Publié dans Politique

Election présidentielle - Une plateforme de Mbola Rajaonah pour soutenir Rajaonarimampianina

Publié le mardi, 07 août 2018

Le plus richard des conseillers du Président Rajaonarimampianina fait des pieds et des mains pour que celui-ci obtienne un second mandat. Il s’agit de Mbola Rajaonah dont la richesse a connu une ascencion fulgurante  en quatre années de présence dans la plus haute sphère. Dans le but certainement de jouir encore ses avantages et passe-droits qui font grincer des dents, ce jeune opérateur économique, connu dans le milieu du transit à travers Mbola Tafaray, est en passe de créer une plate- forme pour soutenir Rajaonarimampianina à l’élection présidentielle. Exit ainsi le HVM dont les caciques sont en froid avec ce conseiller très proche du couple présidentiel.

Le dernier remaniement du Gouvernement ayant mis en touche la clique  de ce Nabab d’Iavoloha au profit de celle de Rivo Rakotovao a été le serrage de trop qui a failli couper la corde entre les clans du pro-régime. N’ayant plus peut-être confiance avec ces hommes de première heure du HVM, Mbola Rajaonah veut désormais prendre en main le déroulement des opérations autour de la campagne électorale de Hery Rajaonarimampianina. La direction de celle-ci serait confiée à Harry Laurent Rahajason alias Rolly Mercia, un HVM par accident, tandis que la plateforme aurait à sa tête l’ancien  ministre des Travaux publics, Eric Razafimandimby. L’idée de créer cette plateforme ne date pas d’hier mais le limogeage de Rabenjamina Ramarcel, transfuge du MTS, a chamboulé la stratégie. Celui-ci aurait été pressenti pour créer et diriger la plateforme, d’où sa promotion en numéro deux du Gouvernement en son temps. Mais groggy par son limogeage l’ancien ministre chargé des projets présidentiels préfère se mettre  à l’écart des ingrats.
Dénommée « Tena Tia Tanindrazana » ou « Voromahery », cette plateforme aura la lourde tâche de remonter la cote de popularité de son poulain dont la chance de passer le 1er tour paraît infime. Et la défection de ces derniers jours des maires et parlementaires proches du camp présidentiel ne facilitera pas la mission de la plate- forme et du HVM. Ceux qui restent sont politiquement de taille trop petite pour peser dans la campagne électorale à moins d’abuser de toutes les possibilités étatiques comme d’habitude.
La rédaction

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Elections Liens suspects entre - Mbola Rajaonah et le DSI de la CENI
  • Trucage des résultats électoraux - Des têtes vont tomber au niveau des SRMV
  • TIM – HVM - Une alliance vouée à l’échec !
  • Lalao Ravalomanana à la tête de la mairie - La plus grosse déception des Tananariviens
  • Laniera Ivato - Un Indopakistanais dépossède 950 Malagasy de leurs biens
  • Prétendu « achat de voix » pendant la propagande - Un candidat répond aux observateurs européens
  • Visite de Ravalomanana aux Barea - Une offense au football malagasy
  • Fianarantsoa I, Mananjary … - Des preuves flagrantes de manipulation de voix
  • Insécurité urbaine - Nassir de Conforama kidnappé
  • Anomalies électorales - Le camp Rajoelina saisira la HCC

La Une

Editorial

  • Arrogante !
     Contre vents et marées, la CENI publia officiellement les résultats provisoires de l’élection du Président de la République du 7 novembre 2018. Le schéma d’un deuxième tour se confirme. En dépit des anomalies et des irrégularités constatées, soulevées et dénoncées par l’ensemble des candidats, la Commission ne fait qu’à sa tête et se moque royalement de ces légitimes réserves. Elle  défend, farouchement, par la voix de son président, Maitre Hery Rakotomanana, la supposée légitimité de sa démarche. Toujours selon cet avocat de renom, trois piliers sous-tendent les actions, à savoir : la transparence, la neutralité et l’indépendance. Personne ne conteste ni remet en cause la pertinence ou la nécessité de ces bases cardinales. Seulement, certain comportement des dirigeants de cette honorable Institution les contredit. Ainsi, des faits avérés troublants laissent planer le doute quant à l’existence réelle de la transparence, à la fiabilité de la neutralité et à la véracité de…

A bout portant

AutoDiff