Publié dans Politique

Pro-Ravalomanana à Analakely - Quand les vrais « mpandrava » se révèlent

Publié le vendredi, 04 janvier 2019

« Mpanangana fa tsy mpandrava » (bâtisseurs et non destructeurs) ! Tel fut le slogan démagogique scandé par le candidat Marc Ravalomanana et ses partisans durant tout le long de la campagne électorale. Un slogan qui sonnait surtout comme une forme d’exclusion entre les partisans du candidat n°25 et le n°13. A présent, les prétendus « mpanangana » sont en train de montrer leur vrai visage. Leur dernier fait d’armes, l’entrée de force dans l’enceinte du parvis de l’Hôtel de ville malgré l’interdiction formelle de la Préfecture.

Résultat, presque toute la clôture du parvis a été complètement détruite. Malgré les photos et vidéos à l’appui concernant cette intrusion, les « Zanak’i Dada » spécialistes du mensonge osent encore affirmer que la clôture a été démolie pendant qu’ils prenaient la fuite pour échapper aux Forces de l’ordre. Ce qui est tout à fait contraire à la réalité. En fait, ceux-ci ont tout simplement forcé l’accès pour tenir une manifestation interdite. Le constat est donc sans appel : les vrais « mpandrava » se sont révélés au grand jour.

Pire, ne supportant pas la défaite dans le combat par la voie des urnes, Ravalomanana et sa troupe veulent créer la bagarre jusqu’à rééditer les évènements malheureux de la crise de 2002. Une des pires crises qui ont mis à mal la vie économique et sociale du pays.  A défaut de patriotisme de leur part, la stratégie de la déstabilisation constitue leur principal mot d’ordre. Une stratégie qui risque de ne plus marcher face à un peuple déjà décidé à avancer vers un développement réel. Gare aux égoïstes et aux fauteurs de troubles !

La Rédaction

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Nosy Be - La décision de la Justice bafouée par des autorités
  • Gestion et recensement du personnel de l'Etat - Ultimatum d'un mois pour tous les ministres
  • Algoculture - Des bénéfices souvent négligés
  • Ambilobe - Deux attaques à main armée en l’espace de 24 h
  • Réhabilitation de Notre-Dame de Paris - Un élan de solidarité à copier !
  • Elections municipales 2019 - Antananarivo à la recherche de la perle rare !
  • Tensions entre HVM au Sénat - 35 sénateurs signent une demande de session extraordinaire
  • Faux diplômes - Le directeur régional de la pêche de Mahajanga sous Md
  • Evacuation sanitaire d’une prisonnière - Le BIANCO et le PAC saisis de l’affaire
  • Forêt de Vohibola - « Nous étions purement et simplement kidnappés », dixit des Tangalamena

La Une

Editorial

  • Le chemin du filet
    Les grandes formations européennes de football s'affrontent, en ce moment, dans les phases éliminatoires des coupes tant au niveau national qu'européen. En France, les équipes de la Ligue 1 disputent à mort les meilleures places pour  la fameuse et légendaire Coupe de France. Et on y va de grosse surprise à la débâcle. Quand un PSG se fait étriller par 5 buts à 1 par une « équipe de province » Lille, il y a de quoi s'étonner ! En Europe, à l'UEFA, les âpres matches éliminatoires  comptant pour le championnat européen battent leur plein et arrivent à leur terme. En général, la hiérarchie est respectée. Les grandes équipes comme les Barça ou les Ajax trouvent toujours l'opportunité de faufiler pour se frayer un itinéraire vers le chemin du filet.

A bout portant

AutoDiff