Publié dans Politique

Campagne Vanille 2018-2019 - Vers une 3è liste d’exportateurs agréés

Publié le mardi, 30 octobre 2018

Comme chaque année, dans un esprit d’assainissement de la filière tout en encourageant les initiatives entrepreneuriales, le ministère du Commerce et de la Consommation a publié en deux temps la liste des exportateurs agréés de vanille de Madagascar pour la campagne 2018-2019. Une première liste basée sur un ensemble de critères, concernant non seulement les obligations administratives et fiscales mais également les aspects techniques et qualitatifs propres à la vanille, a été sortie au début du mois de septembre de cette année.

Dans un deuxième temps, les sociétés ayant présenté  des dossiers comportant des anomalies avaient été exhortées à régulariser leurs situations tandis que d’autres, dans un souci d’amélioration de la filière, ont été invitées à fournir des explications sur le refoulement ou la réimportation  de leurs précédentes cargaisons. Ce sont les  sociétés qui ont répondu à ces demandes qui ont fait l’objet de la deuxième liste.
Pour cette campagne 2018-2019, compte tenu de l’existence de dossiers en attente de régularisation et afin d’encourager et appuyer de manière optimale le professionnalisme dans la filière, une troisième liste d’exportateurs agréés est en cours.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Prétendu « achat de voix » pendant la propagande - Un candidat répond aux observateurs européens
  • Visite de Ravalomanana aux Barea - Une offense au football malagasy
  • Fianarantsoa I, Mananjary … - Des preuves flagrantes de manipulation de voix
  • Insécurité urbaine - Nassir de Conforama kidnappé
  • Anomalies électorales - Le camp Rajoelina saisira la HCC
  • Trafic à la douane - Mbola Rajaonah interdit de sortie du territoire
  • Représentant auprès de la CENI - Le camp Rajoelina plie bagage
  • Haingo Rasolofonjoa - « Il faut préserver avant tout la paix sociale dans ce contexte difficile »
  • District de Tsaratanana - Un kidnappeur notoire éliminé
  • Distribution d’argent - Démenti formel des Ampanjaka

La Une

Editorial

  • Flou déroutant !
    Pour des raisons qui restent à définir sinon à  éclaircir, la CENI s’entête à œuvrer dans un cadre embrouilliaminique. Le manque de visibilité dans lequel les travaux relatif aux décomptages et aux traitements des voix issues de l’élection présidentielle du 7 novembre 2018 s’effectuent, irrite les esprits. L’entêtement de l’équipe du Maitre Hery Rakotoarimanana à continuer de publier des contestés déconcertent plus d’un. Elle juge inappropriée la requête des proches collaborateurs de certains candidats, entre autres ceux du MAPAR d’Andry Nirina Rajoelina, de revoir le mécanisme de traitement des procès-verbaux (P.V.) émanant directement des Bureaux de vote (B.V.). Les décalages sont flagrants ! Il se trouve que le candidat n° 13 soit  le plus perdant dans cet imbroglio. Mais en fin de compte, la majorité des candidats se sentent tous lésés à travers ce mic-mac. Mais, la CENI ne veut rien en savoir ! 

A bout portant

AutoDiff