Publié dans Politique

Election présidentielle 2018 - Narson Rafidimanana n’est pas candidat

Publié le mardi, 07 août 2018

Attendue par certains et annoncée en coulisse par d’autres, la candidature de Narson Rafidimanana à la course présidentielle 2018 n’est pas d’actualité. C’est l’intéressé lui-même qui a annoncé sa non- participation à cette compétition à laquelle ses anciens collègues vont prendre part à l’instar de Paul Rabary, ex-ministre de l’Education nationale, Jean Ravelonarivo, ex chef du Gouvernement et probablement l’ex –ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation et également ancien Premier ministre, Mahafaly Solonandrasana.

« Je vous assure, l’idée de se présenter à ce rendez-vous ne m’est pas encore venue à l’esprit. Bien que je n’occupe plus un poste de responsabilité, je continue à travailler et à servir le pays et mes compatriotes », avance Narson Rafidimanana, ex-ministre d’Etat chargé des projets présidentiels. Ecarté du gouvernement, alors qu’il était qualifié le moindre mal des caciques HVM, Narson Rafidimanana a disparu de la circulation et ne s’est montré en public que rarement. La semaine dernière, il a profité de son passage à Toamasina pour répondre aux questions des journalistes locaux sur son éventuelle participation à l’élection présidentielle du 7 novembre prochain
Après le décès de son père l’année dernière, Narson Rafidimanana a choisi de reprendre le flambeau laissé par celui-ci dans le domaine des œuvres sociales. Le défunt était très connu dans cette partie Est de l’île à travers son association familiale, Bezariko (litt. beaucoup d’haricots). C’est le surnom du père de Narson Rafidimanana qui était un vendeur de légumes  à son arrivée à Toamasina au début des années 70.
Dans la lignée de son illustre père, Narson Rafidimanana a créé une association dénommée « Dia Araika ».Elle a pour but d’œuvrer dans les actions sociales et de réaliser des mini-projets de développement à Toamasina et dans d’autres localités où des antennes de l’association seront bientôt implantées.
« C’est mon choix de me mettre loin de la cacophonie politique cependant,  je suis toujours présent sur le terrain pour apporter ma modeste contribution au quotidien de la population », précise l’ancien coach de la Région Atsinanana.
La rédaction

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Elections Liens suspects entre - Mbola Rajaonah et le DSI de la CENI
  • Trucage des résultats électoraux - Des têtes vont tomber au niveau des SRMV
  • TIM – HVM - Une alliance vouée à l’échec !
  • Lalao Ravalomanana à la tête de la mairie - La plus grosse déception des Tananariviens
  • Laniera Ivato - Un Indopakistanais dépossède 950 Malagasy de leurs biens
  • Prétendu « achat de voix » pendant la propagande - Un candidat répond aux observateurs européens
  • Visite de Ravalomanana aux Barea - Une offense au football malagasy
  • Fianarantsoa I, Mananjary … - Des preuves flagrantes de manipulation de voix
  • Insécurité urbaine - Nassir de Conforama kidnappé
  • Anomalies électorales - Le camp Rajoelina saisira la HCC

Editorial

  • Arrogante !
     Contre vents et marées, la CENI publia officiellement les résultats provisoires de l’élection du Président de la République du 7 novembre 2018. Le schéma d’un deuxième tour se confirme. En dépit des anomalies et des irrégularités constatées, soulevées et dénoncées par l’ensemble des candidats, la Commission ne fait qu’à sa tête et se moque royalement de ces légitimes réserves. Elle  défend, farouchement, par la voix de son président, Maitre Hery Rakotomanana, la supposée légitimité de sa démarche. Toujours selon cet avocat de renom, trois piliers sous-tendent les actions, à savoir : la transparence, la neutralité et l’indépendance. Personne ne conteste ni remet en cause la pertinence ou la nécessité de ces bases cardinales. Seulement, certain comportement des dirigeants de cette honorable Institution les contredit. Ainsi, des faits avérés troublants laissent planer le doute quant à l’existence réelle de la transparence, à la fiabilité de la neutralité et à la véracité de…

A bout portant

AutoDiff