Publié dans Politique

Investiture du Président Andry Rajoelina - Des invités de marque attendus

Publié le mercredi, 16 janvier 2019

Les regards du monde entier se tournent vers Madagascar samedi, jour de l'investiture et prise de pouvoir de Andry Rajoelina,7e Président de la République élu depuis l'indépendance en 1960. D'après les bribes d'informations glanées, des invités de marque venus des quatre coins de la planète assisteront à cette cérémonie qui caractérise l'alternance démocratique à Madagascar, un fait rare dans le continent africain. Le vaincu à l'élection présidentielle en l'occurrence Marc Ravalomanana a reconnu, après des tentatives ratées de ses partisans auprès de la HCC d'annuler le scrutin, sa défaite et a d'ailleurs félicité le vainqueur. L'écart de 500.000 voix entre lui et Andry Rajoelina semble insurmontable l'obligeant à reconnaitre la large victoire de son adversaire.

De son côté, le Président sortant, Hery Rajaonarimampianina, éliminé dès le premier tour, s'est contenté de jouer le rôle de « Raiamandreny » en refusant de donner un consigne de vote au second tour. La crise post- électorale tant redoutée n'a pas finalement eu lieu au grand soulagement de tous. C'est tout à fait normal ainsi que la communauté internationale se rue, à travers ses représentants, dans la Capitale malagasy pour honorer la cérémonie de samedi au stade de Mahamasina et au palais d'Etat d'Iavoloha. Pour l'instant, l'identité des honorables invités, notamment les Chefs d'Etat qui feront le déplacement, est jalousement gardée secret par le ministère des Affaires étrangères malagasy. Question de sécurité certainement. Mais des sources auprès des forces de l'ordre invoquent la présence d'au moins deux Chefs d'Etat à l'investiture.

Concernant les autres personnalités étrangères, des noms circulent et ont été déjà confirmés par les autorités. C'est le cas de Moussa FakiMahamat, président  Commission de l'Union Africaine, de Jean Baptiste Lemoyne, Secrétaire d'Etat français auprès du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, de Kenya Akiba, député et président du comité permanent de l'environnement de la chambre des représentants du Japon. Il représente à cette occasion le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, qui vient d'adresser une lettre de félicitation au Président Andry Rajoelina. Invité également et reçu au rang de Chef d'Etat, Ahmad, le président de la Confédération Africaine de Football (CAF), premier et seul malagasy à occuper une haute fonction dans le milieu du sport mondial. L'ancien président de la république française, Nicolas Sarkozy, est également cité mais il ne représente pas son pays. D'autres pays, africains, européens ou asiatiques,  auront aussi leur délégation spéciale  pour assister à la cérémonie et feront honneur ainsi au peuple malagasy.

Et il est certain que les anciens Présidents de la République de Madagascar répondront présent tant à Mahamasina qu'à Iavoloha en l'occurrence Didier Ratsiraka, Marc Ravalomanana et Hery Rajaonarimampianina et il en est de même pour le Président par intérim, Rivo Rakotovao.

La Rédaction

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Week-end de Pâques - 1 mort, plus de 80 consultations
  • Port et détention illégale d’armes - Arrestation d’une ancienne députée
  • Couple présidentiel à Antanifotsy - Une fête pascale sous le signe de la générosité et de la simplicité !
  • Toamasina - 40 kg d’héroïne saisis sur la route nationale 5
  • Décentralisation effective et suppression du Sénat - Andry Rajoelina demande l’avis du peuple
  • Ville de Toamasina - A la merci des émanations gazeuses suffocantes
  • Concours ENMG - D'autres têtes risquent de tomber
  • Nosy Be - La décision de la Justice bafouée par des autorités
  • Gestion et recensement du personnel de l'Etat - Ultimatum d'un mois pour tous les ministres
  • Algoculture - Des bénéfices souvent négligés

La Une

Editorial

  • Retour sur terre
    La petite semaine de ferveur de Pâques prend déjà fin. Après avoir été « dans les nuages », on redescend sur terre. Les choses sérieuses attendent. Malgré que les célébrations des fêtes de Pâques n’atteignent pas le degré d’exultation de celles de Noël, elles ont quand même réussi à remplir leur contrat. Eglises et temples ont été pris d’assaut et les … affaires des commerçants, tout gabarit confondu, n’en déméritent pas. Normalement, les réjouissances de Pâques devraient revêtir une importance capitale parmi les chrétiens du fait qu’elles sont les seules fêtes inscrites et recommandées par Dieu dans les Saintes Ecritures judéo-chrétiennes ou la Bible. Les seuls « Jours de réjouissances » où chrétiens et juifs (judaïsme) célèbrent ensemble, à leur manière chacun, ces « andro firavoravoana ». Par contre, les célébrations de Noël, telles qu’on assiste dans les temples et églises, sont pour la plupart de pures inventions dans l’imaginaire des hommes. La Bible n’a jamais…

A bout portant

AutoDiff