Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Politique

Grand-messe d’Iavoloha le 7 janvier - Un caprice d’enfant de Rivo Rakotovao

Publié le mardi, 01 janvier 2019

Les membres du corps diplomatique qui ont reçu l’invitation ont eu un sourire amusé, tandis que bon nombre d’invités nationaux, passé le moment de surprise, ne purent s’empêcher d’exprimer leur indignation. Et il y a de quoi. Drôle d’idée en effet pour le Chef de l’Etat par intérim, de vouloir à tout prix organiser le 7 janvier prochain la traditionnelle présentation de vœux à la Nation et aux corps constitués, tout en sachant que la Haute Cour constitutionnelle (HCC) est sur le point de proclamer le résultat officiel de l’élection présidentielle, dévoilant ainsi l’identité du nouveau locataire d’Iavoloha. Là où, justement, se tient normalement la grand-messe en question.

D’aucuns avancent qu’il s’agit là d’un pur caprice d’enfant de Rivo Rakotovao. Celui d’avoir le privilège d’être au centre d’une cérémonie rassemblant les plus hautes personnalités du moment, nationales et étrangères, que compte le pays. Un cliché que cet intérimaire compte inclure à son album photo familial afin, sans doute, d’en mettre plein la vue à sa postérité. Pour d’autres, c’est une dernière occasion pour le président national du HVM d’octroyer ce colossal marché de plusieurs centaines de millions d’ariary à deux de ses compagnons de parti. A savoir Jaobarison Randrianarivony, organisateur d’événements de son état, et Eric Koller de l’hôtel Colbert, le traiteur attitré de ce grand banquet à milliers de « pax » (personnes dans le jargon hôtelier) durant tout le mandat de Hery Rajaonarimampianina. Du pur gaspillage lorsque l’on sait que le Président de la République fraîchement élu aura aussi à convier pratiquement les mêmes invités à une cérémonie similaire au même Palais d’Iavoloha, juste après la prestation de serment au stade de Mahamasina, prévue pour le 26 janvier 2019.

D’après les cartons d’invitation qui ont déjà commencé à être dispatchés depuis la semaine dernière, la grand-messe dont il s’agit se tiendra le 7 janvier prochain, c’est-à-dire pratiquement deux jours après la date butoir de proclamation du résultat définitif de l’élection présidentielle par la HCC. Du moins si l’on s’en tient au délai de 9 jours après la proclamation du résultat provisoire par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) stipulé par la loi. On sera alors face à une situation incongrue où le nouveau Président de la République sera l’invité d’un intérimaire. Est-ce qu’il y avait vraiment urgence absolue pour qu’on en arrive à une telle absurdité ? Une de plus après celle de la publication du mariage de la fille du Chef de l’Etat p.i sur la page Facebook officielle de la…Présidence de la République.

La Rédaction

Fil infos

  • Mariage forcé d’une Malagasy en Chine - Une mère et sa fille devant le Parquet
  • Paysage politique malagasy - Disparition des grands partis d’antan
  • Résultats provisoires des législatives - Les « Orange » largement en tête
  • Antsampanana - 2 poids lourds prennent feu lors de terribles collisions
  • Révision contrats Jirama – Baisse du prix des carburants - Le Président Andry Rajoelina inflexible
  • Elections législatives - Proclamation des résultats de la CENI demain
  • Elections communales - Le mystificateur Ny Rado Rafalimanana de retour
  • Organisation médicale inter-entreprises de Toliara - Détournement d'un milliard d'ariary !
  • Députés officieux en prison - Un casse-tête…pour les citoyens
  • Président Andry Rajoelina - Première rencontre prometteuse avec Angela Merkel

La Une

Editorial

  • IRMAR en pole position ?
    Nouvelle majorité ! Comme prévu et qu’il fallait s’y attendre, la CENI publiait ce samedi 15 juin sur son site officiel les résultats officiels provisoires des législatives du 27 mai 2019. « Isika Rehetra Miaraka amin’i Andry Rajoelina » (IRMAR), l’ex-IRD, avec 84 sièges remporterait le scrutin. Sauf revirement de la situation opéré du côté de la Haute Cour constitutionnelle (HCC), l’instance finale de décision officielle, une nouvelle majorité portant le dossard de la couleur Orange s’emparerait de l’Assemblée nationale. L’IRMAR, la nouvelle et légitime appellation de la plate-forme présidentielle dominerait, le conditionnel est de rigueur, jusqu’à la confirmation officielle, la nouvelle configuration politique au Palais de Tsimbazaza. Largement en tête selon les résultats affichés par la CENI, le groupement de partis faisant le « même chemin » avec Rajoelina vers la voie du redressement de la Nation survolerait les débats au sein de l’Assemblée nationale. C’est un bon augure pour le jeune Président dans…

A bout portant

AutoDiff