du monde, et notre pays également » , a-t-il énoncé avec enthousiasme. Aussi, il n’a cessé de remercier toute la population malagasy qui n’a cessé de démontrer son amour pour l’église.
Lutter contre le mal
« Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais surmonte le mal par le bien, Rom 12 ; 21 ». Tel est le slogan qui anime le cœur de son Eminence depuis qu’il a prêté serment pour devenir prêtre et qu’il maintient jusqu’à maintenant. Et c’est à travers ces paroles que le Cardinal Désiré Tsarahazana a donc incité le peuple malagasy à agir : « nous devons nous allier pour lutter contre le mal et œuvrer pour le bien. Effectivement, en laissant le mal régner, nous le laissons nous détruire, nous ainsi que notre pays ».  Pour lui alors, nous sommes les seuls à pouvoir redresser nos vies et notre île. Il a également encouragé tous les fidèles à faire des efforts pour apporter du changement à Madagascar.
Après son discours, il a pris la direction de la Nonciature d’Ivandry. Une foule de chrétiens, débordant de joie et d’enthousiasme, a jalonné son parcours avec des banderoles et des drapeaux pour pouvoir lui souhaiter la bienvenue. Pour rappel, sa première messe en tant que Cardinal aura lieu aujourd’hui à 17 heures, à la paroisse Saint François-Xavier Antanimena.
 Rova R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Visite du Président Rajoelina à Toamasina - L’excès de zèle du préfet fait jaser !
  • Nécrologie - Manandafy, le bouillant politicien n’est plus
  • Parc industriel à Moramanga - « Je ne reculerai pas pour l’intérêt de la Nation », dixit Andry Rajoelina
  • Troisième Arrondissement - Anyah brigue un second mandat de député
  • Jardin d’Antaninarenina - Vendu à des fantômes !
  • Gouvernement - Ntsay Christian Deux ministres obligés de démissionner
  • Crash d’un Boeing d’Ethiopian Airlines - Psychose à Madagascar
  • Ile Maurice - Visite diplomatique et économique du Président Andry Rajoelina
  • Jaovita Hortense Florette - « Sans la débrouillardise féminine, la population malagasy n’aurait pu vivre normalement »
  • Suspicions de détournement - Deux anciens ministres auditionnés au BIANCO

La Une

Editorial

  • Assainissement et non règlements de comptes !
    La traque des auteurs de magouilles continue et s’intensifie même. Les interceptions s’amplifient et ne font aucune distinction ni un « deux poids, deux mesures ». Tous les anciens dignitaires ayant commis des malversations (conseillers spéciaux, ministres, Dg ou autres, des opérateurs économiques, ...) passent à la trappe. Les mesures de rétorsion contre toutes les formes d’exaction portant atteinte aux intérêts supérieurs de la Nation sont diversement appréciées auprès de l’opinion et de certaine classe politique. Pour les « ennemis » du régime, en place, il ne s’agit ni moins ni plus que de vilains actes de règlements de comptes. Les principales cibles étant, pensent-ils, les anciens dignitaires du pays. Selon les commentaires véhiculés à travers certains quotidiens de la place et par réseaux sociaux interposés, la nouvelle équipe dirigée par Andry Rajoelina  s’acharne, sans ménagement, contre les membres influents de l’ancienne équipe au pouvoir, et cela, pour leur rendre la monnaie de la…

A bout portant

AutoDiff