Publié dans Politique

Election présidentielle - Une plateforme de Mbola Rajaonah pour soutenir Rajaonarimampianina

Publié le mardi, 07 août 2018

Le plus richard des conseillers du Président Rajaonarimampianina fait des pieds et des mains pour que celui-ci obtienne un second mandat. Il s’agit de Mbola Rajaonah dont la richesse a connu une ascencion fulgurante  en quatre années de présence dans la plus haute sphère. Dans le but certainement de jouir encore ses avantages et passe-droits qui font grincer des dents, ce jeune opérateur économique, connu dans le milieu du transit à travers Mbola Tafaray, est en passe de créer une plate- forme pour soutenir Rajaonarimampianina à l’élection présidentielle. Exit ainsi le HVM dont les caciques sont en froid avec ce conseiller très proche du couple présidentiel.

Le dernier remaniement du Gouvernement ayant mis en touche la clique  de ce Nabab d’Iavoloha au profit de celle de Rivo Rakotovao a été le serrage de trop qui a failli couper la corde entre les clans du pro-régime. N’ayant plus peut-être confiance avec ces hommes de première heure du HVM, Mbola Rajaonah veut désormais prendre en main le déroulement des opérations autour de la campagne électorale de Hery Rajaonarimampianina. La direction de celle-ci serait confiée à Harry Laurent Rahajason alias Rolly Mercia, un HVM par accident, tandis que la plateforme aurait à sa tête l’ancien  ministre des Travaux publics, Eric Razafimandimby. L’idée de créer cette plateforme ne date pas d’hier mais le limogeage de Rabenjamina Ramarcel, transfuge du MTS, a chamboulé la stratégie. Celui-ci aurait été pressenti pour créer et diriger la plateforme, d’où sa promotion en numéro deux du Gouvernement en son temps. Mais groggy par son limogeage l’ancien ministre chargé des projets présidentiels préfère se mettre  à l’écart des ingrats.
Dénommée « Tena Tia Tanindrazana » ou « Voromahery », cette plateforme aura la lourde tâche de remonter la cote de popularité de son poulain dont la chance de passer le 1er tour paraît infime. Et la défection de ces derniers jours des maires et parlementaires proches du camp présidentiel ne facilitera pas la mission de la plate- forme et du HVM. Ceux qui restent sont politiquement de taille trop petite pour peser dans la campagne électorale à moins d’abuser de toutes les possibilités étatiques comme d’habitude.
La rédaction

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Impostures et mensonges de Ny Rado R. - Des victimes prêtes à la confrontation
  • Investiture du Président Andry Rajoelina - Des invités de marque attendus
  • PM d'Andry Rajoelina - Les députés d'accord sur un nom
  • Election de Andry Rajoelina - Des félicitations à l'allure de demande de pardon !
  • Futur Gouvernement - De nouvelles têtes en perspective !
  • Ny Rado Rafalimanana - Un vantard de première catégorie !
  • Assainissement au niveau de la Justice - Des magistrats sanctionnés
  • Investiture du 19 janvier - Qui succédera à Ralitera Etienne ?
  • Cérémonie d’investiture laïque à Mahamasina - Le président de la HCC persiste et signe
  • République de Madagascar - « Zandry kely » élu, 7è Président

Editorial

  • Laïcité !
    « Pas de bible, pas de culte ! » Une déclaration choc de Jean Eric Rakotoarisoa, président de la Haute Cour constitutionnelle (HCC), autour de la cérémonie d'investiture du samedi 19 janvier à Mahamasina qui créa des vagues auprès de l'opinion. Et pour répondre à ses « détracteurs », le professeur de Droit constitutionnel persiste et signe à ceux ou celles qui veulent l'entendre qu'il s'agit d'une cérémonie républicaine. Pour une fois, le principe de la laïcité de l'Etat, nettement mis en valeur dans cette nouvelle disposition, est respecté. En fait, le président de la HCC n'a fait que remettre les pendules à l'heure !

A bout portant

AutoDiff