Publié dans Politique

Second tour de la présidentielle - Virap’un group à fond pour Andry Rajoelina

Publié le mardi, 04 décembre 2018

Ne pas s’écarter du droit chemin. Virap’un group maintient sa confiance à Andry Rajoelina pour diriger le pays et la renouvelle pour ce second tour des élections présidentielles 2018.Dirigée par Virapin Ramamonjisoa, ex-ministre de Sports de la transition et consul de Madagascar à l’île de La Réunion, l’association politique très active dans la région de la Haute Matsiatra figure parmi les groupements qui ont soutenu activement  le candidat n°13 au 1er tour.  Elle pourrait être considérée comme l’une des artisanes de la victoire sans bavure de celui-ci dans cette localité.

Lors du passage d’Andry Rajoelina à Fianarantsoa durant la campagne électorale du mois dernier, Virap’un group s’est fait remarquer par la présence de ses nombreux fidèles au rassemblement. Le changement de cap de Virap’un group fait suite à la directive du fondateur de l’association qui a jeté son maillot de « Voromahery » au lendemain  même de la création de cette plateforme ayant pour mission de soutenir Hery Rajaonarimampianina. En effet, Virapin Ramamonjisoa, contre toute attente, s’est désolidarisé du quatuor fondateur du « Voromahery » pour apporter sa contribution, à travers son groupement,  et son soutien  à Andry Rajoelina et ce avant même le coup d’envoi officiel de la campagne électorale du 1er tour.  L’équipe de Virapin Ramamonjisoa sillonnait depuis les quartiers de la capitale du Betsileo et les villes avoisinantes pour convaincre les électeurs à voter le candidat n° 13 le 7 novembre dernier.

« On ne va pas se targuer d’avoir été le pilier de la victoire écrasante de Andry Rajoelina dans la région Haute Matsiatra, n’empêche on est fier d’avoir réussi notre mission principale », confie un des dirigeants de Virap’un group.

Et à partir d’aujourd’hui, le groupement de Virapin Ramamonjisoa reprend son bâton de pèlerin pour faire élire Andry Rajoelina à la magistrature suprême. 

«  Nous allons remobiliser ceux qui ont voté pour le candidat n°13 au premier tour et convaincre ceux qui, pour diverses raisons, ont choisi un autre prétendant à  donner leur voix à Andry Rajoelina. On va mettre les bouchées doubles pour  le faire passer car pour nous c’est l’homme valable pour diriger le pays », avance ce responsable de l’association. Et lui d’énumérer les réalisations de Andry Rajoelina à la présidence de la Transition bien que le régime ait été privé des aides financières et d’appui de la communauté internationale. En outre, le Virap’un group se dit également convaincu par la vision d’Andry Rajoelina pour développer le pays et rattraper les années perdues. « Les Malagasy étaient habitués à des projets classiques mais ce ne sont plus suffisants pour mettre Madagascar dans le camp des Nations développées. Andry Rajoelina propose des projets grandioses pour sortir le pays dans la pauvreté et d’y faire régner la sécurité », précise le dirigeant du groupement.

D’après ses dires, l’association relève le défi de doubler le score obtenu par Andry Rajoelina au premier tour. « C’est un défi que Virap’un group lance afin de propulser le dirigeant de la révolution orange à la tête de la République de Madagascar », martèle le dirigeant.

La Rédaction

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Andry Rajoelina dans le Vakinankaratra - Des élus locaux témoignent des abus du régime Ravalomanana
  • Hôtel de ville - Hajo Andrianainarivelo démonte le mensonge de Marc Ravalomanana
  • Selon Rolly Mercia - Ravalomanana est un « vorace sans scrupules et sans vergogne »
  • Premier débat de l'entre-deux-tours - Rajoelina cloue le bec à Ravalomanana
  • Andry Rajoelina dans le Sud-est et l’Atsinanana - Des grands travaux hospitaliers dès son arrivée à la Présidence
  • Andry Rajoelina - « Je serai le Président du vrai changement »
  • Archives 2015 - Les 4 vérités de Rolly Mercia sur Marc Ravalomanana
  • Ordre des avocats de Madagascar - Maître Olala suspendu par le barreau
  • Contrat d’Andry Rajoelina avec le peuple de l’Alaotra - Hausse de la production rizicole et travaux sur la Rn44 comme priorités
  • Conférence sur la sécurité et défense - Rivo Rakotovao polémique pour un rien

Editorial

  • Et les indécis ?
    La campagne électorale pour le second tour du 19 décembre entame la deuxième et dernière semaine. Tous les observateurs et simples citoyens s’accordent à dire qu’on est dans la phase décisive et irréversible devant sceller le sort du scrutin et l’avenir de la Nation. Selon le chiffre annoncé par la Commission  électorale nationale indépendante (CENI) à travers les résultats officiels provisoires et corroboré par la Haute Cour constitutionnelle (HCC) dans le cadre des résultats officiels définitifs, le taux de participation s’élève à 53,95%. Soit, un taux d’abstention de  l’ordre de 46%. Ce qui revient à dire que quelque 4.000.000 de votants, inscrits sur la liste électorale, ne se sont pas déplacés! Un chiffre assez élevé quand même ! Un nombre non négligeable qui risque de mettre en péril ou compromettre la légitimité de l’élu surtout au cas où il se confirmerait ou au pire s’il s’aggrave au second tour. L’abstentionnisme est…

A bout portant

AutoDiff