Publié dans Politique

Attentes des résultats officiels - La sagesse d’Andry Rajoelina face à l’arrogance de Marc Ravalomanana

Publié le jeudi, 08 novembre 2018

Après le vote de mercredi dans le cadre de l’élection du prochain Président de la République, les Malagasy sont dans l’attente des résultats de leur acte. Les deux principaux favoris de cette élection adoptent des attitudes opposées. Tandis qu’Andry Rajoelina reste mesuré dans ses propos, du côté de Marc Ravalomanana on  adopte une attitude tout à fait à l’opposé.
Se voulant prudent, Andry Rajoelina ne se déclare pas vainqueur du scrutin. Et ce, malgré les chiffres qui lui permettraient de croire à une victoire au premier tour. Actuellement, le camp du président de l’Initiative pour l’Emergence de Madagascar calme même ses partisans en attendant la publication des résultats officiels par la Commission électorale nationale indépendante. En tenant un discours teinté de prudence, le candidat numéro 13 Andry Rajoelina montre qu’il a mûri. Une maturité que le concerné avait déjà annoncée lui-même lors de l’annonce de sa candidature à l’élection présidentielle et que confirment tous ceux qui l’ont côtoyé ces derniers temps. Une maturité que le leader du TGV a su démontrer lors du débat du 3 novembre dernier, face aux attaques de ces concurrents. Aujourd’hui, Andry Rajoelina fait preuve de maturité dans l’attente des résultats officiels de l’élection présidentielle. Il reste mesuré dans ses propos. Mercredi à l’issue de la clôture des bureaux de vote, une soirée électorale a été organisée à son QG à Ivandry. Une soirée électorale comme ce qui se fait sous d’autres cieux destinée notamment à faire retomber la pression et non une soirée pour fêter une quelconque victoire. Durant cette soirée d’ailleurs, le candidat s’est contenté de remercier ses soutiens. 


Dans le camp du candidat Marc Ravalomanana, on adopte un ton résolument plus agressif. Lors de sa prise de parole mercredi à son Qg à Ampandrana, le candidat du TIM n’a pas semblé imaginer une autre option que la victoire au premier tour de la présidentielle. Et alors que les résultats officiels ne sont pas encore connus, son équipe inonde les réseaux sociaux par des résultats qui annoncent la victoire de leur favori au premier tour. Des résultats réfutés en interne par un représentant de Marc Ravalomanana qui a admis la possibilité que son candidat soit arrivé en seconde position et que le clan bleu et vert se préparerait à un second tour. Pour les observateurs donc, le leader du TIM semble être en train de monter ses partisans dans l’optique d’une défaite au premier tour. Pour un certain nombre de personnes, Marc Ravalomanana compte rééditer le scénario de 2002. Notons d’ailleurs que le camp du candidat a annoncé qu’il publierait les résultats nationaux hier ou aujourd’hui au plus tard. En outre, le candidat compte organiser un meeting sur la place d’Ambohijatovo ce samedi. Une manifestation non autorisée par la Préfecture de police qui a annoncé la réquisition de Forces de l’ordre.
En tout cas, d’après le président de la Commission électorale nationale indépendante, Maître Hery Rakotomanana, la tendance des votes définitifs devrait être rendue publique d’ici cette fin de semaine.  Les résultats provisoires ne devraient en revanche être connus que d’ici la semaine prochaine. Selon des résultats non officiels publiés, le candidat du Tanora malaGasy Vonona Andry Rajoelina l’emporterait facilement dans la plupart des provinces. L’ex-Chef d’Etat serait au coude-à-coude avec un ancien président, en l’occurrence Marc Ravalomanana dans la province d’Antananarivo.
 La rédaction

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Andry Rajoelina dans le Vakinankaratra - Des élus locaux témoignent des abus du régime Ravalomanana
  • Hôtel de ville - Hajo Andrianainarivelo démonte le mensonge de Marc Ravalomanana
  • Selon Rolly Mercia - Ravalomanana est un « vorace sans scrupules et sans vergogne »
  • Premier débat de l'entre-deux-tours - Rajoelina cloue le bec à Ravalomanana
  • Andry Rajoelina dans le Sud-est et l’Atsinanana - Des grands travaux hospitaliers dès son arrivée à la Présidence
  • Andry Rajoelina - « Je serai le Président du vrai changement »
  • Archives 2015 - Les 4 vérités de Rolly Mercia sur Marc Ravalomanana
  • Ordre des avocats de Madagascar - Maître Olala suspendu par le barreau
  • Contrat d’Andry Rajoelina avec le peuple de l’Alaotra - Hausse de la production rizicole et travaux sur la Rn44 comme priorités
  • Conférence sur la sécurité et défense - Rivo Rakotovao polémique pour un rien

Editorial

  • Et les indécis ?
    La campagne électorale pour le second tour du 19 décembre entame la deuxième et dernière semaine. Tous les observateurs et simples citoyens s’accordent à dire qu’on est dans la phase décisive et irréversible devant sceller le sort du scrutin et l’avenir de la Nation. Selon le chiffre annoncé par la Commission  électorale nationale indépendante (CENI) à travers les résultats officiels provisoires et corroboré par la Haute Cour constitutionnelle (HCC) dans le cadre des résultats officiels définitifs, le taux de participation s’élève à 53,95%. Soit, un taux d’abstention de  l’ordre de 46%. Ce qui revient à dire que quelque 4.000.000 de votants, inscrits sur la liste électorale, ne se sont pas déplacés! Un chiffre assez élevé quand même ! Un nombre non négligeable qui risque de mettre en péril ou compromettre la légitimité de l’élu surtout au cas où il se confirmerait ou au pire s’il s’aggrave au second tour. L’abstentionnisme est…

A bout portant

AutoDiff