Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Politique

Gouvernement de Ntsay Christian - Les 22 nouveaux membres connus ce jour !

Publié le mercredi, 23 janvier 2019

Jour J pour la nomination des nouveaux membres du Gouvernement. Prévue être officialisée hier, la composition de la nouvelle équipe du Premier ministre Christian Ntsay sera finalement connue ce jour. L’annonce devra normalement se faire dans l’après – midi au palais d’Iavoloha. L’absence du numéro deux de l’Exécutif serait à l’origine de ce report de dernière minute. D’après des sources proches d’Iavoloha, le locataire de Mahazoarivo  a été envoyé par le Président de la République à la tête d’une délégation pour une descente dans la partie nord de l’île. La délégation a été en charge de constater de visu les dégâts causés par le mauvais temps et d’apporter des aides aux sinistrés dans la ville d’Antsiranana et Mahajanga.
En revanche, les noms des 22 nouveaux membres du Gouvernement seront bel et bien dévoilés ce jour. Après quoi, l’équipe gouvernementale s’attèlera d’ores et déjà aux grands chantiers liés aux promesses de campagne d’Andry Rajoelina. Des promesses sous forme de « Velirano » qui touchent plusieurs secteurs dont l’économie, l’industrie, la santé, l’éducation, l’énergie, etc.


Aucun indice
Pour l’instant, pas la moindre information ni le moindre indice n’ont filtré des tractations qui se tiennent en haut lieu quant à l’identité des tenants des portefeuilles ministériels. Les hypothèses tendent vers un partage d’effectif entre les techniciens et les politiciens, c'est-à-dire les proches partisans ou des personnes ayant soutenu le Président Andry Rajoelina. D’autres  suppositions tendent vers la formation d’un gouvernement de technocrates. Les pronostics vont déjà bon train depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux. Des prévisions qui seraient pourtant très loin de la réalité.
En tout cas, l’attente des électeurs qui ont voté en faveur du leader de la Révolution Orange est actuellement de voir de nouvelles têtes émerger de ce « casting ministériel ». Et ce, malgré le fait que des centaines de candidats se soient bousculés à l’Arena Ivandry et à Ambohitsorohitra pour déposer leur curriculum vitae. D’après les propos d’Andry Rajoelina pendant la campagne électorale, les ministres seront soumis  à la réalisation d’un contrat – programme qu’ils devront exécuter avec des résultats concrets dans une durée bien déterminée. Le manquement à ce contrat expose chaque membre du Gouvernement à un limogeage immédiat. Ainsi, les critères de dynamisme et d’efficacité seront donc de mise étant donné les énormes défis qui attendent le nouveau régime.
S.R.

Fil infos

  • Présidente de l’Assemblée nationale - Christine Razanamahasoa plébiscitée
  • Dénonciations contre Mamy Ravatomanga - Les machinations du HVM mises à nu par la Justice française
  • Banditisme et détention illégale d'armes - Les arrestations et les saisies se poursuivent
  • Coupe d'Afrique des Nations 2019 - Les Barea décorés et récompensés
  • Marc Ravalomanana - Toujours aussi dédaigneux et méprisant
  • Développement du football - Le Président Rajoelina prend les « Barea » par les cornes
  • Iles Eparses - Un comité mis en place par le Gouvernement
  • Retour au pays des Barea - La population reconnaissante réserve un accueil triomphal
  • Défaite des Barea - Réaction exemplaire des malagasy
  • Un père désespéré - A la reconquête de ses droits

La Une

Editorial

  • Que des ratages !
     L’audiovisuel public peine à sortir de l’auberge. Etant la plus ancienne sinon l’ainée des chaines de télévisions locales, la télévision malagasy (TVM) traine encore les pattes et se trouve, en dépit de tout, dans le peloton de la queue. Il fut un temps à ses débuts,  des années 60, où la TVM faisait la fierté du pays. Des Jean-Louis Rafidy et bien d’autres animaient les émissions avec brio. Des commentateurs d’évènements de haut vol avec des analyses intéressantes et instructives. Rien d’étonnant dans la mesure où ces animateurs de chaine avaient bénéficié des formations dans les grandes écoles spécialisées sous d’autres cieux. Les responsables de l’époque misaient en premier plan la formation des agents. Mais depuis, abandonnée à elle-même, la TVM ne cesse de dégrader. Les matériels à la disposition ne parviennent plus à suivre l’évolution des progrès technologiques de la communication. Or les besoins ne cessent de croître. Les…

A bout portant

AutoDiff