Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Politique

Prétendu « achat de voix » pendant la propagande - Un candidat répond aux observateurs européens

Publié le jeudi, 15 novembre 2018

« Une affirmation gratuite » ! C’est ainsi que le candidat à l’élection présidentielle, Orlando Robimanana a qualifié certains passages du rapport préliminaire publiés par les observateurs électoraux de l’Union européenne à Madagascar et accusant plusieurs candidats, dont lui-même, d’avoir distribué de l’argent pendant la campagne électorale. Ce prétendant à la magistrature suprême et son équipe de campagne sont sortis du silence à travers une déclaration hier et se disent « peinés et choqués » d’avoir distribué de l’argent à Farafangana.

Ils demandent même à la mission européenne de publier les preuves de son affirmation. Selon la déclaration, de telles pratiques vont à l’encontre des valeurs et principes de son parti « Madagasikara : Vina sy fanantenana ».
Par ailleurs, le candidat souligne que la prétendue distribution d’argent affirmée par les missionnaires de l’UE peut être le fruit d’une simple interprétation ou d’un raccourci par rapport à un évènement de propagande à Farafangana. « Les activités se sont résumées à une caravane animée sillonnant la ville, seules ont été payées sur place les dépenses de prestations de 3 bénéficiaires notamment pour la location de pousse – pousse, les frais de carburant de 10 motos, et les prestations d’une association de femmes qui a exécuté des chants et danses folkloriques », précise la déclaration. Ce fut donc l’argent de ces prestations que les observateurs européens ont interprété comme un « achat de voix » selon leurs termes.
Une accusation dont le candidat n°13, Andry Rajoelina et autres concurrents ont également fait l’objet. En tout cas, cette explication remet, une fois de plus, en cause la crédibilité et la pertinence de ce rapport de la mission d’observation européenne.
La Rédaction

Fil infos

  • Mariage forcé d’une Malagasy en Chine - Une mère et sa fille devant le Parquet
  • Paysage politique malagasy - Disparition des grands partis d’antan
  • Résultats provisoires des législatives - Les « Orange » largement en tête
  • Antsampanana - 2 poids lourds prennent feu lors de terribles collisions
  • Révision contrats Jirama – Baisse du prix des carburants - Le Président Andry Rajoelina inflexible
  • Elections législatives - Proclamation des résultats de la CENI demain
  • Elections communales - Le mystificateur Ny Rado Rafalimanana de retour
  • Organisation médicale inter-entreprises de Toliara - Détournement d'un milliard d'ariary !
  • Députés officieux en prison - Un casse-tête…pour les citoyens
  • Président Andry Rajoelina - Première rencontre prometteuse avec Angela Merkel

Editorial

  • IRMAR en pole position ?
    Nouvelle majorité ! Comme prévu et qu’il fallait s’y attendre, la CENI publiait ce samedi 15 juin sur son site officiel les résultats officiels provisoires des législatives du 27 mai 2019. « Isika Rehetra Miaraka amin’i Andry Rajoelina » (IRMAR), l’ex-IRD, avec 84 sièges remporterait le scrutin. Sauf revirement de la situation opéré du côté de la Haute Cour constitutionnelle (HCC), l’instance finale de décision officielle, une nouvelle majorité portant le dossard de la couleur Orange s’emparerait de l’Assemblée nationale. L’IRMAR, la nouvelle et légitime appellation de la plate-forme présidentielle dominerait, le conditionnel est de rigueur, jusqu’à la confirmation officielle, la nouvelle configuration politique au Palais de Tsimbazaza. Largement en tête selon les résultats affichés par la CENI, le groupement de partis faisant le « même chemin » avec Rajoelina vers la voie du redressement de la Nation survolerait les débats au sein de l’Assemblée nationale. C’est un bon augure pour le jeune Président dans…

A bout portant

AutoDiff