Publié dans Politique

Andry Rajoelina - « Je serai le Président du vrai changement »

Publié le vendredi, 07 décembre 2018

Jour 4 de la campagne électorale du 2nd tour hier. Une journée marathon pour Andry Rajoelina et son équipe qui enchaînent les tournées. Ce furent les habitants des communes situées en périphérie dans la région Analamanga de recevoir la visite du couple Rajoelina. En tête de liste, la commune de Mangamila où le candidat n°13 a réitéré ses reconnaissances à l'endroit des électeurs qui ont voté massivement en sa faveur. Par la suite, il s'est engagé à rétablir l'accès à l'électricité au profit de la population, la sécurité, la propriété des terrains ainsi que la réhabilitation de l'axe router reliant Anjozorobe, Marovazaha et Amboasary.

Il a fait part de sa détermination à gagner ce combat du second tour contre son adversaire de toujours. La visite s'est enchaînée à Betatao, district d'Anjozorobe où 7 maires élus dans la localité ont assisté au meeting.  Le porte-fanion du TGV a annoncé la prochaine mise en place d'une usine de fabrication de panneaux solaires pour résoudre le problème d'accès à l'électricité.
Les communes Ambatomanohina, Antanetibe,  Fihaonana, Ambohitromby, et enfin Ankazobe ont tour à tour pu entendre le discours d'Andry Rajoelina. La population d'Ankazobe a été particulièrement enthousiaste dans l'accueil du candidat numéro 13. Ce dernier a solennellement annoncé son « Velirano » qui le liera avec le peuple. Un engagement qui dicte toutes les actions qu'il entreprendra dès son arrivée à la Présidence du pays et portant sur le secteur de la sécurité, l'énergie, entre autres. Il n'a pas manqué d'inciter les citoyens à rejoindre les urnes pour voter le n°13 le 19 décembre prochain tout en appelant à la vigilance pendant le comptage des voix et la rédaction des procès verbaux.

Fil infos

  • Aviation - Air Austral, principale fossoyeuse d'Air Madagascar
  • Chaînes publiques nationales - Acquisition de nouveaux matériels
  • Emigration à Dubaï - 9 et 7 ans d'emprisonnement pour des frère et sœur
  • Désengorgement des prisons - Début des audiences foraines à partir du 21 octobre
  • Projet Tanamasoandro - Des mercenaires sabotent
  • Tanamasoandro - Des députés défendent le projet
  • Agression meurtrière par « Za gasy » - Soupçons de subornation de témoin et de corruption
  • « Anti-Tana Masoandro » - Condamner la Capitale à être une commune semi-rurale ?
  • Fuite de sujets du baccalauréat 2019 - 19 personnes incarcérées dans tout Madagascar
  • Assemblée nationale - Vers la libération des deux députés incarcérés

La Une

Editorial

  • IEM prime
    Ambohitrimanjaka déferle des vagues ! Des mouvements de contestation ou des éléments téléguidés perturbent. Le démarrage du grand Projet de la construction de la nouvelle ville « Tana Masoandro » dérange quelque part. On dénonce, dit-on, les remblais surtout ceux qui touchent les rizicultures. Mais, qu'on se le dise ! A priori, leur souci semble tenir debout dans la mesure où il s'agit de « toucher » à leur raison de vivre et peut-être aux intérêts des environs immédiats. Mais de là à refuser « jusqu'au bout » la concrétisation d'un Projet qui servira aux intérêts de la grande majorité, le comportement fait réfléchir.

A bout portant

AutoDiff