Publié dans Politique

TIM – HVM - Une alliance vouée à l’échec !

Publié le dimanche, 18 novembre 2018

Une assurance mal placée. Alors que la Commission électorale nationale indépendante (CENI) n’avait pas encore publié les résultats, le TIM de Marc Ravalomanana s’est montré confiant pour affronter le second tour de la présidentielle. Le candidat n°25 a même déjà entamé une forme de campagne avant l’heure en faisant des apparitions un peu partout y compris dans les régions. Ayant décrié des anomalies dans le dépouillement et le traitement des résultats par la CENI, le camp de l’ancien exilé d’Afrique du Sud est soudainement devenu muet au fur et à mesure que les résultats sont parvenus au siège de l’équipe d’Alarobia. Au lieu d’une proclamation de « premier tour dia vita » au soir même du scrutin, le langage s’est vite transformé en un soudain enthousiasme pour le 2nd tour. Rien de très étonnant. En effet, le camp de l’ancien Président compte sur sa nouvelle alliance avec l’équipe du HVM pour pouvoir récolter des voix. D’ailleurs, les médias pro – HVM ne s’en cachent plus. Les discours et articles d’allégeance  à Marc Ravalomanana ne cessent de faire la Une.


 Illogique
 Une alliance qui est pourtant vouée à l’échec. A moins de procéder à des méthodes douteuses pour obtenir des voix, rien n’assure au TIM le soutien des partisans du HVM. En effet, faut – il rappeler que durant l’élection présidentielle de 2013, ce fut le MAPAR qui a fait élire Hery Rajaonarimampianina. Ce fut ce dernier qui a, par la suite, renié sa famille politique en faisant fi du soutien d’Andry Rajoelina et son équipe.
Nombreux parmi ceux qui se sont alliés à cette cause du MAPAR sont des personnes qui ont été lésées par le régime de Ravalomanana. Malgré la trahison de l’ex – ministre des Finances du régime transitoire,  nombreux partisans du HVM ne pourront jamais faire voter ni voter pour le candidat des « zanak’i Dada ». Cela parait même illogique voire insensé. En plus, étant donné sa nature versatile, le leader du TIM est loin d’être un homme de parole. Malgré l’existence d’un éventuel « deal », rien n’assure que l’ancien président honorera ses engagements. En s’aventurant dans une telle alliance, le camp du TIM au même titre que celui du HVM joue avec le feu. Gare aux erreurs de calcul !
La rédaction

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Habitation - Des logements sociaux sur 58 ha à Ivato
  • Délestage - La JiRAMA avance une cause technique et environnementale
  • Epidémie de rougeole - Vaccination gratuite des enfants dans 22 districts
  • Assassinat de Richard Ratsimandrava - Un témoin oculaire révèle des faits troublants
  • Président Andry Rajoelina à Addis-Abeba - Sortie internationale, politique et économique
  • Bois de rose, fraude douanière, corruption… - Mbola Rajaonah interpellé
  • Maire de Toamasina et conseillers municipaux - Une Saint -Valentin pas comme les autres
  • Trafic de bois de rose - Arrestation spectaculaire d’Eddy Maminirina
  • Président Andry Rajoelina - « La JIRAMA autorisée à importer directement du fuel lourd »
  • Gendarmerie nationale - Haro sur la corruption et les abus

La Une

Editorial

  • Impunité zéro
    De grosses têtes tombent, du moins commencent à tomber. De gros bonnets ou de gros poissons se font coincés dans le filet des limiers. Le temps de l’impunité est révolu. Finie l’époque où seuls les menus fretins payèrent les pots cassés. Le Président de la République, Rajoelina Andry Nirina, lors de son discours d’investiture déclarait qu’il va mener une bataille sans merci et sans pitié contre la corruption, le pillage des richesses naturelles, souvent endémiques, toutes formes d’exactions frauduleuses, les détournements de deniers publics et le gaspillage du Trésor public, etc. Il déclenchera également la lutte intransigeante contre l’insécurité. Dans la foulée, notre jeune et courageux Chef d’Etat prendra aussi des mesures urgentes afin de soulager, à long terme, le malheur de son peuple. Et pour couronner le tout, Rajoelina  s’engagea  à éradiquer, dans tout le pays, toutes les formes d’impunité. Le régime IEM tranche avec tous ses prédécesseurs  dans…

A bout portant

AutoDiff