Publié dans Politique

Cardinal Désiré Tsarahazana - Un discours rempli d’amour et de reconnaissance

Publié le mardi, 10 juillet 2018

15h15. Telle est l’heure exacte de l’arrivée de son éminence, le Cardinal Désiré Tsarahazana, hier à l’aéroport international d’Ivato. Un grand comité, composé des évêques venus des quatre coins de la Grande île, des réligieux, des laïques mais aussi des responsables étatiques, est venu expressément pour accueillir cette grande personnalité tant attendue. C’est donc l’Archévêque de l’Archidiocèse d’Antananarivo, Monseigneur Odon Razanakolona,  qui a parlé au nom de tous pour lui souhaiter la bienvenue mais aussi pour lui faire part de tout le bonheur ressenti par le peuple malagasy, en cette grande occasion.

Après cet acceuil, le Cardinal Désiré Tsarahazana a également tenu à exprimer sa gratitude dans un discours rempli d’amour.
« En ce jour, mon cœur est rempli de joie, et vous voir si nombreux m’apporte encore plus de courage à lutter pour l’évangilisation de notre pays. Pour moi, cette journée est la preuve que notre église a sa place dans l’église du monde, et notre pays également » , a-t-il énoncé avec enthousiasme. Aussi, il n’a cessé de remercier toute la population malagasy qui n’a cessé de démontrer son amour pour l’église.
Lutter contre le mal
« Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais surmonte le mal par le bien, Rom 12 ; 21 ». Tel est le slogan qui anime le cœur de son Eminence depuis qu’il a prêté serment pour devenir prêtre et qu’il maintient jusqu’à maintenant. Et c’est à travers ces paroles que le Cardinal Désiré Tsarahazana a donc incité le peuple malagasy à agir : « nous devons nous allier pour lutter contre le mal et œuvrer pour le bien. Effectivement, en laissant le mal régner, nous le laissons nous détruire, nous ainsi que notre pays ».  Pour lui alors, nous sommes les seuls à pouvoir redresser nos vies et notre île. Il a également encouragé tous les fidèles à faire des efforts pour apporter du changement à Madagascar.
Après son discours, il a pris la direction de la Nonciature d’Ivandry. Une foule de chrétiens, débordant de joie et d’enthousiasme, a jalonné son parcours avec des banderoles et des drapeaux pour pouvoir lui souhaiter la bienvenue. Pour rappel, sa première messe en tant que Cardinal aura lieu aujourd’hui à 17 heures, à la paroisse Saint François-Xavier Antanimena.
 Rova R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Elections Liens suspects entre - Mbola Rajaonah et le DSI de la CENI
  • Trucage des résultats électoraux - Des têtes vont tomber au niveau des SRMV
  • TIM – HVM - Une alliance vouée à l’échec !
  • Lalao Ravalomanana à la tête de la mairie - La plus grosse déception des Tananariviens
  • Laniera Ivato - Un Indopakistanais dépossède 950 Malagasy de leurs biens
  • Prétendu « achat de voix » pendant la propagande - Un candidat répond aux observateurs européens
  • Visite de Ravalomanana aux Barea - Une offense au football malagasy
  • Fianarantsoa I, Mananjary … - Des preuves flagrantes de manipulation de voix
  • Insécurité urbaine - Nassir de Conforama kidnappé
  • Anomalies électorales - Le camp Rajoelina saisira la HCC

La Une

Editorial

  • Arrogante !
     Contre vents et marées, la CENI publia officiellement les résultats provisoires de l’élection du Président de la République du 7 novembre 2018. Le schéma d’un deuxième tour se confirme. En dépit des anomalies et des irrégularités constatées, soulevées et dénoncées par l’ensemble des candidats, la Commission ne fait qu’à sa tête et se moque royalement de ces légitimes réserves. Elle  défend, farouchement, par la voix de son président, Maitre Hery Rakotomanana, la supposée légitimité de sa démarche. Toujours selon cet avocat de renom, trois piliers sous-tendent les actions, à savoir : la transparence, la neutralité et l’indépendance. Personne ne conteste ni remet en cause la pertinence ou la nécessité de ces bases cardinales. Seulement, certain comportement des dirigeants de cette honorable Institution les contredit. Ainsi, des faits avérés troublants laissent planer le doute quant à l’existence réelle de la transparence, à la fiabilité de la neutralité et à la véracité de…

A bout portant

AutoDiff