Publié dans Politique

Cardinal Désiré Tsarahazana - « Prions ensemble pour que notre foi se reflète dans nos actes »

Publié le mercredi, 11 juillet 2018

Un accueil triomphal. Après huit années d’attente, les fidèles catholiques n’ont pas pu cacher leur joie en voyant le nouveau Cardinal Désiré Tsarahazana jalonné les rues, de l’aéroport d’Ivato à la Nonciature d’Ivandry. Dans la continuation des évènements, son Eminence a célébré sa première messe hier, à la paroisse de Saint François-Xavier Antanimena. Et les chrétiens ont réitéré leur présence, malgré le froid,  pour partager ce moment privilégié avec le Cardinal mais aussi pour rendre grâce au Seigneur pour cette grande bénédiction offerte à notre pays, plus particulièrement à l’Eglise catholique malagasy. L’église a été remplie à ras bord. La cour de la paroisse a même été aménagée pour accueillir le plus de croyants. Pour précision, cette célébration a également été assistée par les réligieux mais aussi par les personnalités étatiques comme le Premier ministre, Christian Ntsay. 

 

Avant de débuter la messe, un discours a été énoncé par l’Archevêque de l’Archidiocèse d’Antananarivo, Mgr Odon Razanakolona. Un discours de bienvenue. En guise de réponse, le Cardinal a exprimé sa gratitude : « je vous remercie pour tout cet amour que vous me montrez. Toutes vos actions me vont droit au cœur et me touchent profondément ». Il a également ajouté que « le fait de vous voir si nombreux en ce début de soirée pour célébrer cette messe me remplit de courage. Prions ensemble pour que notre foi se reflète dans nos actes et que nous puissons faire avancer ensemble notre pays ». 

 Entre danses liturgiques et cantiques, les croyants du diocèse d’Antananarivo se sont organisés au mieux pour que cette messe d’accueil de son éminence, le Cardinal Désiré Tsarahazana soit un vrai succès. Durant son sermon,  le Cardinal a de nouveau incité ses fidèles brebis à lutter contre le mal.  Après cet accueil en fanfare dans la Capitale, le Cardinal rejoindra Toamasina dans la matinée. La grande messe d’accueil aura lieu dimanche prochain, dans l’enceinte du Lycée Stella Maris. Pour l’occasion, le Cardinal racontera son parcours et témoignera de sa personne.      

Rova R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Tournée IEM dans la SAVA - Andry Rajoelina répond à ses détracteurs
  • Manifestation des enseignants - Le Premier ministre voit des dessous politiques
  • Présidentielle et législatives - Le HVM en ordre dispersé
  • Mouvement « Fanarenana ifotony » - Des réunions douteuses dans les Fokontany
  • Maître Willy - Razafinjatovo alias Olala « Le HVM veut me faire taire »
  • Election présidentielle - Les appels à la candidature d’Andry Rajoelina se multiplient
  • Journée internationale - Nelson Mandela L’amnésie du président Hery Rajaonarimampianina
  • Revendications syndicales - Christian Ntsay interpelle ses ministres
  • Soupçons de corruption à Tsimbazaza - 7 députés encourent une arrestation
  • Période électorale - Vers un verrouillage à double tour de la RNM et TVM

Editorial

  • Quel message !
    100 ans ! S’il était encore resté vivant, parmi les siens, Madiba aurait 100 ans mercredi dernier. En effet, Nelson Rolihlahla Mandela, de son vrai nom, est né le 18 juillet 1918 à Mvezo, dans la province de Cap et mort à l’âge de 95 ans, le 5 décembre 2013 à Johannesburg, Afrique du Sud.Faisant partie d’une rare élite noire dans une République sud-africaine (RSA) ségrégationniste, dirigée d’une main de fer par les Blancs, Nelson Mandela, avocat de son état, s’engagea dès son jeune âge dans la lutte contre toutes formes d’injustice, d’inégalité et de non-respect des droits humains. Il fonçait tout droit dans la bataille, parfois armée, contre la politique de ségrégation raciale appliquée par les tenants du pouvoir.

A bout portant

AutoDiff