Publié dans Politique

Attentes des résultats officiels - La sagesse d’Andry Rajoelina face à l’arrogance de Marc Ravalomanana

Publié le jeudi, 08 novembre 2018

Après le vote de mercredi dans le cadre de l’élection du prochain Président de la République, les Malagasy sont dans l’attente des résultats de leur acte. Les deux principaux favoris de cette élection adoptent des attitudes opposées. Tandis qu’Andry Rajoelina reste mesuré dans ses propos, du côté de Marc Ravalomanana on  adopte une attitude tout à fait à l’opposé.
Se voulant prudent, Andry Rajoelina ne se déclare pas vainqueur du scrutin. Et ce, malgré les chiffres qui lui permettraient de croire à une victoire au premier tour. Actuellement, le camp du président de l’Initiative pour l’Emergence de Madagascar calme même ses partisans en attendant la publication des résultats officiels par la Commission électorale nationale indépendante. En tenant un discours teinté de prudence, le candidat numéro 13 Andry Rajoelina montre qu’il a mûri. Une maturité que le concerné avait déjà annoncée lui-même lors de l’annonce de sa candidature à l’élection présidentielle et que confirment tous ceux qui l’ont côtoyé ces derniers temps. Une maturité que le leader du TGV a su démontrer lors du débat du 3 novembre dernier, face aux attaques de ces concurrents. Aujourd’hui, Andry Rajoelina fait preuve de maturité dans l’attente des résultats officiels de l’élection présidentielle. Il reste mesuré dans ses propos. Mercredi à l’issue de la clôture des bureaux de vote, une soirée électorale a été organisée à son QG à Ivandry. Une soirée électorale comme ce qui se fait sous d’autres cieux destinée notamment à faire retomber la pression et non une soirée pour fêter une quelconque victoire. Durant cette soirée d’ailleurs, le candidat s’est contenté de remercier ses soutiens. 


Dans le camp du candidat Marc Ravalomanana, on adopte un ton résolument plus agressif. Lors de sa prise de parole mercredi à son Qg à Ampandrana, le candidat du TIM n’a pas semblé imaginer une autre option que la victoire au premier tour de la présidentielle. Et alors que les résultats officiels ne sont pas encore connus, son équipe inonde les réseaux sociaux par des résultats qui annoncent la victoire de leur favori au premier tour. Des résultats réfutés en interne par un représentant de Marc Ravalomanana qui a admis la possibilité que son candidat soit arrivé en seconde position et que le clan bleu et vert se préparerait à un second tour. Pour les observateurs donc, le leader du TIM semble être en train de monter ses partisans dans l’optique d’une défaite au premier tour. Pour un certain nombre de personnes, Marc Ravalomanana compte rééditer le scénario de 2002. Notons d’ailleurs que le camp du candidat a annoncé qu’il publierait les résultats nationaux hier ou aujourd’hui au plus tard. En outre, le candidat compte organiser un meeting sur la place d’Ambohijatovo ce samedi. Une manifestation non autorisée par la Préfecture de police qui a annoncé la réquisition de Forces de l’ordre.
En tout cas, d’après le président de la Commission électorale nationale indépendante, Maître Hery Rakotomanana, la tendance des votes définitifs devrait être rendue publique d’ici cette fin de semaine.  Les résultats provisoires ne devraient en revanche être connus que d’ici la semaine prochaine. Selon des résultats non officiels publiés, le candidat du Tanora malaGasy Vonona Andry Rajoelina l’emporterait facilement dans la plupart des provinces. L’ex-Chef d’Etat serait au coude-à-coude avec un ancien président, en l’occurrence Marc Ravalomanana dans la province d’Antananarivo.
 La rédaction

Fil infos

  • Remarques mal placées sur l’âge - Marc Ravalomanana raillé par ses propres partisans
  • Problème de distribution d’eau à Ambatokary - Le calvaire des habitants
  • Forum des investisseurs - Madagascar mise sur l’écotourisme
  • Parti HVM - Un déclin très…rapide !
  • Réforme de la représentation de Madagascar à l'extérieur - Des diplomates « gracieusement » payés s'y opposent
  • Propagation de fausses nouvelles - Le verdict attendu pour jeudi
  • Canal des Pangalanes et Route nationale 5 - Andry Rajoelina supervise le début des grands travaux
  • Représentants de Madagascar à l'extérieur - Les Enarques d'Androhibe priorisés
  • Lutte contre la corruption - Madagascar sur la voie de la coopération judiciaire internationale
  • Gouverneurs des banques centrales de la SADC - La première réunion à Antananarivo

La Une

Editorial

  • Intouchables ou impénétrables !
    La réelle volonté d’assainir le régime existe-t-elle vraiment ? La détermination du Président Rajoelina Andry de traduire en actes le Velirano (point XI) est-elle concrètement partagée avec toutes les autorités compétentes notamment celles chargées de traquer les auteurs de malversations financières ou autres ? On a la triste impression que la culture de l’impunité dans le « jardin » de la République serait, le conditionnel est de rigueur, encore et toujours florissante. Tout comme la culture du chanvre dans la grande forêt du Nord où les « cultivateurs » n’ont pas de souci à se faire. L’immunité dont bénéficient les hauts responsables ou les parlementaires du pays devient une sorte de bunker impénétrable.

A bout portant

AutoDiff