Publié dans Politique

Election présidentielle - Andry Rajoelina number 1 dans la majorité des Régions

Publié le dimanche, 11 novembre 2018

Les résultats officiels provisoires proclamés par la CENI ne sont pas attendus avant le début de la semaine prochaine, les résultats officiels définitifs devant être proclamés au plus tard dans deux semaines. Dans la majorité des Régions, Andry Rajoelina est arrivé en tête. Dans les autres Régions, il arrive systématiquement dans le top 2, pas très loin du premier.
Bien qu'encore partiels, les résultats publiés au compte-gouttes par la CENI, jusqu'à hier permettent de dégager les grandes tendances de l'élection présidentielle du 7 novembre dernier. Le scrutin a porté sur 24 852 bureaux de votes répartis dans 22 Régions.

Au niveau national, le candidat numéro 13, Andry Rajoelina reste  actuellement en tête avec 40,48% des voix, selon les derniers résultats partiels publiés par la CENI hier à 19h24 heures.  Il est suivi à une longueur respectable par le candidat numéro 25 Marc Ravalomanana avec 35,75% et plus loin encore le candidat numéro 12 Hery Rajaonarimampianina 7,38%. Au niveau régional, les tendances sont plus marquées. 12 régions ont été remportées par Andry Rajoelina, soit la majorité des 22 régions du pays, selon les tendances publiées hier à 8h39 par la CENI. 
Les Régions d'Atsimo Andrefana et du Melaky ont plébiscité le candidat du Tanora malaGasy Vonona  (TGV) avec respectivement 63, 61% et 52,51% des voix exprimées, distançant largement ses principaux rivaux. Dans l'Atsimo Andrefana, Rajaonarimampianina et Ravalomanana sont au coude à coude avec chacun 11% tandis que dans le Melaky Ravalomanana arrive second avec toujours 11%.
Dans l'Analanjirofo, Atsinanana, Diana, Sofia et Ihorombe, le porte-fanion des Orange a également fait une razzia remportant plus de 50% des voix exprimées, devant Marc Ravalomanana dans toutes les Régions sauf à Analanjirofo où Hery Rajaonarimampianina parvient à chiper la seconde place à ce dernier.
Si les résultats sont plus serrés, Andry Rajoelina est également en tête dans les Régions Vatovavy Fitovinany avec 49,40% et Haute Matsiatra avec 47,86% devant Marc Ravalomanana qui y obtient respectivement, 17,50% et 30,07%.
Avec 43,69% dans l'Androy, 40,39% dans l'Anosy et 38% à Atsimo Atsinanana, le candidat numéro 13 se retrouve premier de la course.  Il y est suivi par le candidat Hery Rajaonarimampianina avec respectivement 28,30%, 27,54% et 13,27%, tandis que le candidat Marc Ravalomanana loin derrière.
Ce dernier est placé en tête dans 9 régions.  Dans ces régions considérées comme fief du candidat du Tiako i Madagasikara, le candidat Andry Rajoelina y a tout de même réalisé de bon score notamment dans l'Alaotra Mangoro, l'Amoron'i Mania et Analamanga avec à chaque fois plus de 30%.
Petite surprise, Hery Rajaonarimampianina a accroché à son arc, la Région SAVA où il a empoché 35,54% des voix juste devant Andry Rajoelina qui le talonne de près avec 34,39%. Le candidat Marc Ravalomanana est décroché du duo de tête. Des résultats qui seront, il faut le souligner, amenés à évoluer au fur et à mesure que les résultats partiels seront publiés par la CENI dans les prochaines heures.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Habitation - Des logements sociaux sur 58 ha à Ivato
  • Délestage - La JiRAMA avance une cause technique et environnementale
  • Epidémie de rougeole - Vaccination gratuite des enfants dans 22 districts
  • Assassinat de Richard Ratsimandrava - Un témoin oculaire révèle des faits troublants
  • Président Andry Rajoelina à Addis-Abeba - Sortie internationale, politique et économique
  • Bois de rose, fraude douanière, corruption… - Mbola Rajaonah interpellé
  • Maire de Toamasina et conseillers municipaux - Une Saint -Valentin pas comme les autres
  • Trafic de bois de rose - Arrestation spectaculaire d’Eddy Maminirina
  • Président Andry Rajoelina - « La JIRAMA autorisée à importer directement du fuel lourd »
  • Gendarmerie nationale - Haro sur la corruption et les abus

La Une

Editorial

  • Impunité zéro
    De grosses têtes tombent, du moins commencent à tomber. De gros bonnets ou de gros poissons se font coincés dans le filet des limiers. Le temps de l’impunité est révolu. Finie l’époque où seuls les menus fretins payèrent les pots cassés. Le Président de la République, Rajoelina Andry Nirina, lors de son discours d’investiture déclarait qu’il va mener une bataille sans merci et sans pitié contre la corruption, le pillage des richesses naturelles, souvent endémiques, toutes formes d’exactions frauduleuses, les détournements de deniers publics et le gaspillage du Trésor public, etc. Il déclenchera également la lutte intransigeante contre l’insécurité. Dans la foulée, notre jeune et courageux Chef d’Etat prendra aussi des mesures urgentes afin de soulager, à long terme, le malheur de son peuple. Et pour couronner le tout, Rajoelina  s’engagea  à éradiquer, dans tout le pays, toutes les formes d’impunité. Le régime IEM tranche avec tous ses prédécesseurs  dans…

A bout portant

AutoDiff