Publié dans Politique

Cardinal Désiré Tsarahazana - « Prions ensemble pour que notre foi se reflète dans nos actes »

Publié le mercredi, 11 juillet 2018

Un accueil triomphal. Après huit années d’attente, les fidèles catholiques n’ont pas pu cacher leur joie en voyant le nouveau Cardinal Désiré Tsarahazana jalonné les rues, de l’aéroport d’Ivato à la Nonciature d’Ivandry. Dans la continuation des évènements, son Eminence a célébré sa première messe hier, à la paroisse de Saint François-Xavier Antanimena. Et les chrétiens ont réitéré leur présence, malgré le froid,  pour partager ce moment privilégié avec le Cardinal mais aussi pour rendre grâce au Seigneur pour cette grande bénédiction offerte à notre pays, plus particulièrement à l’Eglise catholique malagasy. L’église a été remplie à ras bord. La cour de la paroisse a même été aménagée pour accueillir le plus de croyants. Pour précision, cette célébration a également été assistée par les réligieux mais aussi par les personnalités étatiques comme le Premier ministre, Christian Ntsay. 

 

Avant de débuter la messe, un discours a été énoncé par l’Archevêque de l’Archidiocèse d’Antananarivo, Mgr Odon Razanakolona. Un discours de bienvenue. En guise de réponse, le Cardinal a exprimé sa gratitude : « je vous remercie pour tout cet amour que vous me montrez. Toutes vos actions me vont droit au cœur et me touchent profondément ». Il a également ajouté que « le fait de vous voir si nombreux en ce début de soirée pour célébrer cette messe me remplit de courage. Prions ensemble pour que notre foi se reflète dans nos actes et que nous puissons faire avancer ensemble notre pays ». 

 Entre danses liturgiques et cantiques, les croyants du diocèse d’Antananarivo se sont organisés au mieux pour que cette messe d’accueil de son éminence, le Cardinal Désiré Tsarahazana soit un vrai succès. Durant son sermon,  le Cardinal a de nouveau incité ses fidèles brebis à lutter contre le mal.  Après cet accueil en fanfare dans la Capitale, le Cardinal rejoindra Toamasina dans la matinée. La grande messe d’accueil aura lieu dimanche prochain, dans l’enceinte du Lycée Stella Maris. Pour l’occasion, le Cardinal racontera son parcours et témoignera de sa personne.      

Rova R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Allégation de corruption à Ivato Explications peu convaincantes des douaniers
  • Domaine public - Le jardin d’Antaninarenina disparaitra à jamais !
  • Complicité avec les bandits - Des gendarmes placés sous MD
  • Kraoma - Le nouveau DG prend fonction
  • SIRAMA Nosy Be et Brickaville - Quid de la sécurisation des investissements !
  • Attaque de la chenille légionnaire - Antanetibe Mahazaza sur le qui-vive
  • Commune urbaine d’Antsirabe - Les employés décrètent la grève générale
  • Arrestations « musclées » de Rajaonah et Eddy « bois de rose » - Les Forces de l’ordre justifient leurs actions
  • Kidnapping à Tsaratanàna - Complicité de certains gendarmes ?
  • Décès de la jeune Andotiana - La Police française conclut à une mort par noyade

Editorial

  • Coudées franches.
    Réunie en séance privée dans la matinée du mercredi 13 février 2019, la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) déclara conforme à la Constitution la loi 2019-001 autorisant le président de la République à légiférer en lieu et place du Parlement, et pour cela, dans un cadre bien déterminé pour  un temps limité. Rappel, le nouveau Chef d’Etat Rajoelina Andry Nirina, évitant tout risque d’un vide institutionnel pouvant bloquer les actions d’urgence du Gouvernement, soumit au Parlement une loi l’autorisant à légiférer par ordonnance en l’absence du parlement. Au final, les deux chambres ont voté la loi 2019-001 soumise par l’Exécutif. En effet, le 1 er février, l’Assemblée Nationale  l’adopta par une large majorité. Tandis que, le Sénat fit de même le 5 février. Ainsi, sollicitée par le président, pour le besoin du contrôle de constitutionnalité, la HCC décida la  conformité de la loi votée et prit le soin de délimiter le…

A bout portant

AutoDiff