Publié dans Politique

Election présidentielle - Dadafara et Roland Ratsiraka rejoignent le TGV

Publié le mardi, 04 décembre 2018

Courtisés par l'autre camp, Randriamampionona Joseph Martin alias Dadafara et Roland Ratsiraka ont rejoint de leur propre gré le camp d'Andry Rajoelina. Annoncé en grande pompe par les communicateurs de Ravalomanana comme un des leurs avant même que l'intéressé se manifeste, Dadafara infirme leur déclaration en confirmant hier son adhésion au camp d'Andry Rajoelina et fera campagne pour le candidat n°13. « Andry Rajoelina m'a accordé, hier , deux heures de son temps pour m'expliquer sa vision pour développer Madagascar.

Durant cet entretien nous avons échangé nos points de vue et ce fut une rencontre cordiale. C'est un homme de dialogue et à l'écoute, il m'a convaincu. J'ai discuté ensuite avec le bureau permanent de mon parti (ndlr : RTM), et ensemble nous avons décidé de soutenir le candidat n°13 », explique Randriamampionona Joseph Martin. Interrogé quant à sa photo avec Ravalomanana Marc qui circulait sur les réseaux sociaux attestant, d'après le  clan du laitier, son appartenance dans le comité de soutien, Dadafara a fait une révélation. « Je ne l'ai rencontré que durant deux minutes pour écouter son programme. Cela m'a suffi pour prendre ma décision et de ne pas faire route avec lui pour le 2e tour ». Ainsi, sans attendre la déclaration de Dadafara, l'équipe de Ravalomanana, comme à son habitude, s'est empressée de diffuser de fausses informations.

Le second candidat éliminé du 1er tour ayant  jeté son dévolu sur Andry Rajoelina n'est autre que Roland Ratsiraka. C'est toujours dans la journée d'hier que le président du parti MTS a fait cette déclaration avec à ses côtés quelques têtes pensantes de son parti dont la secrétaire nationale, Mirasoa Razanamasy. Roland Ratsiraka affirme que la décision de soutenir Andry Rajoelina n'a pas été prise à la va-vite ou à la légère mais après mûre réflexion. « J'ai discuté avec le président de l'IEM et notre programme a des similitudes. Je suis convaincu par ses projets d'autant plus que l'homme qu'il est a vraiment changé et gagné en maturité », argumente le président du MTS qui, avec son franc-parler, a averti Marc Ravalomanana de sa défaite. « Il est impossible que Ravalomanana remporte le 2e tour face à un adversaire à la quête de 11%. Je pronostique à un large succès de Rajoelina », avance Roland Ratsiraka. Il a relevé que son soutien n'a pas de contre partie d'un quelconque poste ministériel. « Je ne serai pas membre du prochain gouvernement mais je soutiendrai et défendrai le président Rajoelina », jure l'ancien maire de Toamasina ville.

La Rédaction

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Week-end de Pâques - 1 mort, plus de 80 consultations
  • Port et détention illégale d’armes - Arrestation d’une ancienne députée
  • Couple présidentiel à Antanifotsy - Une fête pascale sous le signe de la générosité et de la simplicité !
  • Toamasina - 40 kg d’héroïne saisis sur la route nationale 5
  • Décentralisation effective et suppression du Sénat - Andry Rajoelina demande l’avis du peuple
  • Ville de Toamasina - A la merci des émanations gazeuses suffocantes
  • Concours ENMG - D'autres têtes risquent de tomber
  • Nosy Be - La décision de la Justice bafouée par des autorités
  • Gestion et recensement du personnel de l'Etat - Ultimatum d'un mois pour tous les ministres
  • Algoculture - Des bénéfices souvent négligés

La Une

Editorial

  • Retour sur terre
    La petite semaine de ferveur de Pâques prend déjà fin. Après avoir été « dans les nuages », on redescend sur terre. Les choses sérieuses attendent. Malgré que les célébrations des fêtes de Pâques n’atteignent pas le degré d’exultation de celles de Noël, elles ont quand même réussi à remplir leur contrat. Eglises et temples ont été pris d’assaut et les … affaires des commerçants, tout gabarit confondu, n’en déméritent pas. Normalement, les réjouissances de Pâques devraient revêtir une importance capitale parmi les chrétiens du fait qu’elles sont les seules fêtes inscrites et recommandées par Dieu dans les Saintes Ecritures judéo-chrétiennes ou la Bible. Les seuls « Jours de réjouissances » où chrétiens et juifs (judaïsme) célèbrent ensemble, à leur manière chacun, ces « andro firavoravoana ». Par contre, les célébrations de Noël, telles qu’on assiste dans les temples et églises, sont pour la plupart de pures inventions dans l’imaginaire des hommes. La Bible n’a jamais…

A bout portant

AutoDiff