Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Politique

Andry Rajoelina - « Je serai le Président du vrai changement »

Publié le vendredi, 07 décembre 2018

Jour 4 de la campagne électorale du 2nd tour hier. Une journée marathon pour Andry Rajoelina et son équipe qui enchaînent les tournées. Ce furent les habitants des communes situées en périphérie dans la région Analamanga de recevoir la visite du couple Rajoelina. En tête de liste, la commune de Mangamila où le candidat n°13 a réitéré ses reconnaissances à l'endroit des électeurs qui ont voté massivement en sa faveur. Par la suite, il s'est engagé à rétablir l'accès à l'électricité au profit de la population, la sécurité, la propriété des terrains ainsi que la réhabilitation de l'axe router reliant Anjozorobe, Marovazaha et Amboasary.

Il a fait part de sa détermination à gagner ce combat du second tour contre son adversaire de toujours. La visite s'est enchaînée à Betatao, district d'Anjozorobe où 7 maires élus dans la localité ont assisté au meeting.  Le porte-fanion du TGV a annoncé la prochaine mise en place d'une usine de fabrication de panneaux solaires pour résoudre le problème d'accès à l'électricité.
Les communes Ambatomanohina, Antanetibe,  Fihaonana, Ambohitromby, et enfin Ankazobe ont tour à tour pu entendre le discours d'Andry Rajoelina. La population d'Ankazobe a été particulièrement enthousiaste dans l'accueil du candidat numéro 13. Ce dernier a solennellement annoncé son « Velirano » qui le liera avec le peuple. Un engagement qui dicte toutes les actions qu'il entreprendra dès son arrivée à la Présidence du pays et portant sur le secteur de la sécurité, l'énergie, entre autres. Il n'a pas manqué d'inciter les citoyens à rejoindre les urnes pour voter le n°13 le 19 décembre prochain tout en appelant à la vigilance pendant le comptage des voix et la rédaction des procès verbaux.

Fil infos

  • Antsampanana - 2 poids lourds prennent feu lors de terribles collisions
  • Révision contrats Jirama – Baisse du prix des carburants - Le Président Andry Rajoelina inflexible
  • Elections législatives - Proclamation des résultats de la CENI demain
  • Elections communales - Le mystificateur Ny Rado Rafalimanana de retour
  • Organisation médicale inter-entreprises de Toliara - Détournement d'un milliard d'ariary !
  • Députés officieux en prison - Un casse-tête…pour les citoyens
  • Président Andry Rajoelina - Première rencontre prometteuse avec Angela Merkel
  • Produits forestiers - Des mesures à prendre sur la RN44
  • Législatives - De nombreux nouveaux venus attendus à Tsimbazaza
  • Barea à la Coupe d'Afrique des Nations - 700 millions d'ariary du Président Andry Rajoelina

Editorial

  • Un siècle de combat
    L’Organisation internationale du travail (OIT) célèbre en cette année son centenaire d’existence. Créée en 1919, sous l’égide du Traité de Versailles (Paris), point d’orgue final de la Grande Guerre de 1914-1918, l’OIT ou l‘ILO (International Labor Organization), militait contre toute atteinte à la dignité de l’homme dans le cadre du travail décent.  Mise sur pied indépendamment de la naissance de la Société des Nations (SDN) raison pour laquelle elle avait pu surgir des décombres de cette ex-ONU, l’OIT n’a de cesse à réclamer durant ce siècle d’existence la justice sociale dans le monde du travail. Elle interpellait et continue à le faire les employeurs pour qu’au juste ces derniers respectent le minimum acceptable. Le Bureau international du travail (BIT), le secrétariat permanent de l’OIT, travaille d’arrache-pied pour créer un cadre de travail illustrant l’harmonie entre le travail et la dignité de l’homme. Une noble mission que le Bureau persiste et…

A bout portant

AutoDiff