Publié dans Politique

Archives 2015 - Les 4 vérités de Rolly Mercia sur Marc Ravalomanana

Publié le vendredi, 07 décembre 2018

Note de la Rédaction. Pour mieux comprendre l'histoire, à signaler que l'auteur de l'article reproduit ci-après, Rolly Mercia ou Harry Laurent Rahajason pour l'état civil, est actuellement l'une des têtes pensantes de RLM communication, un groupe de presse soutenant activement Marc Ravalomanana, celui-là même dont il est question dans l'article. Il est le binôme de Mbola Rajaonah, actuel sponsor financier du même Marc Ravalomanana et non moins propriétaire de RLM Communication. Pour information, l'article est sorti le 24 Octobre 2015, du temps où l'auteur écrivait dans le journal que vous tenez en main.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Impostures et mensonges de Ny Rado R. - Des victimes prêtes à la confrontation
  • Investiture du Président Andry Rajoelina - Des invités de marque attendus
  • PM d'Andry Rajoelina - Les députés d'accord sur un nom
  • Election de Andry Rajoelina - Des félicitations à l'allure de demande de pardon !
  • Futur Gouvernement - De nouvelles têtes en perspective !
  • Ny Rado Rafalimanana - Un vantard de première catégorie !
  • Assainissement au niveau de la Justice - Des magistrats sanctionnés
  • Investiture du 19 janvier - Qui succédera à Ralitera Etienne ?
  • Cérémonie d’investiture laïque à Mahamasina - Le président de la HCC persiste et signe
  • République de Madagascar - « Zandry kely » élu, 7è Président

Editorial

  • Laïcité !
    « Pas de bible, pas de culte ! » Une déclaration choc de Jean Eric Rakotoarisoa, président de la Haute Cour constitutionnelle (HCC), autour de la cérémonie d'investiture du samedi 19 janvier à Mahamasina qui créa des vagues auprès de l'opinion. Et pour répondre à ses « détracteurs », le professeur de Droit constitutionnel persiste et signe à ceux ou celles qui veulent l'entendre qu'il s'agit d'une cérémonie républicaine. Pour une fois, le principe de la laïcité de l'Etat, nettement mis en valeur dans cette nouvelle disposition, est respecté. En fait, le président de la HCC n'a fait que remettre les pendules à l'heure !

A bout portant

AutoDiff