Publié dans Politique

Contrat d’Andry Rajoelina avec le peuple de l’Alaotra - Hausse de la production rizicole et travaux sur la Rn44 comme priorités

Publié le jeudi, 06 décembre 2018

La population de la Région Alaotra Mangoro a pu accueillir le président de l’Initiative pour l’Emergence de Madagascar lors de la 3ème journée de la campagne électorale du 2nd tour hier. Andry Rajoelina a visité 7 Communes au niveau du District d’Ambatondrazaka et d’Amparafaravola, dans la Région Alaotra Mangoro, à savoir les Communes rurales de Didy, Manakambahiny ouest, Morarano Kraoma, Ambohitrarivo, Tanambe, Imerimandroso et Ambatondrazaka. La Commune rurale de Didy a été la première localité visitée par Andry Rajoelina. Dès son arrivée, le candidat n°13 a témoigné de sa reconnaissance vis-à-vis des électeurs pour avoir voté pour lui au premier tour. Il a par la suite de ses projets pour cette localité qui constitue un grenier pour Madagascar. « Nous devons nous pencher sur les moyens d’augmenter la production agricole », a – t – il déclaré tout en annonçant la réhabilitation du barrage de Ranomena dans le but d’augmenter les surfaces cultivables. Ce fut l’occasion pour le candidat du TGV de réitérer son contrat social avec le peuple.


A Manakambahiny Ouest, il a tenu le même discours rassurant envers la population. Le candidat portant le dossard n°13 a également annoncé plusieurs projets dont la réhabilitation de la RN44 qui fait énormément souffrir les habitants de cette région, la construction d’un terrain synthétique au stade d’Ambatondrazaka.  « Les études de faisabilité ont déjà été réalisées durant la période de Transition. En outre, j’ai déjà trouvé les financements pour la construction de la RN44 », a-t-il fait savoir. A entendre les propos du candidat numéro 13, une procédure d’appel d’offres sera lancée au début de l’année 2019. Le périple a pris fin dans l’après – midi à Tanambe et Ambatondrazaka. L’atterrissage de l’hélicoptère qui transportait à son bord Andry Rajoelina et son épouse au terrain d’Ambatondrazaka a suscité un incident. A ce sujet, le leader de la Révolution orange d’expliquer que  « nous avons émis une demande en vue d’obtenir le stade municipal à Ambatondrazaka mais le maire, d’obédience TIM, n’a pas répondu favorablement car il savait sans doute notre projet de faire de cet endroit un stade synthétique ».
 La Rédaction

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Allégation de corruption à Ivato Explications peu convaincantes des douaniers
  • Domaine public - Le jardin d’Antaninarenina disparaitra à jamais !
  • Complicité avec les bandits - Des gendarmes placés sous MD
  • Kraoma - Le nouveau DG prend fonction
  • SIRAMA Nosy Be et Brickaville - Quid de la sécurisation des investissements !
  • Attaque de la chenille légionnaire - Antanetibe Mahazaza sur le qui-vive
  • Commune urbaine d’Antsirabe - Les employés décrètent la grève générale
  • Arrestations « musclées » de Rajaonah et Eddy « bois de rose » - Les Forces de l’ordre justifient leurs actions
  • Kidnapping à Tsaratanàna - Complicité de certains gendarmes ?
  • Décès de la jeune Andotiana - La Police française conclut à une mort par noyade

Editorial

  • Coudées franches.
    Réunie en séance privée dans la matinée du mercredi 13 février 2019, la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) déclara conforme à la Constitution la loi 2019-001 autorisant le président de la République à légiférer en lieu et place du Parlement, et pour cela, dans un cadre bien déterminé pour  un temps limité. Rappel, le nouveau Chef d’Etat Rajoelina Andry Nirina, évitant tout risque d’un vide institutionnel pouvant bloquer les actions d’urgence du Gouvernement, soumit au Parlement une loi l’autorisant à légiférer par ordonnance en l’absence du parlement. Au final, les deux chambres ont voté la loi 2019-001 soumise par l’Exécutif. En effet, le 1 er février, l’Assemblée Nationale  l’adopta par une large majorité. Tandis que, le Sénat fit de même le 5 février. Ainsi, sollicitée par le président, pour le besoin du contrôle de constitutionnalité, la HCC décida la  conformité de la loi votée et prit le soin de délimiter le…

A bout portant

AutoDiff