Publié dans Politique

« Preuves » sur écran géant au 13 mai - Les pro-Ravalomanana pris pour des canards sauvages

Publié le samedi, 05 janvier 2019

A la place des actuels manifestants du 13 mai, toute personne normalement constituée se serait insurgée face à la grossière mascarade qui a été servie, avant-hier, par les meneurs du mouvement. Annoncée en grande pompe, la diffusion sur écran géant des soi-disant preuves de fraude massive, qui auraient été constatées lors du scrutin du 19 décembre dernier, s'est révélée être un scandaleux attrape-nigaud qui ne tromperait que les naïfs parmi les naïfs. Force est de constater que les meneurs de la manifestation ont pris les pro-Ravalomanana pour des canards sauvages.

Le summum de la malhonnêteté aura été la présentation d'une liste électorale censée prouver des votes multiples par une seule personne. D'une manière éhontée, les présentateurs ont fait passer l'émargement répétitif de l'assesseurdu bureau de vote comme étant celui du fraudeur en puissance ! Il fallait le faire ! Nul doute pourtant que les têtes pensantes du K25 savent pertinemment ce qu'il en était réellement mais elles se sont sciemment livrées à cette grotesque tromperie en comptant sur l'extrême crédulité de l'assistance. Cette dernière était-elle réellement tombée dans le panneau ou faisait-elle semblant de l'être ? Car même un élève du primaire aurait su qu'il est complètement idiot pour le pseudo fraudeur de signer de la même manière des dizaines de fois de suite. Sans compter que la colonne où les électeurs avaient pointé était visible juste à côté.

Scénario de mauvais goût

Tout le reste des « preuves  irréfutables » projetées avant-hier aura été dans le même acabit. Il en est ainsi par exemple de la vidéo montrant un fraudeur en plein acte. Une vulgaire mise en scène puisqu'on voit mal comment la séquence aurait pu être réalisée sans le consentement du personnage principal. Ce dernier serait-il donc un candidat pour un séjour -  prolongé ou définitif  -  à Tsiafahy pour avoir accepté d'être filmé alors qu'il est en train de se livrer à un véritable crime contre la Nation ? Ici également, aussi extraordinaire que cela puisse paraître, l'assistance semble avoir gobé tout cru ce scénario de mauvais goût. Il en est de même de ces témoignages filmés dont on s'étonne de leur apparition tardive alors qu'il se trouve que les personnes concernées peuvent donc finalement témoigner sans crainte. A preuve, elles l'ont fait devant caméra.

En réalité, si une partie des manifestants actuels de la place du 13 mai font bien preuve de naïveté en avalant tout ce que les orateurs de service leur servent, une autre partie  -  composée de fanatiques irréductibles  -  est bien consciente de la manipulation à laquelle se livrent ses meneurs, mais ils jouent le jeu de ces derniers. Trop contents d'un mouvement de contestation, si illégitime et incongru soit-il, mais qui constitue désormais pour leur « Dada » le dernier et mince espoir de revenir aux affaires, dans tous les sens de ce terme.

La Rédaction

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Nosy Be - La décision de la Justice bafouée par des autorités
  • Gestion et recensement du personnel de l'Etat - Ultimatum d'un mois pour tous les ministres
  • Algoculture - Des bénéfices souvent négligés
  • Ambilobe - Deux attaques à main armée en l’espace de 24 h
  • Réhabilitation de Notre-Dame de Paris - Un élan de solidarité à copier !
  • Elections municipales 2019 - Antananarivo à la recherche de la perle rare !
  • Tensions entre HVM au Sénat - 35 sénateurs signent une demande de session extraordinaire
  • Faux diplômes - Le directeur régional de la pêche de Mahajanga sous Md
  • Evacuation sanitaire d’une prisonnière - Le BIANCO et le PAC saisis de l’affaire
  • Forêt de Vohibola - « Nous étions purement et simplement kidnappés », dixit des Tangalamena

La Une

Editorial

  • Le chemin du filet
    Les grandes formations européennes de football s'affrontent, en ce moment, dans les phases éliminatoires des coupes tant au niveau national qu'européen. En France, les équipes de la Ligue 1 disputent à mort les meilleures places pour  la fameuse et légendaire Coupe de France. Et on y va de grosse surprise à la débâcle. Quand un PSG se fait étriller par 5 buts à 1 par une « équipe de province » Lille, il y a de quoi s'étonner ! En Europe, à l'UEFA, les âpres matches éliminatoires  comptant pour le championnat européen battent leur plein et arrivent à leur terme. En général, la hiérarchie est respectée. Les grandes équipes comme les Barça ou les Ajax trouvent toujours l'opportunité de faufiler pour se frayer un itinéraire vers le chemin du filet.

A bout portant

AutoDiff